Homme de Vitruve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L’homme de Vitruve
Image illustrative de l'article Homme de Vitruve
Artiste Léonard de Vinci
Date vers 1492
Type texte illustré
Technique dessin à la plume et lavis
Dimensions (H × L) 34,4 × 24,5 cm
Localisation Gallerie dell'Accademia de Venise, Venise (Italie)

L’homme de Vitruve (ou homme vitruvien) est le nom communément donné au dessin à la plume, encre et lavis sur papier, intitulé Étude des proportions du corps humain selon Vitruve et réalisé par Léonard de Vinci aux alentours de 1492. L’homme de Vitruve est le symbole de l’humanisme, l’homme y étant considéré comme le centre de l’univers.

Ce dessin a appartenu à la collection d’œuvres d’art graphique du peintre Giuseppe Bossi avant d’être acheté en 1822 par les Gallerie dell’Accademia de Venise.

Une traduction du texte de la page de Léonard de Vinci[modifier | modifier le code]

Le texte en italien semble illisible car Léonard l'a écrit à l'envers selon la technique de l'écriture spéculaire. Un miroir permet de décrypter le texte :

« Vitruve dit, dans son ouvrage sur l'architecture : la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci:

Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font un coude : quatre coudes font la hauteur d’un homme. Et quatre coudes font un double pas, et vingt-quatre paumes font un homme ; et il a utilisé ces mesures dans ses constructions.

Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur d’un quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que l’espace entre vos jambes sera un triangle équilatéral.

La longueur des bras étendus d’un homme est égale à sa hauteur.

Depuis la racine des cheveux jusqu’au bas du menton, il y a un dixième de la hauteur d’un homme. Depuis le bas du menton jusqu’au sommet de la tête, un huitième. Depuis le haut de la poitrine jusqu’au sommet de la tête, un sixième ; depuis le haut de la poitrine jusqu’à la racine de cheveux, un septième.

Depuis les tétons jusqu’au sommet de la tête, un quart de la hauteur de l’homme. La plus grande largeur des épaules est contenue dans le quart d’un homme. Depuis le coude jusqu’au bout de la main, un quart. Depuis le coude jusqu’à l'aisselle, un huitième.

La main complète est un dixième de l’homme. La naissance du membre viril est au milieu. Le pied est un septième de l’homme. Depuis la plante du pied jusqu’en dessous du genou, un quart de l’homme. Depuis sous le genou jusqu’au début des parties génitales, un quart de l’homme.

La distance du bas du menton au nez, et des racines des cheveux aux sourcils est la même, ainsi que l’oreille : un tiers du visage. »

— Vitruve, dans son ouvrage De l’architecture.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]