J'irai dormir chez vous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
J'irai dormir chez vous
Genre Documentaire de voyage
Création Antoine de Maximy
Musique Fabrice Viel
Lucille Tepperman (chant)
Pays Drapeau de la France France
Nombre de saisons 5
Nombre d’émissions 42
Production
Durée 52 minutes
Production Bonne Pioche (depuis l'épisode 1)
Voyage (depuis l'épisode 1)
France Télévisions (depuis l'épisode 21)
Diffusion
Diffusion Voyage
Canal+
France 5
Date de première diffusion 2004
Site web www.jiraidormirchezvous.com

J'irai dormir chez vous est une série de documentaires de découverte française diffusée à partir de 2004 sur les chaînes Voyage, Canal+, puis France 5 et animée par Antoine de Maximy. Celui-ci part seul dans des endroits du monde plus ou moins éloignés où il doit s'inviter chez un autochtone pour manger puis dormir, afin de mieux connaître le mode de vie et les us et coutumes du lieu.

Concept[modifier | modifier le code]

Antoine de Maximy arrive dans un pays où il tente, équipé de deux caméras paluches fixées sur lui, de s'inviter chez les habitants pour suivre leur mode de vie, seulement grâce à sa bonne humeur et son naturel mais aussi grâce à l'impact que peut avoir une caméra sur les populations autochtones. Les périples du globe-trotter sont spontanés, soumis aux hasards des rencontres humaines, en dehors des commodités touristiques habituelles. Le plus souvent, il mange et dort chez les gens qu'il interroge. Son intention étant de recueillir des informations sur les modes de vie de ses hôtes et de faire des rencontres.

Sur le terrain, Antoine de Maximy dit de sa démarche qu'il s'agit d'un voyage et qu'il filme les gens, mais il précise beaucoup plus rarement que le contenu passe à la télévision. Ainsi, les gens le percevraient plutôt comme un voyageur extraverti, bien disposé. Certaines rencontres sont superficielles ou furtives, d'autres sont intenses ou profondes. Le pays se décline au gré des récits que les gens en font et tout prend son sens de l'intérieur : la vie des uns ou des autres se découvre depuis leur maison, leur famille, leurs loisirs, leur métier.

Production[modifier | modifier le code]

Méthode de tournage[modifier | modifier le code]

Aucun caméraman ne suit Antoine de Maximy qui doit donc utiliser divers dispositifs pour se filmer et filmer son environnement. L'idée d'une caméra cachée est rejetée d'emblée pour des raisons techniques, mais aussi parce que cela ne correspondait pas à l'esprit voulu par l'émission.

Il porte deux caméras fixées sur lui : l'une, de taille réduite, est accrochée à la bretelle de son sac à dos et filme les gens qui lui font face ; l'autre caméra est beaucoup plus voyante, car elle est fixée à un bras latéral articulé qui est lui-même accroché à un harnais qui le ceinture, et permet de filmer son visage (depuis une distance de 30 à 40 centimètres). Le tout est enregistré dans deux magnétoscopes situés dans son sac à dos et un système de télécommande lui permet de contrôler l'enregistrement. Le montage ultérieur alterne les vues et rythme les séquences (parfois très courtes). Il porte également une caméra à main plus grosse que les deux autres lui permettant de réaliser des plans plus large en visée libre et de meilleure qualité.

Ainsi Antoine de Maximy filme au jugé sans jamais utiliser de viseur, ce qui lui permet de parler de façon naturelle aux personnes qu'il rencontre.

Montage[modifier | modifier le code]

Chaque cassette est minutieusement analysée par Antoine de Maximy qui laisse ensuite des indications pour le montage sur ce qu'il souhaite montrer. Le monteur travaille seul trois semaines pendant lesquelles Antoine repart en voyage. À son retour, ils affinent le montage tous les deux ce qui permet à Antoine d'avoir du recul.

Les séquences où il ne se passe rien de spécial sont enlevées à moins qu'elles soient révélatrices de l'ambiance du tournage. Pour le reste, même les rencontres qui se passent mal sont gardées puisqu'elles font partie de la réalité du voyage. Il arrive, par exemple, qu'Antoine de Maximy se fasse éconduire ou offrir du thé, autre manière de ne pas l'accueillir plus avant.

Les arrangements restent rares, même s'il arrive parfois que le voyage soit raconté dans un ordre différent de celui tourné.

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du générique est une composition originale de Fabrice Viel, et la chanson intitulée Transe Air est interprétée par Lucille Tepperman.

Voyages[modifier | modifier le code]

Préparation[modifier | modifier le code]

Antoine de Maximy affirme souvent qu'il découvre le pays « comme d'habitude sans aucune préparation », ce qui présente l'avantage de lui laisser libre cours sur l'évolution de son séjour. En revanche, une préparation matérielle minimum est souvent nécessaire. Elle varie d'un pays à l'autre, mais ne se fait généralement qu'en quelques heures (voire pratiquement à l'improviste). Sur place les voyages durent une quinzaine de jours et rien n'est prévu hormis la réservation de billets d'avion pour des vols intérieurs lorsque c'est nécessaire, ce qui l'oblige à suivre un semblant de programme.

Pays visités[modifier | modifier le code]

Les pays sont choisis uniquement par Antoine de Maximy. Le choix s'effectue par curiosité et par envie de découvrir le pays[réf. souhaitée]. Certains pays « sensibles » (comme la Corée du Nord) sont pour le moment évités à cause des risques encourus pour Antoine et les habitants qui accepteraient de lui parler[réf. souhaitée].

Voici les pays visités par Antoine de Maximy par ordre chronologique.

Épisode Pays Première diffusion Chaîne
1 Drapeau du Mali Mali 15 juillet 2005 Canal+
2 Drapeau : Québec Québec (Drapeau du Canada Canada) 22 juillet 2005
3 Vanuatu Vanuatu 29 juillet 2005
4 Drapeau de la France France 2 septembre 2005
5 Drapeau du Japon Japon 1er juillet 2005
6 Drapeau de l'Australie Australie 26 août 2005
7 Drapeau du Maroc Maroc 8 juillet 2005
8 Drapeau de l'Inde Inde 5 août 2005
9 Drapeau du Chili Chili 19 août 2005
10 Drapeau de la Suisse Suisse 12 août 2005
11 Drapeau : France Sud de la France 16 décembre 2006 France 5
12 Drapeau de la Belgique Belgique 9 décembre 2006
13 Drapeau du Cambodge Cambodge 3 août 2006
14 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 29 juin 2006
15 Roumanie Roumanie 2 décembre 2006
16 Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 6 juillet 2006
17 Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis 24 août 2006
18 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 6 janvier 2007
19 Drapeau de Madagascar Madagascar 23 décembre 2006
20 Drapeau de la Bolivie Bolivie Drapeau du Pérou Pérou 30 décembre 2006
21 Drapeau d’Israël Israël 9 septembre 2007
22 Drapeau de la Polynésie française Polynésie française 16 septembre 2007
23 Drapeau du Portugal Portugal 23 septembre 2007
24 Drapeau de la Finlande Finlande 30 septembre 2007
25 Drapeau de Cuba Cuba 25 avril 2009
26 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 9 mai 2009
27 Drapeau de l'Indonésie Indonésie 16 mai 2009
28 Drapeau de l'Iran Iran 23 mai 2009
29 Drapeau de la Grèce Grèce 30 mai 2009
30 Drapeau du Mexique Mexique 20 juin 2009
31 Drapeau : Hawaii Hawaï (Drapeau des États-Unis États-Unis) 22 octobre 2011
32 Drapeau du Ghana Ghana 8 octobre 2011
33 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 1er octobre 2011
34 Drapeau de l'Albanie Albanie 29 octobre 2011
35 Drapeau de la Mongolie Mongolie 15 octobre 2011
36 Californie Californie (Drapeau des États-Unis États-Unis) 23 décembre 2013
37 Drapeau de l'Allemagne Allemagne En attente de diffusion
38 Drapeau de l’Argentine Argentine En attente de diffusion
39 Drapeau de la Birmanie Birmanie En attente de diffusion
40 Drapeau de la Namibie Namibie En attente de diffusion
41 Drapeau de l'Espagne Espagne En attente de diffusion
42 Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert En attente de diffusion


Carnet de voyage[modifier | modifier le code]

Le premier pays doit être susceptible de plaire au grand public pour accrocher rapidement les spectateurs, Antoine se tourne alors vers le Mali car les gens sont réputés pour être chaleureux. À cet instant, Antoine ne sait pas du tout si le concept de l'émission fonctionnera et ne s'est entraîné que dans les marchés parisiens. Il dit avoir passé une journée dans sa chambre d'hôtel avant d'avoir osé faire le pas.

Pour le second épisode, il choisit d'offrir un net contraste avec le pays précédent en choisissant la région du Québec au Canada. Là-bas, il fait sa première mauvaise rencontre dès le deuxième jour avec un Inuit qui lui casse sa caméra, l'obligeant à tourner tout le reste du voyage avec la caméra cassée, après avoir réparé l'objectif avec du ruban adhésif.

Le troisième épisode se déroule au Vanuatu qui a l'avantage d'être un pays francophone et où les traditions sont restées vivaces et peuvent apporter un dépaysement par rapport aux deux premiers épisodes.

La France est le quatrième tournage filmé en mai 2004. Paris est écarté, car Antoine se sent trop familier de la ville pour se sentir étranger. Il hésite finalement entre Strasbourg, Mulhouse et Colmar et choisit un train au hasard à la gare de Paris-Est, ce qui le conduit à Strasbourg. Il se rend peu après en Haute-Vienne dans le village d'Arnac-la-Poste.

Le Japon est un tournant, car il s'agit du premier pays où Antoine prend le risque de se lancer alors qu'il ne le connaît pas du tout. De plus, il s'agit du premier pays non francophone à être visité. Les premiers jours sont difficiles, car les Japonais n'ont pas pour usage d'inviter des gens chez eux, même leurs propres amis.

Avant l'émission, Antoine s'est déjà rendu plusieurs fois en Éthiopie pour d'autres projets et est donc déjà allé dans certains endroits comme Lalibela et Addis-Abeba.

Le Chili est le premier voyage en Amérique du Sud, choisi parce que la délinquance semble plus faible que dans les autres pays du continent. Par la même occasion, Antoine en profite pour visiter l'île de Pâques avec pour priorité de découvrir ses habitants et non pas ses célèbres statues.

Sachant à l'avance que voyager en Amérique du Sud est assez dangereux pour un touriste seul, le tournage en Bolivie et au Pérou est planifié en dernier dans l'hypothèse où il se ferait voler son matériel. Dès le deuxième jour en Bolivie, une femme se prétendant policière lui intime l'ordre de la suivre alors qu'il filme dans les rues de La Paz. Il s'agit en fait d'une tentative d'agression pour le voler ou l'enlever qui est déjouée par la vraie police qui emmène tout le monde au poste. Plusieurs chaînes de télévision du pays arrivent au commissariat et interrogent Antoine qui passe alors en direct au journal du soir. La fausse policière est relâchée deux jours plus tard, car aucun habitant n'a osé témoigner[réf. nécessaire]. Antoine est reconnu dans la rue après son passage à la télévision. Il apprend peu après qu'il est recherché par des individus se présentant comme proches de la fausse policière. Ceci le pousse à quitter précipitamment le pays.

L'Australie pose également quelques problèmes, les gens rencontrés refusant de se prêter au jeu d'Antoine. À sa grande surprise, il trouve que ce fut l'une des émissions les plus difficiles. Antoine avait obtenu des aides de l'office de tourisme et préféra par la suite renoncer à toute aide des pays qu'il visite pour ne plus culpabiliser lorsque le reportage ne donne pas toujours un aspect positif du pays.

Au Maroc, des journalistes de la chaîne Voyage viennent voir comment Antoine travaille à Fès où ils peuvent le suivre dans la foule au souk sans le gêner. Selon Antoine, le Maroc est le pays où il a obtenu le meilleur accueil.

En Finlande, il rencontre le groupe de metal Throes of Dawn en entamant par hasard la discussion avec l'un des membres qui fumait une cigarette sur son balcon.

Antoine a failli partir en Hongrie au lieu de visiter la Roumanie, son billet d'avion ayant été réservé pour Paris-Budapest, au lieu de Paris-Bucarest.

À l'occasion des Jeux olympiques d'été de 2008 et d'hiver 2010 qui ont lieu à Pékin en 2008 et à Vancouver en 2010, le principe de l'émission est repris à l'occasion d'une rubrique quotidienne Un Péquin à Pékin et Givré à Vancouver, pour le magazine sportif Un jour à Pékin et Avencouvert sur France 2. Antoine se promène dans Pékin, puis dans Vancouver et essaie de communiquer avec les habitants. La rubrique ne dure que quelques minutes et Antoine n'essaie pas forcément de s'inviter chez les habitants.

Le 15 novembre 2008, France 5 diffuse J'irai dormir… de chez vous à Hollywood, making of commenté en vidéo par Antoine dans lequel il revient sur ses voyages passés et sur le film J'irai dormir à Hollywood.

Le 25 avril 2009, France 5 commence la diffusion en format 16/9 des inédits de J'irai dormir chez vous en diffusant l'épisode se déroulant à Cuba.

À partir du 19 décembre 2011, la chaîne publique France 5 diffuse le film J'irai dormir à Hollywood sous la forme de huit épisodes de 26 minutes[1], comprenant les séquences du long-métrage auxquelles sont ajoutées d'autres séquences inédites qui n'ont pas été retenues au montage afin de satisfaire aux impératifs de longueur d'un film diffusé au cinéma. Cette version longue déclinée en épisodes est intitulée J'irai dormir en Amérique, et est disponible à la vente en coffret DVD.

Le 3 janvier 2014, France 5 diffuse le long métrage J'irai dormir chez l'homme qui brûle où pour la première fois, Antoine de Maximy reste au même endroit tout au long du voyage. En effet, ce long métrage est consacré au festival Burning Man ayant lieu chaque année fin août dans le désert de Black Rock au Nevada.

Rencontres[modifier | modifier le code]

Antoine de Maximy aborde très ouvertement les gens dans la rue. S'il les sent réceptifs, il leur demande s'il peut aller passer la nuit chez eux. Au vu de l'émission, Maximy parle et comprend également anglais et espagnol. Lorsqu'il est confronté à des langues qu'il ne connait pas, il doit essayer de se faire comprendre par d'autres moyens. À noter qu'un hôtel est (presque...) toujours payé et réservé au cas où il ne trouverait personne pour l'accueillir.

Les personnes qui ont accepté de l'accueillir reçoivent assez longtemps après, la vidéo de l'émission, ainsi que des photos lorsque les gens sont très pauvres. Étonnamment, les gens répondent très rarement et peu ont gardé contact avec Antoine, ce qu'il explique par la rapidité des rencontres qui ne permettent pas de lier de solides liens d'amitié.[réf. nécessaire]

Antoine essaye toujours d'offrir un présent aux gens pour les remercier de leur accueil (nourriture, objets…), mais préfère éviter de faire cela via le biais d'argent, il pense que cela fausserait le lien qu'il tente à chaque fois d'établir avec les gens qu'il rencontre, il explique cela clairement à la fin de l'épisode sur le Vanuatu, dans lequel il a dû payer afin de séjourner dans un village traditionnel.

La plupart des rencontres se passent bien mais il dit avoir parfois eu peur  : au Québec où un Inuit drogué lui a cassé sa caméra et surtout dans un village au Vanuatu où les gens voulaient qu'il leur donne de l'argent.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Une version pour le cinéma a vu le jour, intitulée J'irai dormir à Hollywood. Le road movie se déroule de New York à Los Angeles où Antoine essaiera cette fois de se faire inviter par des stars.

Le projet d'un long métrage aux États-Unis était prévu depuis longtemps. Il est équipé de façon un peu plus pointue avec des caméras HD et une grue.

Le film est sorti le 19 novembre 2008.

France 5 a diffusé le 18 décembre 2011 le long métrage (100 min) J'irai dormir à Bollywood[2].

Arrêt de l'émission et reprise[modifier | modifier le code]

En début janvier 2012, Antoine de Maximy annonce mettre un terme à son émission pour 1 an ou 2, peut-être plus, pour se consacrer pleinement à d'autres projets notamment la fiction[3]. Il reprend en 2013 avec quatre nouveaux épisodes.

Parodie[modifier | modifier le code]

À l'occasion des 20 ans de Groland, une parodie de l'émission est réalisée avec Antoine de Maximy en personne, découvrant la Présipauté de Groland. Après avoir rencontré quelques personnages décalés et hostiles, l'animateur rencontre une femme âgée sympathique, le conduisant à une maison où un homme âgé les accueille. Il s'avère que les vieillards sont en fait des pratiquants de sado-masochisme, droguant l'animateur au GHB avant de lui infliger de multiples outrages sexuels anals. L'animateur se réveille le lendemain au bord d'une route, nu et avec l'une de ses caméras encore insérée dans le rectum.

DVD[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « J'irai dormir à Hollywood », sur le site de France 5,‎ 31 octobre 2011
  2. « Des voyages d'exception », sur le site de France 5,‎ 17 décembre 2011
  3. « J’irai dormir chez vous : Antoine de Maximy arrête l'émission », sur le site de Première,‎ 4 janvier 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]