Mort et funérailles de Diana Spencer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mort de Diana Spencer survient le 31 août 1997 à h 25, à la suite d'un accident de la route dans le tunnel du pont de l’Alma à Paris.

Lady Diana Spencer en 1987.
La Flamme de la Liberté sur le pont de l’Alma est devenu un lieu d'hommages consacré à Lady Di.

Mort[modifier | modifier le code]

Le 30 août 1997, le couple Hemad Fayed dit Dodi Al-Fayed - Diana Spencer arrive au Ritz, un célèbre palace parisien appartenant au milliardaire égyptien Mohammed Al-Fayed, père de Dodi.

C'est vers h 20 que l'accident de voiture qui coûta la vie au couple a eu lieu.

Faits[modifier | modifier le code]

L'Hôtel Ritz, à Paris.
  • 17 h 25

Le couple Dodi Al-Fayed - Diana Spencer arrive au Ritz, un célèbre palace parisien situé sur la chic place Vendôme, au 1er arrondissement de Paris, dont le propriétaire n'est autre que Mohamed Al-Fayed, le père de Dodi Al-Fayed. Ils rentrent d’un long voyage en Sicile, en Italie.

  • 17 h 55

Retour au n° 1, rue Arsène-Houssaye, dans l'appartement de Dodi. Ils se lavent puis dînent rapidement avant de regagner en voiture le Ritz. Les photographes suivent le couple à moto, comme en voiture.

  • 21 h 25

Retour au Ritz, dîner dans le restaurant L'Espadon, dîner qui se poursuivra dans la Suite impériale du 1er étage, avec vue sur la place Vendôme. Le couple est filmé par les caméras de surveillance.

  • h 10

C’est en Mercedes, rue Cambon, qu’Henri Paul, n° 2 de la sécurité du Ritz, conduit le couple sur la route de leur appartement. Dodi change de plan et demande à Henri Paul de contourner la route par des petits carrefours et à foncer pour échapper aux photographes.

  • h 20

Le couple arrive sous le tunnel de l'Alma. Henri Paul perd soudainement le contrôle de son véhicule puis percute le 13e pilier du tunnel. Dodi et Paul meurent sur le coup, Diana et son garde du corps sont grièvement blessés. Ils sont d'abord réanimés sur place, puis Ils sont transportés à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

  • 31 août 1997, h 25 du matin

La princesse Diana meurt à la suite d'une hémorragie sur rupture d'une veine pulmonaire.

  • h 45

Le décès est officiellement déclaré.

Funérailles[modifier | modifier le code]

Le cortège funèbre de princesse de Galles à St. James Park, Londres.

Les funérailles à l’abbaye de Westminster, le 6 septembre ont rassemblé environ 3 millions de personnes à Londres. Plus d’un million de bouquets ont été déposés à son domicile londonien au palais de Kensington. On demanda au public de ne plus apporter de fleurs au domaine familial d’Althorp, car le nombre de gens et de fleurs sur les routes surchargées mettait en danger la sécurité publique.

La réaction de la famille royale à la mort de Diana causa un tollé sans précédent. Le respect pointilleux du protocole de la Maison de Windsor a été interprété par le public comme une absence de sensibilité. Le refus de Buckingham Palace de mettre en berne l’Union Jack provoqua des manchettes acerbes dans les journaux : « Où est notre reine ? Où est notre drapeau ? » demandait le Sun. La reine, qui était revenue de Balmoral à Londres, accepta une allocution à la télévision. À la demande expresse de Downing Street, ce qui devait être un enregistrement devint du direct et le texte fut revu par Alastair Campbell pour être « plus chaleureux ».

Le public présent aux funérailles jeta des fleurs au passage de la procession tout au long de son parcours. À l’extérieur de l’abbaye de Westminster, la foule acclamait les nombreuses célébrités qui se trouvaient à l’intérieur : le chanteur Sir Elton John (qui a interprété une version de sa chanson Candle in the Wind, réécrite à cette occasion), Tom Cruise et Nicole Kidman, le metteur en scène Steven Spielberg, l’homme d’affaires britannique Richard Branson, la reine Noor de Jordanie, Hillary Rodham Clinton et Bernadette Chirac. La cérémonie religieuse a été retransmise en direct à la télévision.

Des haut-parleurs avaient été placés à l’extérieur pour que la foule puisse entendre le déroulement de l’office. Les invités applaudirent les paroles du frère de Diana, Lord Spencer, qui attaqua vertement la presse et critiqua indirectement la famille royale pour son comportement vis-à-vis de sa sœur.