Musée des beaux-arts de Troyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée des beaux-arts.
Musée Saint-Loup
Une salle du musée
Une salle du musée
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Troyes
Adresse 4, rue Chrestien-de-Troyes
10000 Troyes
Coordonnées 48° 18′ 04″ N 4° 04′ 47″ E / 48.301033, 4.079841 ()48° 18′ 04″ Nord 4° 04′ 47″ Est / 48.301033, 4.079841 ()  
Informations générales
Collections Peintures, sculptures, objets d'art, mobilier, archéologie, arts graphiques.
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 17 996 (2003)
14 466 (2004)
19 984 (2005)
10 338 (2006)[1]
Site web Site officiel du musée

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée Saint-Loup

Le musée des beaux-arts et d'archéologie de la ville de Troyes en Champagne-Ardenne, officiellement appelé musée Saint-Loup, est le principal musée d'art et d'archéologie de la ville avec le musée d'art moderne. Le musée est abrité dans l'ancienne abbaye Saint-Loup, édifiée aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Collections[modifier | modifier le code]

Les importantes collections du musée couvrent l'évolution de différents arts appliqués jusqu'au XIXe siècle et comprennent objets d'art, pièces d'archéologie, mobilier, arts graphiques, sculptures et peintures.

Peinture[modifier | modifier le code]

Sont présentées entre autres des œuvres de Bartholomeus Spranger, Joos van Cleve, Melchior d'Hondecoeter, Jan Van Bijlert, attribué à Rubens (L'Homme au luth), de l'atelier de Van Dyck, de Pierre Mignard (notamment Saint Luc peignant la Vierge, 1695), Lubin Baugin (L'Enfance de Jupiter, l'un des rares sujets mythologiques peint par ce peintre), Charles Le Brun (Érection de la Croix), Philippe de Champaigne (Saint Paul et La réception du duc de Longueville dans l'ordre du Saint-Esprit), Jean Jouvenet, Giorgio Vasari, Francesco Albani, Giovanni Battista Crespi, Bernardo Bellotto (Ruines de Dresde), Antoine Watteau (L'Aventurière et L'Enchanteur de 1712), Hyacinthe Rigaud, François Boucher, Charles Natoire (très grande collection de plus de 20 toiles provenant de décorations de châteaux de la région troyenne, certaines commandées par l'homme d'État Philibert Orry), Jean Honoré Fragonard, François Girardon, Maurice Quentin de La Tour, Joseph-Marie Vien, Greuze, Hubert Robert, Joseph Vernet, Jacques-Louis David, Antoine-Jean Gros, Füssli, Théodore Géricault.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Les collections d'archéologie du musée prennent place dans les caves voûtées de l'ancienne abbaye. Présentées selon un ordre à la fois thématique et chronologique, elles couvrent la période allant de la Préhistoire jusqu'à l'époque mérovingienne. Parmi les pièces exposées on distingue notamment l'Apollon de Vaupoisson, un très beau bronze gallo-romain découvert en France, ainsi que le Trésor de Pouan, qui regroupe armes et bijoux provenant d'une tombe princière du Ve siècle. Sont également présentés des objets d'archéologie classique provenant d'Égypte, de Grèce ainsi que d'Étrurie.

Sculptures[modifier | modifier le code]

parmi les sculpteurs locaux: Jules Édouard Valtat dont : Orestre poursuivie par les Furies après le meurtre de sa mère, bas-relief en plâtre ; Adam et Ève, groupe colossal en plâtre, ainsi que Faune et Bacchante, groupe en plâtre, grandeur naturelle, destiné à être fondu en bronze pour le Jardin d'acclimatation de Parsi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :