Hyde Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyde Park (homonymie).
Hyde Park
Image illustrative de l'article Hyde Park
Hyde Park (au premier-plan) et Kensington Gardens (à l'arrière-plan)
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Commune Londres
Superficie 142 ha
Cours d'eau Serpentine
Caractéristiques
Création 1637[1]
Type Parc public
Gestion
Propriétaire Parcs royaux de Londres
Lien Internet http://www.royalparks.org.uk
Accès et transport
Métro Central roundel1.PNG Central : Queensway, Lancaster Gate, Marble Arch
Piccadilly roundel1.PNG Piccadilly : Hyde Park Corner
Localisation
Coordonnées 51° 30′ 31″ N 0° 09′ 49″ O / 51.508611, -0.16361151° 30′ 31″ Nord 0° 09′ 49″ Ouest / 51.508611, -0.163611  

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Hyde Park

Géolocalisation sur la carte : Londres

(Voir situation sur carte : Londres)
Hyde Park

Hyde Park est le plus grand parc du centre de Londres, en Angleterre, ainsi que l'un des neuf parcs royaux de la capitale, avec une longueur de plus de deux kilomètres et près d’un kilomètre de largeur.

C'est aussi un des quartiers de la Cité de Westminster à Londres. Seule la Serpentine (The Serpentine ou Serpentine River) le sépare des jardins de Kensington (Kensington Gardens), de sorte que l'on considère parfois ces derniers comme une partie de Hyde Park. Sa superficie de 140 hectares, ajoutée à celle de Kensington Gardens s'étendant sur 110 hectares, donne une surface totale de 250 hectares.

Histoire et conception[modifier | modifier le code]

Hyde park, alignements de platanes et pelouse à fauchage tardif, en 2005

La plus ancienne partie du parc appartenait au manoir d'Ebury et avait une surface d'un « hide », ancienne unité de surface anglaise et variant selon la construction du sol de six à douze ares, ce qui donna le nom du parc[2]. En 1536, dans le contexte de la dissolution des monastères, Henri VIII reprit le terrain aux abbés de l'abbaye de Westminster.

Une grande partie de la conception du parc est due à l'architecte Decimus Burton dans les années 1820. Alors que les jardins de Kensington sont en grande partie plats, Hyde Park est légèrement vallonné. Hyde Park fut le site original du Crystal Palace, dessiné par Joseph Paxton pour la Grande Exposition de 1851.

Le 20 juillet 1982, deux bombes posées par l'IRA provisoire causèrent la mort de huit membres de la Cavalerie de réserve et des Royal Green Jackets et de sept chevaux.

Le parc fut aussi le lieu de célèbres concerts de rock : Jethro Tull (1968), The Rolling Stones (1969), Pink Floyd (1970), Roy Harper (1971), Queen (1976), The Cure (2002), Red Hot Chili Peppers (2004), Blur (2009) et Bruce Springsteen (2009), ainsi que le Live 8 en 2005. Les photos des Beatles pour l'album Beatles for Sale furent prises à Hyde Park à l'automne 1964. Les Rolling Stones ont également organisé un deuxième concert à Hyde Park en 2013, qui a donné lieu à un CD et un DVD live.

L'entrée principale[modifier | modifier le code]

L'entrée principale de Hyde Park

Située au sud-est du park, elle est due à Decimus Burton et fut construite en 1824-25. Elle se présente sous la forme de trois passages voûtés réunis par une colonnade, le tout d'une longueur d'environ 32,50 mètres. Le passage central présente un avant-corps particulier : il est formé d'un portique supporté par quatre colonnes, et est surmonté d'une frise représentant une procession triomphale de la marine militaire, œuvre de Henning Jr (fils du sculpteur Henning connu pour ses copies des frises du Parthénon). Les deux colonnes extérieures de ce portique ont des chapiteaux sculptés de telle manière qu'ils présentent toujours au regard deux faces complètes,

Les grilles fermant les passages, œuvres de Bramah, sont en fer et bronze, décorées d'un ornement de chèvrefeuille grec.

Le Speakers' Corner[modifier | modifier le code]

Hyde Park est aussi très connu pour son Speakers' Corner (« coin de l'orateur »). Ce dernier est situé dans la partie nord-est du parc, près de Marble Arch. Fondé en 1872, c'est un espace de libre expression où tout un chacun peut prendre la parole librement devant l'assistance du moment.

Hyde Park
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive

Région

Comté

Comté cérémonial
Angleterre

Grand Londres

Grand Londres

Grand Londres
Comté traditionnel Middlesex
District Westminster
Parlement du Royaume-Uni Cité de Londres et Cité de Westminster
London Assembly Londres Central Ouest
Parlement européen Londres
Bureau receveur LONDON
Préfixe d'appel 020
Coordonnées 51° 30′ 26″ N 0° 10′ 11″ O / 51.507326944444, -0.1696438888888951° 30′ 26″ Nord 0° 10′ 11″ Ouest / 51.507326944444, -0.16964388888889  
Divers
Services :

. Police

. Pompier

. Ambulance


Metropolitan Police Service

London Fire Brigade

London Ambulance Service
Médias :

. ITV franchise

. BBC région

. BBC Local Radio


ITV London

BBC London

BBC London

Autres points d'intérêt[modifier | modifier le code]

À l’extrémité sud-est du parc, face à l'entrée principale et de Apsley House (devenue le Wellington Museum), la résidence londonienne de Arthur Wellesley duc de Wellington, se trouve Hyde Park Corner, dans lequel se dresse Wellington Arch, un arc de triomphe érigé en mémoire du vainqueur de la bataille de Waterloo.

La Serpentine Gallery est située sur un emplacement inattendu pour une galerie d’art contemporain : beaucoup de lumière naturelle et de la verdure tout autour. Cette partie du parc fait déjà partie des jardins de Kensington.

Du côté sud se trouve Kensington Palace, dans lequel a vécu Diana princesse de Galles.

Durant la saison de Noël (fin novembre à début janvier), une fête foraine du nom de Winter Wonderland est organisée dans ce parc. La plus grande patinoire du Royaume-Uni y est notamment installée pour l'occasion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hyde Park History », Royalparks.org.uk,‎ 15 December 2003.
  2. Hyde Park sur caplondon.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]