Ferrari 641

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari 641

Ferrari 641

Ferrari 641 d'Alain Prost exposée au New York Museum of Modern Art

Présentation
Équipe SpA Scuderia Ferrari
Constructeur Drapeau de l'Italie Ferrari
Année du modèle 1990
Concepteurs John Barnard
Enrique Scalabroni
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et kevlar
Suspension avant Barre de torsion, fourche et ressorts, amortisseurs Penske
Suspension arrière Barre de torsion, fourche et cables, amortisseurs Penske
Nom du moteur Ferrari Tipo 036
Cylindrée 3 497 cm³
680 ch à 12 750 tr/min
Configuration V12 à 65°
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari semi-automatique
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Système de carburant Réservoir de 215 litres
Système de freinage Disques Carbone Industrie et Brembo, étriers AP Racing
Poids 505 kg
Dimensions Empattement : 2830 mm
Voie avant : 1800 mm
Voie arrière : 1675 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Agip, Marlboro
Histoire en compétition
Pilotes 1. Drapeau de la France Alain Prost
2. Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell
Début Grand Prix automobile des États-Unis 1990
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 6 3 5
Championnat constructeur 2e avec 110 points
Championnat pilote Alain Prost : 2e
Nigel Mansell : 5e

Chronologie des modèles (1990)

La Ferrari 641, également appelée Ferrari F1-90 est la monoplace de Formule 1 de la Scuderia Ferrari, engagée dans le championnat du monde de Formule 1 durant la saison 1990, avec à son volant Alain Prost et Nigel Mansell. Le pilote d'essais est l'Italien Gianni Morbidelli.

Historique[modifier | modifier le code]

La Ferrari 641 dispose d'un V12 3,5 de litres de cylindrée développant environ 650 ch et d'une boîte de vitesses semi-automatique à sept rapports introduite en 1989 sur le modèle précédent, la Ferrari 640. Ferrari est à l'origine de l'introduction de la boîte semi-automatique en Formule 1 et est à l'époque la seule écurie en disposant.

La 641, développée par John Barnard, s'avère être une monoplace très compétitive avec laquelle Alain Prost dispute le titre à Ayrton Senna jusqu'à la fin de saison et leur accrochage au départ du Grand Prix automobile du Japon 1990 à Suzuka, accrochage prémédité de Senna pour se venger de la saison précédente.

Prost échoue donc d'un souffle en 1990 pour ramener le titre mondial pilote à Ferrari, qui attend cet événement depuis 1979.

La Ferrari 641 reste le dernier modèle victorieux de Ferrari en Formule 1 jusqu'à la victoire de Gerhard Berger au GP d'Allemagne 1994 avec la 412 T1B.

Résultats détaillés en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Résultats complets de la Ferrari 641 en Championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Points inscrits Classement
1990 SpA Scuderia Ferrari Ferrari Tipo 036 V12 Goodyear USA BRÉ SMR MON CAN MEX FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 110 2e
Alain Prost Abd 1er 4e Abd 5e 1er 1er 1er 4e Abd 2e 2e 3e 1er Abd 3e
Nigel Mansell Abd 4e Abd Abd 3e 2e 18e Abd Abd 17e Abd 4e 1er 2e Abd 2e

Légende : ici

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]