Sloop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au temps de la marine à voile, le sloop (de la même origine étymologique que le français chaloupe), ou plus exactement le sloop-of-war, désignait en Angleterre, les navires plus petits que les frégates, armés de dix à dix-huit canons sur un seul pont. Les Anglais distinguaient deux variantes principales de sloop :

  • le ship sloop qui, avec ses trois mâts, équivalait à peu près à la corvette française ;
  • le brig sloop avec deux mâts, est appelé brick en France.

Au début du XXe siècle, le terme sloop désignait un navire d'escorte anti sous-marin, armé de canon de 102 mm et de grenades sous-marines. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il a cédé la place aux corvettes, puis aux frégates.

Sørvágur, îles Féroé : un sloop au premier plan.

Actuellement[modifier | modifier le code]

De nos jours, le sloop est un gréement de bateau à voile, généralement ponté et à quille (contrairement au dériveur), et qui ne possède qu'un mât central.

La bôme située en bas du mât supporte la grand-voile, le foc est en avant du mât.

On distingue dans les bateaux à un seul mât :

  • le sloop, comportant une voile d'avant : le foc ;
  • le cotre avec deux voiles d'avant : le foc et la trinquette.

C'est la forme la plus courante des bateaux habitables de dimensions moyennes. Le Dragon est un type sportif célèbre de sloop.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :