Latil (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Latil

Création 1897
Fondateurs Georges Latil
Siège social Drapeau de France Suresnes (France)
Activité Automobile
Tracteur forestier Latil 1937

Latil est une entreprise française fondée en 1897 qui a conçu et construit différents véhicules (automobiles, camionnettes, camions, tracteurs, autocars ainsi que des châssis agricoles, forestiers et coloniaux).

Historique[modifier | modifier le code]

La société Latil est créée par Auguste Joseph Frédéric Georges Latil (1878-1961), ingénieur marseillais, qui exploite l'idée de son véhicule avec la société Avant-Train-Latil. La fabrication et la commercialisation sera poursuivie ensuite par diverses sociétés : Charles Blum & Cie, Automobiles Industriels Latil, LRS Saviem, Latil Batignolles, et enfin Brimont SA.

En 1897, Latil brevette le principe d'une transmission permettant d'actionner les roues à la fois motrices et directrices, procédé nommé « L'Avant-Train Latil ». Un an plus tard, il commence à construire des voitures et développe la traction avant sur le camion Blum-Latil.

En 1908, Georges Latil et Charles Blum, fondent la Compagnie française de mécanique et d'automobile, à Levallois-Perret.

En 1912, Charles Blum, crée une société distincte, la Compagnie générale d'entreprises automobiles » (CGEA), pour exploiter la technologie de L'Avant-Train Latil, en modernisant des chariots. En 1913, Latil conçoit le TAR, un tracteur 4x4 pour tracter les machines d'artillerie militaire.

En 1914, Georges Latil, forme la Compagnie des automobiles industrielles latil, à Suresnes. La nouvelle firme se spécialise dans les tracteurs toutes-roues motrices. En 1915, la gamme comprend des camions de 1,5 à 10 tonnes de charge utile. En 1919, la firme offre aussi des véhicules pour des services municipaux.

En 1924, l'entreprise construit un nouveau tracteur pour l'exploitation agricole, forestière et les travaux publics. Aussi en 1929, Latil monte des pneus à chambre à air sur sa gamme de véhicules.

Le 22 novembre 1928, la société Charles Blum & Cie est transformée en société anonyme, sous la dénomination de « Automobiles industriels Latil », avec pour siège social le 8, quai du Maréchal-Galliéni à Suresnes. Les actions « Automobiles Industriels Latil » sont cotées à la bourse de Paris.

En 1930, Latil produit des moteurs à huile lourde Gardner sous licence. Georges Latil est décoré le 6 mars 1930 au grade de chevalier de la Légion d'honneur.

Camion Latil (M2TL6) utilisé par la Wehrmacht en Norvège en 1941

De 1932 à 1937, les camions Latil sont construits sous licence au Royaume-Uni par Shelvoke et Drewry, sous la marque Traulier.

En 1936, Latil présente un nouveau modèle, le M2 A1 B3, avec 4,5 tonnes de charge utile, pourvu d'un moteur à essence de cylindres. Ce véhicule est destiné aux autobus et aux fourgons.

En 1939, George Latil cède sa compagnie à Charles Blum.

En 1946, la firme présente quatre séries de camions au salon de Paris :

Ces trois modèles sont livrés avec un moteur Diesel 4-cylindres de 80 chevaux, d'une transmission manuelle à cinq rapports, et de freins à air comprimé.

  • un camion porteur de 15 tonnes de charge utile, avec un moteur Diesel de six cylindres.

En 1948, un nouveau camion à cabine avancée, le H2F A1 Y10, est produit. Il est équipé d'un moteur Diesel 6-cylindres de 8,3 litres développant 120 ch, d'une transmission à huit vitesses, offrant 26 tonnes de charge utile, et en configuration de 6x2.

En 1954, Latil propose un autre camion, le H16 A1 B8 A, équipé d'un moteur Diesel à injection directe 6-cylindres développant 150 ch, d'une boîte à 10 vitesses, de freins pneumatiques, offrant 10 tonnes de charge utile, en configuration de 4x2. Deux empattements de 3,5 et 5 mètres sont disponibles.

En 1955, les Automobiles industriels Latil et la branche Poids lourds de plus de 5 tonnes de la Régie nationale des usines Renault fusionnent avec la Somua (Société d'outillage mécanique et d'usinage d'artillerie) donnant naissance à la Saviem LRS (Société anonyme de véhicules industriels et d'équipements mécaniques Latil-Renault-Somua) avec pour premier PDG Pierre Lemaigre, dernier PDG d'Automobiles industriels Latil.

En 1963, la Société des forges et ateliers du Creusot-Loire et l'Usine Schneider s'allient pour former la Société Latil Batignolles, pour acquérir les droits et commercialiser les tracteurs Latil agricoles et forestiers. La nouvelle firme fabrique aussi un modèle de chariot élévateur à fourche, du nom de Armax.

En 1974, Marcel Brimont de Reims-Prunay de la société Brimont SA, prend possession de la nouvelle entreprise.

En 1993, la société Brimont arrête l'activité de construction des tracteurs forestiers.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Peter-J Davies, L’encyclopédie mondiale des camions, Manise,‎ 13 septembre 2003, 256 p. (ISBN 978-2841982141)
  • Francis Dréer, L’Atlas des camions français, Édition Atlas, Édition Glénat,‎ juin 2007 (ISBN 9782723459242)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]