Saint-Vincent-sur-Jard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Vincent.
Saint-Vincent-sur-Jard
La maison de Georges Clemenceau.
La maison de Georges Clemenceau.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Arrondissement de Sables-d'Olonne
Canton Canton de Talmont-Saint-Hilaire
Intercommunalité Communauté de communes du Talmondais
Maire
Mandat
Robert Chabot
2014-2020
Code postal 85520
Code commune 85278
Démographie
Population
municipale
1 257 hab. (2011)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 24′ 56″ N 1° 32′ 49″ O / 46.4156, -1.5469444444446° 24′ 56″ Nord 1° 32′ 49″ Ouest / 46.4156, -1.54694444444  
Altitude Min. 1 m – Max. 23 m
Superficie 14,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de Vendée
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-Jard

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de Vendée
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-Jard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-Jard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-Jard
Liens
Site web www.mairiesaintvincentsurjard.fr

Saint-Vincent-sur-Jard est une commune du centre-ouest de la France, située sur la côte de Lumière, dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Petit bourg de Vendée au bord de l'Atlantique, sur la Côte de Lumière, il a vocation à devenir une station balnéaire à caractère familial et convivial et est entourée de forêts, de plaines mais aussi de marais.

La commune de Saint-Vincent-sur-Jard est située dans le département de la Vendée (85) et la région du Pays de la Loire. Saint-Vincent-sur-Jard appartient au canton de Talmont-Saint-Hilaire.

Le code Insee de Saint-Vincent-sur-Jard est le 85278 et son code postal est 85520.

La superficie de Saint-Vincent-sur-Jard est de 14,65 km², sa latitude est de 46,416 degrés nord et sa longitude est de 1,549 degrés ouest. L'altitude de la mairie de Saint-Vincent-sur-Jard est de 7 mètres environ.

Les communes proches de Saint-Vincent-sur-Jard sont : Jard-sur-Mer à 2,08 km, Saint-Hilaire-la-Forêt à 4,01 km, Longeville-sur-Mer à 4,63 km, Le Bernard à 6,65 km, Avrillé à 7,25 km[Note 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Le Goulet[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

De son passé néolithique au séjour de Georges Clemenceau, l'histoire de Saint-Vincent-sur-Jard est très riche. Dans le village, des marchés traditionnels ont lieu les dimanches et vendredis matin en période estivale pour vous faire découvrir les produits du terroir et l'artisanat local.

Le musée incontournable à visiter à Saint-Vincent-sur-Jard est la maison de Georges Clemenceau qui se retira dans le petit village en 1919 après la signature du traité de Versailles. Il va y louer une maison de pêcheur près de l'océan et va y accueillir de nombreux amis dont le célèbre peintre Claude Monet qui va créer un jardin « impressionniste » sur la dune.

À visiter aussi l'église d'origine romane du XIIe siècle et le dolmen du Grand-Bouillac.

Aux alentours, circuits pédestres, circuits VTT, rives du Goulet, promenades à cheval... enjoliveront l'ambiance nature. Les possibilités d'hébergement et de restauration ne manquent pas à Saint-Vincent-sur-Jard avec des résidences de tourisme, des gîtes ruraux, des chambres d'hôtes, des hôtels, des campings et ses quatre restaurants.

Avec ses plages, sa côte formée de sable et de rochers, Saint-Vincent-sur-Jard vous permet de pratiquer tous les sports nautiques ou faire une partie de pêche entre amis.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Robert Chabot[Note 2],[2] DVD artisan retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 257 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 3],[Note 4].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
493 400 392 511 515 514 518 517 491
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
488 492 543 438 460 470 473 495 494
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
485 503 466 475 465 464 460 430 458
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
467 457 452 528 658 871 1 146 1 184 1 257
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


En 2008, Saint-Vincent-sur-Jard comptait 1 203 habitants (soit une augmentation de 37 % par rapport à 1999). La commune occupait le 8 031e rang au niveau national, alors qu'elle était au 9 708e en 1999, et le 148e au niveau départemental sur 282 communes.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (47,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 12,3 %, 15 à 29 ans = 9,9 %, 30 à 44 ans = 12,7 %, 45 à 59 ans = 19,4 %, plus de 60 ans = 45,6 %) ;
  • 50,8 % de femmes (0 à 14 ans = 10,3 %, 15 à 29 ans = 8,8 %, 30 à 44 ans = 13 %, 45 à 59 ans = 18,6 %, plus de 60 ans = 49,2 %).
Pyramide des âges à Saint-Vincent-sur-Jard en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
13,0 
75 à 89 ans
15,6 
32,4 
60 à 74 ans
32,9 
19,4 
45 à 59 ans
18,6 
12,7 
30 à 44 ans
13,0 
9,9 
15 à 29 ans
8,8 
12,3 
0 à 14 ans
10,3 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Population[modifier | modifier le code]

La population de Saint-Vincent-sur-Jard était de 871 au recensement de 1999, 1 146 en 2006 et de 1 201 en 2009[réf. nécessaire]. La densité de population est de 80,82 habitants par km²[Quand ?]. Le nombre de logements a été estimé à environ 2 015 en 2007 : 566 résidences principales, 1 425 résidences secondaires ou occasionnelles et 24 logements vacants.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église romane Saint-Vincent.

La commune abrite deux monuments historiques :

Autres lieux et monuments touristiques :

  • Plage de la Ragnette
  • Plage Clemenceau
  • Plage du Goulet
  • Église romane du XIIe siècle
  • Bords du Goulet
  • Circuit pédestre de "La Ragnette", balisé en jaune, 1 h 30 en forêt
  • Circuit VTT de 13,5 km

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (Ces distances sont calculées à vol d'oiseau)
  2. Réélu en 2008 et 2014.
  3. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  4. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]