Just Like Heaven (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Just Like Heaven.

Just Like Heaven est une chanson du groupe The Cure figurant sur l'album Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me et extraite en single le 20 octobre 1987, avec en face B le titre inédit Snow In Summer. Un troisième titre apparaît sur le maxi 45 tours, Sugar Girl[1]

Les pressages français du 45 tours et du maxi proposent en face B Breathe et A Chain Of Flowers à la place de Snow In Summer et Sugar Girl[2].

Grâce à ce single, le groupe se classe pour la première fois dans les 40 premières places du Billboard Hot 100 américain. En France, il obtient la 33e position dans le Top 50 et 9 semaines de présence dans le classement[3].

À noter qu'avant d'être une chanson, Just Like Heaven est, dans une courte version instrumentale, le nouveau générique de l'émission Les Enfants du rock à partir de la rentrée 1986. En effet cette émission culte de la télé française a toujours soutenu The Cure qui offre l'instrumental à la demande des producteurs de l'émission.

Reprises[modifier | modifier le code]

Just Like Heaven a fait l'objet de plusieurs reprises, notamment de la part du groupe Dinosaur Jr. en 1989, que Robert Smith dit apprécier particulièrement[4], du groupe AFI, ou de la chanteuse Katie Melua en 2005[5]. La version de Katie Melua fait partie, avec celle de The Cure, de la bande originale de l'adaptation au cinéma du roman de Marc Lévy réalisée par Mark Waters, Et si c'était vrai..., dont le titre original américain est Just Like Heaven.

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo, réalisé par Tim Pope, montre les membres du groupe (alors au nombre de six, c'est le premier clip où apparaît Roger O'Donnell) habillés de noir en train de jouer la chanson au sommet d'une falaise. Pendant le pont instrumental, la séquence est filmée de nuit, le groupe est habillé de blanc et Robert Smith danse avec une femme également vêtue de blanc qui finit par disparaître comme un fantôme. Il s'agit de Mary Poole, la compagne (et future épouse) du chanteur. Les plans montrant le groupe ont été filmés en studio, y sont intercalées des prises de vues effectuées lors du tournage d'une précédente vidéo (Close to Me) à Beachy Head, où est sensé se dérouler le clip. En effet, selon Smith, les paroles de la chanson évoquerait en partie un moment passé en ce lieu en compagnie de Mary[4],[6].

Classements par pays[modifier | modifier le code]

Classement Meilleure
position
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[7] 40
Drapeau de la France France (SNEP)[8] 33
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[9] 31
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[10] 82
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[11] 29

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Cure / Discography : : Just Like Heaven
  2. The Cure - Just Like Heaven - Discogs.com
  3. lescharts.com - The Cure - Just Like Heaven
  4. a et b The Greater Songs Ever! Just Like Heaven, Johnny Black, Blender, novembre 2003
  5. (en)Just Like Heaven sur SecondHandSongs
  6. (en)Beachyhead.org.uk, où sont indiqués les tournages effectués à Beachy Head
  7. (en) The Cure - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  8. Lescharts.com – The Cure – Just Like Heaven. SNEP. Hung Medien.
  9. (en) Charts.org.nz – The Cure – Just Like Heaven. RIANZ. Hung Medien.
  10. (nl) Nederlandse Top 40 – The Cure search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  11. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.