Katie Melua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Katie Melua

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Katie Melua à la Tractor Tavern de Seattle, le 9 mai 2009.

Informations générales
Nom de naissance Ketevan Melua
Naissance 16 septembre 1984 (30 ans)
Koutaïssi, RSS de Géorgie RSS de Géorgie
Activité principale Chanteuse, musicienne, compositrice
Genre musical Blues, jazz, folk-rock
Instruments Guitare, voix
Années actives Depuis 2003
Labels Dramatico
Site officiel katiemelua.com

Katie Melua, de son vrai nom Ketevan Melua (en géorgien : ქეთევან « ქეთი » მელუა, listen) est une chanteuse, compositrice et musicienne britannique d'origine géorgienne, née le 16 septembre 1984 à Koutaïssi, en Géorgie (alors intégrée à l'URSS). Elle a grandi en Géorgie, puis en Irlande du Nord à partir de l'âge de 9 ans et en Angleterre, où elle a reçu en août 2005 la nationalité britannique[1].

Son premier album, Call Off the Search, sorti en novembre 2003, a atteint la première place des charts au Royaume-Uni[2]. Son deuxième album, Piece by Piece sorti en septembre 2005, est aussi un énorme succès.

Biographie et Carrière[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Ketevan Melua est née à Koutaïssi en Géorgie en 1984. Elle passe la majeure partie de son enfance dans la capitale Tbilissi puis dans la ville de Batoumi. Son père y travaille comme cardiologue mais les conditions de vie de la population géorgienne se dégradent après la chute du bloc soviétique. Sa famille migre alors en 1993 à Belfast puis à Londres en 1998. Katie Melua dit avoir eu une enfance très heureuse en Géorgie, même si la vie était difficile[3]. Elle a également dit plusieurs fois beaucoup aimer Belfast[réf. nécessaire], ville pour laquelle elle écrit un titre sur son premier album.

Elle n'a pas toujours voulu être chanteuse : à 13 ans, elle souhaitait être historienne ou femme politique.[réf. nécessaire]

Première apparition télévisée[modifier | modifier le code]

À 15 ans, Katie Melua gagne un concours de talents sur la chaîne de télévision britannique ITV en interprétant Without You, un titre du groupe Badfinger popularisé par Harry Nilsson.

Scolarité[modifier | modifier le code]

Pendant ses dernières années de scolarité, elle suit les cours du Brit School for the Performing Arts et décroche un BTEC et un A-level en musique.

Elle commence à écrire des chansons en 2001 pendant ses études.

Nationalité britannique[modifier | modifier le code]

Début août 2005, Katie Melua et sa famille devinrent citoyens britanniques, après avoir fait allégeance à la Reine lors d'une cérémonie de naturalisation à Weybridge dans le Surrey[1].

Mike Batt[modifier | modifier le code]

Katie Melua a été remarquée lors d'un showcase à la Brit School par l'auteur-compositeur et producteur anglais Mike Batt, qui recherchait alors un artiste capable de chanter « du jazz et du blues de manière captivante ». Il signa avec elle sous son label Dramatico et l'envoya en studio d'enregistrement.

En France, Katie Melua est invitée dans l'émission Tout le monde en parle de Thierry Ardisson en 2005[4]. Elle collabore ensuite avec Nagui et réalise deux apparitions à Taratata aux côtés de Jamie Cullum (lorsqu'elle chante Angie) puis seule en 2006 et 2007[5].

Albums[modifier | modifier le code]

Call Off the Search[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Call Off the Search.

Call Off the Search est sorti au Royaume-Uni le 3 novembre 2003. On y trouve des chansons signées John Mayall, Randy Newman (I Think it's Going to Rain Today) ou James Shelton (Lilac Wine) mais également Melua et Batt. Succès immédiat, il atteint la première place des charts britanniques en janvier 2004 et le Top 20 des charts australiens en juin 2004. Le titre phare The Closest Thing to Crazy atteint le Top 5 en Irlande, le Top 10 au Royaume-Uni, le Top 20 en Norvège, le Top 30 en Europe (à préciser) et le Top 50 en Australie. Au Royaume-Uni, l'album s'est écoulé à 1,2 million d'exemplaires (quadruple disque de platine) et est resté 6 semaines au sommet des charts. Il s'est vendu à 3 millions d'exemplaires dans le monde.

Katie Melua s'inspire de la chanteuse Eva Cassidy dans son album Call Off the Search. Elle y interprète d'ailleurs une chanson en son hommage : Fareway Voice (for Eva Cassidy).

Piece by Piece[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Piece by Piece.

Son second album, Piece by Piece, est sorti le 26 septembre 2005. Il comprend le titre Nine Million Bicycles, sorti le 19 septembre de la même année. Le premier passage du single sur les ondes britanniques eu lieu pendant le Terry Wogan Show du 1er août. On trouve dans l'album quatre chansons écrites par Melua, quatre par Batt, l'une en collaboration, les trois dernières étant des reprises, dont Just like Heaven de The Cure. La composition du groupe est restée identique à celle du premier opus jusqu'à récemment, lorsque deux de ses musiciens ont été remplacés pour raison familiale. L'album est directement devenu numéro un des ventes au Royaume-Uni la semaine du 3 octobre 2005.

Katie Melua au Cambridge Corn Exchange, UK concert tour de 2006.

Le 30 septembre 2005, Melua est critiquée dans The Guardian par l'écrivain et scientifique Simon Singh à propos des paroles de la chanson Nine Million Bicycles. Dans cette chanson, le passage « We are 12 billion light-years from the edge. That's a guess — no-one can ever say it's true » (« Nous sommes à 12 milliards d'années-lumière du bord (de l'univers) qui est une hypothèse non vérifiable ») a été pris par Singh comme une attaque contre l'exactitude des travaux des cosmologistes[6], ce qui provoqua l'envoi de lettres d'autres lecteurs du Guardian, donnant eux aussi leur avis.

Le 15 octobre de la même année, Katie Melua et Singh apparaissent dans l'émission Today Programme de la BBC, émission durant laquelle Melua dévoile un réenregistrement de la chanson incluant les remarques de Singh, « We are 13.7 billion light-years from the edge of the observable universe; that's a good estimate with well-defined error bars/and with the available information, I predict that I will always be with you » (« Nous sommes à 13,7 milliards d'années-lumière du bord de l'univers observable ; c'est une bonne estimation et en tenant compte des marges d'erreur/et des informations disponibles, je prédis que je serai toujours avec toi »). Durant un débat opposant l'exactitude scientifique et la licence artistique, tous deux s'accordèrent sur le fait que ces nouvelles paroles auraient eu un bien moindre succès commercial. Katie Melua a admis qu'elle aurait dû mieux connaître le sujet, étant ancien membre du club d'astronomie de son école[7].

Pictures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pictures.

Son troisième album Pictures est sorti le 1er octobre 2007. Le premier single qui en est extrait, If You Were A Sailboat, est sorti quant à lui une semaine plus tôt (le 24 septembre 2007). Après deux semaines, il est déjà numéro un des ventes aux Pays-Bas, en Allemagne et en Irlande. Après l'album suit une tournée appelée Arena Tour qui réunira 150 000 spectateurs en Europe et génèrera un album live où Katie chante notamment avec beaucoup d'émotion When You Taught Me How to Dance, chanson issue du film Miss Potter sorti en 2006.

The House[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The House.

Son quatrième album est sorti le 24 mai 2010. Katie Melua a voulu tenter de nouvelles expériences musicales avec The House en s'associant au producteur de musique électronique William Orbit. Le premier single extrait de cet album est The Flood (second titre sur l'album). Le deuxième single qui est sorti en juillet 2010 s'intitule A Happy Place.

À l’exception de The One I Love Is Gone, Katie a écrit ou participé à l’écriture de toutes les chansons de The House. En plus des cinq titres écrits avec Guy Chambers, Katie a collaboré avec la compositeur-interprète et amie de longue date Polly Scattergood sur Red Balloons, avec Rick Nowels sur Twisted et Plague Of Love et avec son directeur artistique Mike Batt sur God On The Drums, Devils On The Bass. En plus d’être le producteur exécutif de l’album, Mike a été recruté par William Orbit pour assurer les arrangements et l’orchestration.

Secret Symphony[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Secret Symphony.

Son cinquième album sorti le 5 mars 2012. Il est produit par Mike Batt. Katie Melua décrit Secret Symphony comme l'album de ses chanteurs : « J'ai toujours voulu monter un projet comme celui-là, chanter les chansons des autres pour y apporter ma touche personnelle avec ma voix […]. Il se trouve que Mike a écrit quelques nouvelles chansons, mais l'idée générale était de reprendre de grands auteurs comme Ron Sexsmith (Gold In Them Hills), une de mes chansons préférées initialement enregistrée par Bonnie Raitt (Too Long At The Fair) et quelques autres plus connues comme Keeping The Dream Alive ». Elle y est accompagnée d'un orchestre symphonique.

Ketevan[modifier | modifier le code]

Katie Melua publie son sixième album le 16 septembre 2013, date de son anniversaire. Intitulé Ketevan (prénom de la chanteuse en géorgien), l'album comprend uniquement des compositions originales. En effet, souhaitant renouer avec l'écriture, elle s'associe à Mike Batt et Toby Jepson et livre ainsi plusieurs créations personnelles dont Shiver and Shake, Where Does The Ocean Go? et I Never Fall. On retrouve Mike Batt à la production, rejoint pour la première fois par son fils, Luke. Le morceau Sailing Ships From Heaven, produit par Luke Batt et initialement prévu pour Secret Symphony a été le premier titre enregistré pour l'album[8].

Autres travaux[modifier | modifier le code]

Humanitaire[modifier | modifier le code]

K. Melua participe au concert de bienfaisance Band Aid 20 en novembre 2004, au cours duquel elle rejoint un chœur de pop-stars britanniques et irlandaises pour une reprise de Do They Know It's Christmas?, destinée à récolter de l'argent contre la famine en Afrique. Ce concert célébrait les 20 ans du Band Aid de Bob Geldof[9].

Le 19 mars 2005, elle réalise l'un de ses rêves d'enfance en interprétant Too Much Love Will Kill You sur scène avec le groupe Queen lors du « 46664 concert » donné dans la ville de George en Afrique du Sud[10] (œuvre caritative de Nelson Mandela en faveur de la lutte contre le sida/HIV).

Record mondial[modifier | modifier le code]

Le 1er octobre 2006, Katie Melua entre dans le Livre Guinness des records après avoir donné le concert le plus profond sous le niveau de la mer (à - 303 mètres), sur une plateforme pétrolière dans la mer du Nord[11]. Un documentaire retraçant l'histoire de ce concert a été diffusé sur la chaîne norvégienne NRK1 et a été édité en DVD le 29 mai 2007 sous le nom de Concert Under The Sea: The Documentary Film[12].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Katie Melua joue un rôle dans la fausse bande annonce Don't (réalisée par Edgar Wright) du diptyque Grindhouse réalisé par Quentin Tarantino (Boulevard de la mort) et Robert Rodriguez (Planète Terreur)[13].

Divers[modifier | modifier le code]

Melua a repris en duo avec Jamie Cullum le titre Love Cats de The Cure lors des Brit Awards en février 2004.

En août 2005, elle joue lors d'un mariage de la Maison royale néerlandaise.

Durant trois ans, elle a été la compagne de Luke Pritchard, le chanteur et guitariste de The Kooks. Elle aurait entretenu une relation amoureuse avec la photographe Lara Bloom. À présent fiancée à James Toseland, avec qui elle s'est mariée le 1er septembre 2012 dans l'ouest de Londres.

Influences[modifier | modifier le code]

Elle reconnaît les influences de Queen, Joni Mitchell, Bob Dylan, Eva Cassidy, Kate Bush[14], de la musique traditionnelle irlandaise ainsi que de la musique indienne.

Tournées[modifier | modifier le code]

Katie Melua au Wrightegaarden en Norvège, le 29 juillet 2009.

En 2007, Katie Melua a effectué une tournée de 14 dates (Pays-Bas, Allemagne, Norvège, Irlande et Danemark).

Elle s'est produite au Nice Jazz Festival le 18 juillet 2007[15].

En 2008, elle a donné une série de concerts à travers l'Europe. En 2011 : tournée à travers l'Europe.

En 2013, elle prévoit une tournée dans tout l'Hexagone[16]. La chanteuse britannique décide par la suite d'annuler une grosse partie de sa tournée afin de préparer un nouvel album qu'elle présentera lors d'une tournée en fin d'année[17].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums (informations)
Call Off the Search
  • Sortie : 3 novembre 2003 (Royaume-Uni)
  • Meilleur classement : #1 Royaume-Uni
  • Ventes Royaume-Uni : 1,8+ million
  • BPI certification : 6x disque de platine
  • Singles :
    • 2003 : The Closest Thing to Crazy — #10 Royaume-Uni
    • 2004 : Call Off the Search — #19 Royaume-Uni
    • 2004 : Crawling Up a Hill — #46 Royaume-Uni
Piece by Piece
  • Sortie : 26 septembre 2005 (Royaume-Uni)
  • Meilleur classement : #1 (entrée) Royaume-Uni
  • Ventes Royaume-Uni : 600 000+
  • BPI certification : 2x disque de platine
  • Singles :
    • 2005 : Nine Million Bicycles — #5 Royaume-Uni #5 Pays-Bas
    • 2005 : I Cried for You/Just Like Heaven — #35 Royaume-Uni
Pictures
The Katie Melua Collection
Live at the O2 Arena
The House
Secret Symphony
DVD

Récompenses et Nominations[modifier | modifier le code]

  • Aux Brit Awards 2006, elle a été mise en nomination dans les catégories « Best British Female Solo Artist » et « Best Pop Act »[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Singer Melua made British citizen »,‎ 11 août 2005 (consulté le 30 mai 2010)
  2. (en) Johnny Loftus, « Call off the Search Overview », sur allmusic.com,‎ 2004 (consulté le 8 Juillet 2010)
  3. http://www.rtl.fr/emission/saga/billet/la-saga-de-katie-melua-7744383388
  4. (fr) « Vidéo de l'interview de Katie Melua dans l'émission Tout le monde en parle », ina.fr,‎ 2006 (consulté le 7 Juillet 2010).
  5. (fr) « Katie Melua », mytaratata.com (consulté le 7 Juillet 2010).
  6. (en) Simon Singh: Katie Melua's bad science | The Guardian | Guardian Unlimited
  7. (en) http://www.bbc.co.uk/radio4/today/listenagain/ram/today1_melua_20051015.ram
  8. Interview Katie Melua - 10 octobre 2013 : http://www.la-brucette.com/interview-katie-melua-ketevan/
  9. (en) Ian Youngs, « Geldof hails new Band Aid single », sur news.bbc.co.uk,‎ 15 novembre 2004 (consulté le 29 mai 2010)
  10. (en) http://46664.com/fancourt46664.php
  11. (en) « Deepest Concert », sur www.guinnessworldrecords.com (consulté le 30 mai 2010)
  12. (en) Katie Melua: Concert Under the Sea sur l’Internet Movie Database
  13. (en) Katie Melua sur l’Internet Movie Database
  14. (en) « guardian.co.uk - Comeback Kate »
  15. « Nice Jazz Festival 2007 » (consulté le 30 mai 2010)
  16. (fr) (en) « un concert de katie melua »
  17. (fr) (en) « katieiemelua-reporte-son-concert-lyonnais »
  18. (en) « Dutch Name Tulip After Katie Melua », sur advt.org,‎ mai 2006 (consulté le 30 mai 2010)
  19. (en) « Katie Melua Tulip 29 April 2006 pictures » (consulté le 30 mai 2010)
  20. (en) « The Brit Awards - Katie Melua », sur brits.co.uk (consulté le 7 Juillet 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :