Ferrari 126 C2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari 126 C2

Ferrari 126 C2

Didier Pironi au volant de la Ferrari 126 C2 pendant le Grand Prix des Pays-Bas 1982

Présentation
Équipe Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC
Constructeur Scuderia Ferrari
Année du modèle 1982
Concepteurs Harvey Postlethwaite
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium, kevlar et fibre de carbone
Suspension avant triangles, ressorts, amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Suspension arrière triangles, ressorts, amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Nom du moteur Ferrari Tipo 021 turbocompressé
Cylindrée 1 496,43 cm3
580 ch à 11000 tr/min
Configuration V6 à 120°
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari 025
transversale
Nombre de rapports 5/6 + marche arrière
Type manuelle
Électronique injection indirecte Lucas-Ferrari
Système de carburant Réservoir de 240 litres
Système de freinage Freins à disque carbone Brembo
Dimensions et Poids Longueur : 4333 mm
Largeur : 2110 mm
Hauteur : 1025 mm
Empattement : 2658 mm
Voie avant : 1787 mm
Voie arrière : 1644 mm
Poids : 587,5 kg
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 27. Drapeau du Canada Gilles Villeneuve
27. Drapeau de la France Patrick Tambay
28. Drapeau de la France Didier Pironi
28. Drapeau des États-Unis Mario Andretti
Début Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1982
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 3 3 2
Championnat constructeur Champion avec 74 points
Championnat pilote Didier Pironi : 2e
Patrick Tambay : 7e
Gilles Villeneuve : 16e
Mario Andretti : 19e

Chronologie des modèles (1982)

La Ferrari 126 C2 est la monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari dans le cadre du championnat du monde 1982. En début de saison, les voitures sont confiées à Gilles Villeneuve et Didier Pironi.

Caractéristiques et performances[modifier | modifier le code]

Grâce à son moteur turbocompressé arrivé à maturité et à un châssis enfin performant, l'écurie italienne et ses pilotes figurent parmi les favoris pour les titres mondiaux.

Après un début de saison raté, la 126 C2 confirme son potentiel ; cependant, 1982 est marquée par les accidents de ses deux pilotes. Durant les essais qualificatifs du Grand Prix de Belgique, Gilles Villeneuve se tue en percutant la March de Jochen Mass au ralenti. Trois mois plus tard, Didier Pironi, en tête du championnat du monde s'envole après avoir heurté la Renault d'Alain Prost sous la pluie battante des essais du Grand Prix d'Allemagne. Relevé avec les jambes broyées, sa carrière en Formule 1 s'achève.

À partir du Grand Prix d'Allemagne, qu'il remporte, Patrick Tambay remplace Villeneuve. Mario Andretti remplace Pironi pour les deux dernières courses de la saison. Il réalise la pole position lors du grand prix d'Italie alors qu'il est âgé de quarante-deux ans. Malgré les drames et les huit départs non pris qui en ont découlé, Ferrari obtient le titre mondial des constructeurs grâce à trois victoires et sept autres podiums.

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Ferrari 126 C2 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1982 Scuderia Ferrari
SpA SEFAC
Ferrari V6
Tipo 021 T
Goodyear AFS BRÉ EUO SMR BEL MON EUE CAN P-B GBR FRA ALL AUT SUI ITA LVE 74 Champion
Gilles Villeneuve Abd Abd Dsq 2e Np
Didier Pironi 18e 6e Abd 1er Np 2e 3e 9e 1er 2e 3e Np
Patrick Tambay 8e 3e 4e 1er 4e Np 2e Np
Mario Andretti 3e Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :