Ferrari F2003-GA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari F2003-GA

Ferrari F2003-GA

Rubens Barrichello à bord de la Ferrari F2003-GA

Présentation
Équipe Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari Marlboro
Constructeur Ferrari
Année du modèle 2003
Concepteurs Drapeau du Royaume-Uni Ross Brawn
Drapeau de l'Afrique du Sud Rory Byrne
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et d'aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion
Nom du moteur Ferrari Type 052
Cylindrée 2 997 cm³
860 ch à 18 700 tr/min
Configuration V10 à 90°
Boîte de vitesses Ferrari, électronique séquentielle semi-automatique
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Électronique Boitier électronique Magneti-Marelli
Système de freinage Disques et étriers Brembo
Dimensions et Poids Empattement : 3100 mm
Voie avant : 1470 mm
Voie arrière : 1405 mm
Poids : 600 kg
Carburant Shell V-Power
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Marlboro, Vodafone
Histoire en compétition
Pilotes 1. Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher
2. Drapeau du Brésil Rubens Barrichello
Début Grand Prix automobile d'Espagne 2003
Courses Victoires Pole Meilleur tour
12 7 5 5
Championnat constructeur Champion avec 156 points
Championnat pilote Michael Schumacher : Champion
Rubens Barrichello : 4e

Chronologie des modèles (2003)

La Ferrari F2003-GA est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Ferrari, engagée en course aux mains de Michael Schumacher et Rubens Barrichello durant la saison 2003.

Historique[modifier | modifier le code]

La saison 2003 marque le début d'une nouvelle ère pour la Formule 1, avec des changements de règlement majeurs : modification du barème de points, pour resserrer les écarts entre le vainqueur et ses poursuivants ainsi que du format des qualifications, qui se déroulent à présent en un seul tour lancé, suivant l'ordre inversé du résultat de la course précédente. Si ces changements redistribuent les cartes, les membres de l'équipe Ferrari n'estiment pas nécessaire de commencer la saison avec leur nouvelle voiture, rapide mais encore peu fiable et ils alignent la F2002 de la saison précédente pour les quatre premières courses tandis que le développement de La F2003-GA, un hommage à Giovanni Agnelli récemment décédé, se poursuit.

Depuis 1996, jamais le début de saison n'a été aussi décevant pour Ferrari. En effet, Barrichello et Schumacher ne marquent que seize points durant les trois premières courses, contre vingt-quatre en 2002, trente-six en 2001, trente-neuf en 2000, vingt-huit en 1999 et vingt-et-un en 1998. Alors que McLaren remporte deux victoires et Jordan Grand Prix une grâce à Giancarlo Fisichella. Dans un contexte difficile, à la suite du décès de sa mère la veille de la course, Michael Schumacher signe l'ultime victoire de la F2002 à Saint Marin, pour son dernier engagement.

La F2003-GA fait son entrée en Espagne et signe dès sa première course la pole position avec Schumacher. Après une course qui voitFernando Alonso disputer jusqu'au bout la victoire à Schumacher, la F2003-GA s'impose dès sa première course. Schumacher récidive en Autriche, deux semaines plus tard, malgré un incendie durant les ravitaillements. À Monaco, Juan Pablo Montoya s'impose devant Kimi Räikkönen et Schumacher, ce trio dominera la saison. Schumacher prend un avantage dans la course au titre en s'imposant au Canada, devant son frère mais doit cette victoire à une stratégie de course audacieuse de Ross Brawn, tant sa Ferrari chaussée par Bridgestone est dominée par les Williams et leurs Michelin.

L'été est difficile pour Ferrari chaussé en Bridgestone quand les Williams-BMW s'adjugent les Grands Prix d'Europe, de France et d'Allemagne. Seul Rubens Barrichello, au terme d'un Grand Prix d'Angleterre perturbé par l'irruption d'un prêtre sur piste, parvient à monter sur a plus haute marche du podium durant l'été. Fernando Alonso, sur sa Renault, réussit même à prendre un tour à Schumacher en Hongrie. Au championnat du monde, Schumacher a 72 points, Montoya 71 et Räikkönen 70.

Le Grand Prix d'Italie, à Monza est décisif. Montoya, très performant sur les pistes rapides ne réussit pas à décrocher la pole position, face à Schumacher. Après une course rythmée, Schumacher s'impose devant Montoya et Räikkönen finit quatrième : Schumacher possède désormais 82 points, Montoya 79 et Räikkönen 75. Sous des trombes d'eau et alors que Räikkönen part de la pole, Schumacher s'impose encore aux États-Unis alors que Montoya est exclu pour un accrochage aux responsabilités partagées avec Rubens Barrichello. Les deux seuls prétendants à la couronne mondiale sont alors Schumacher (92 points) et Räikkönen (83 points).

Schumacher doit, pour remporter une sixième couronne, marquer au moins un point. Les conditions météorologiques changeantes vont souligner les effets pervers du nouveau système de qualification. Partant dernier, Michael Schumacher signe sous des trombes d'eau le quatorzième temps de la séance quand son rival est huitième, le poleman étant Barrichello, sur l'autre F2003-GA. Il remporte la course, devant les deux McLaren de Kimi Räikkönen et David Coulthard.

Malgré une huitième place finale, Schumacher remporte son sixième titre avec deux points d'avance sur Räikkönen, et Ferrari s'impose avec quatorze points de mieux que Williams.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Ferrari F2003-GA en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
2003 Scuderia Ferrari Marlboro Ferrari V10 Type 052 Bridgestone AUS MAL BRÉ SMR ESP AUT MON CAN EUR FRA GBR ALL HON ITA USA JAP 158* Champion
Michael Schumacher 1re 1re 3e 1re 5e 3e 4e 7e 8e 1re 1re 8e
Rubens Barrichello 3e 3e 8e 5e 3e 7e 1re Abd Abd 3e Abd 1re

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :