Ferrari F300

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari F300

Ferrari F300

La Ferrari F300 en démonstration à Goodwood en 2008

Présentation
Équipe Drapeau : Italie Scuderia Ferrari Marlboro
Constructeur Ferrari
Année du modèle 1998
Concepteurs Ross Brawn
Rory Byrne
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone et nid d'abeille
Suspension avant Barre de torsion, triangle et fourche
Suspension arrière Barre de torsion, triangle et fourche
Nom du moteur Ferrari Tipo 047
Cylindrée 2 997 cm³
790 ch à 15 000 tr/min
Configuration V10 à 80°
Position du moteur Longitudinal arrière
Boîte de vitesses Ferrari semi-automatique séquentielle
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque carbone Brembo et Carbone Industrie
Dimensions et Poids Empattement : 2953 mm
Voie avant : 1490 mm
Voie arrière : 1405 mm
Poids : 600 kg
Carburant Shell
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 3. Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher
4. Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine
Début Grand Prix automobile d'Australie 1998
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 6 3 6
Championnat constructeur 2e avec 133 points
Championnat pilote Michael Schumacher : 2e
Eddie Irvine : 4e

Chronologie des modèles (1998)

La Ferrari F300 est la monoplace engagée par la Scuderia Ferrari lors de la saison 1998 de Formule 1. Elle est piloté par l'Allemand Michael Schumacher et par le Britannique Eddie Irvine pour la troisième année consécutive. L'Italien Luca Badoer en est le pilote d'essai.

Historique[modifier | modifier le code]

La F300, compétitive et fiable, a néanmoins une aérodynamique moins performante que la McLaren MP4-13 et Michael Schumacher échoue à la conquête de son troisième titre mondial, au profit du Finlandais Mika Häkkinen. L'Allemand remporte tout de même six courses, dont trois consécutives. Quant à Eddie Irvine, sa meilleure performance est une deuxième place lors du Grand Prix de France, et réitère ce résultat en Italie et au Japon.

La F300 a constamment reçu des évolutions, notamment un nouveau diffuseur, de nouveaux panneaux de carrosserie arrière et un nouvel aileron arrière lors du Grand Prix du Canada.

À l'issue de la saison, la Scuderia Ferrari termine deuxième du championnat des constructeurs avec 133 points. Les deux pilotes de l'écurie italienne sont reconduits pour la saison 1999.

En janvier 2014, la Ferrari F300 pilotée par Michael Schumacher a été vendue aux enchères pour 1,26 millions d'euros lors de la vente Barrett-Jackson’s Scottsdale en Arizona aux États-Unis[1].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Ferrari F300 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1998 Scuderia Ferrari Marlboro Ferrari V10 Tipo 047 Goodyear AUS BRÉ ARG SMR ESP MON CAN FRA GBR AUT ALL HON BEL ITA LUX JAP 133 2e
Michael Schumacher Abd 3e 1re 2e 3e 10e 1re 1re 1re 3e 5e 1re Abd 1re 2e Abd
Eddie Irvine 4e 8e 3e 3e Abd 3e 3e 2e 3e 4e 8e Abd Abd 2e 4e 2e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Ferret, « La Ferrari F300 de 1998 de Schumacher vendue aux enchères », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 21 janvier 2014 (consulté le 21 janvier 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :