Littérature de la Renaissance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pétrarque, figure majeure des débuts de la Renaissance littéraire italienne.

La littérature de la Renaissance s'inscrit dans le mouvement plus général de la Renaissance, qui naît en Italie XIIIe siècle et se prolonge jusqu'au XVIe siècle en se diffusant dans le monde occidental.

Elle se caractérise par l'adoption d'une philosophie humaniste, la récupération de la littérature classique de l'Antiquité et connaît un essor démultiplié grâce à la diffusion de l'imprimerie à partir du milieu du XVe siècle

Pour les écrivains de la Renaissance, l'inspiration gréco-romaine se manifeste aussi bien dans les thématiques abordées (la nature, la mythologie…) que sur les formes littéraires adoptées elles-mêmes (reprises des théories aristotéliciennes de la Poétique). Le monde est considéré depuis une perspective anthropocentriste. Les idées platoniciennes sont récupérées et mises au service du christianisme. La recherche du plaisir sensoriel et un esprit critique et rationaliste complètent le panorama idéologique de l'époque. De nouveaux genres littéraires (comme l'essai) ou modèles métriques (comme le sonnet) font leur apparition.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Littérature de la Renaissance.