La Guérinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Guérinière (homonymie).
La Guérinière
L'accès à la plage par la dune protégée avec, au loin, les bouchots à marée basse.
L'accès à la plage par la dune protégée avec, au loin, les bouchots à marée basse.
Blason de La Guérinière
Blason
La Guérinière
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Sables-d'Olonne
Canton Noirmoutier-en-l'Île
Intercommunalité Communauté de communes de l'île de Noirmoutier
Maire
Mandat
Marie-France Léculée
2014-2020
Code postal 85680
Code commune 85106
Démographie
Gentilé Guernerin
Population
municipale
1 460 hab. (2011)
Densité 187 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 58′ 05″ N 2° 13′ 49″ O / 46.9680555556, -2.2302777777846° 58′ 05″ Nord 2° 13′ 49″ Ouest / 46.9680555556, -2.23027777778  
Altitude Min. 0 m – Max. 20 m
Superficie 7,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de Vendée
City locator 14.svg
La Guérinière

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de Vendée
City locator 14.svg
La Guérinière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Guérinière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Guérinière

La Guérinière est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe sur l'Île de Noirmoutier. La partie sud est constituée d'une longue plage de sable tandis que la partie nord et le port du Bonhomme protégés de la mer par une digue donnent sur la baie de Bourgneuf. Les autres limites géographiques sont partagées avec les communes de Barbâtre au sud-est, L'Épine au nord-ouest et Noirmoutier-en-l'Île au nord.

La commune est séparée en deux parties par la route venant du continent, l'une faite de dunes et de landes où sont installés le village et les habitations. L'autre la plus souvent située en dessous du niveau de la mer accueille des champs de pommes de terre et des marais salants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1790, elle était "annexe" de la paroisse de Noirmoutier.
La Guérinière est devenue une commune en 1919. Auparavant, elle était partie intégrante de la commune de Noirmoutier[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Charles Raballand   patron pêcheur
mars 2001 mars 2008 Philbert Palvadeau    
mars 2008 en cours Marie-France Léculée(-Fontaine)[Note 1] Divers droite retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 460 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1921. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 379 1 263 1 210 1 167 1 281 1 269 1 295 1 162 1 312
1982 1990 1999 2004 2006 2009 2011 - -
1 305 1 402 1 486 1 545 1 543 1 488 1 460 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (38,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 14,9 %, 15 à 29 ans = 11,9 %, 30 à 44 ans = 17 %, 45 à 59 ans = 21,7 %, plus de 60 ans = 34,7 %) ;
  • 51,3 % de femmes (0 à 14 ans = 12,7 %, 15 à 29 ans = 8,5 %, 30 à 44 ans = 18,8 %, 45 à 59 ans = 18,7 %, plus de 60 ans = 41,3 %).
Pyramide des âges à La Guérinière en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,0 
90 ans ou +
0,9 
10,5 
75 à 89 ans
15,7 
23,2 
60 à 74 ans
24,7 
21,7 
45 à 59 ans
18,7 
17,0 
30 à 44 ans
18,8 
11,9 
15 à 29 ans
8,5 
14,9 
0 à 14 ans
12,7 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Économie[modifier | modifier le code]

Bien que tournée vers le tourisme avec ses nombreux villages de vacances et camping, la commune a gardé une activité d'agriculture, mytiliculture et d'ostréiculture importante.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélue en 2014.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]