Ferrari 312 T5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari 312 T5

Ferrari 312 T5

La Ferrari 312 T5 de Gilles Villeneuve sur le circuit de Mont Tremblant au Canada en 2010

Présentation
Équipe Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC
Constructeur Scuderia Ferrari
Année du modèle 1980
Concepteurs Mauro Forghieri
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en alliage avec panneaux en aluminium
Suspension avant triangles, ressorts, amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Suspension arrière triangles, ressorts, amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Nom du moteur Ferrari Tipo 015 F-12
Cylindrée 2 991,8 cm3
515 ch à 12300 tr/min
Configuration V à 180° (12 cylindres à plat)
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari 022
transversale
Nombre de rapports 5/6 + marche arrière
Type manuelle
Électronique injection indirecte Lucas-Ferrari
Système de carburant Réservoir de 185 litres
Système de freinage freins à disque Brembo
Poids 595 kg
Dimensions Longueur : 4530 mm
Largeur : 2120 mm
Hauteur : 1020 mm
Empattement : 2700 mm
Voie avant : 1700 mm
Voie arrière : 1615 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Michelin
Histoire en compétition
Pilotes 1 Drapeau de l'Afrique du Sud Jody Scheckter
2 Drapeau du Canada Gilles Villeneuve
Début Grand Prix automobile d'Argentine 1980
Courses Victoires Pole Meilleur tour
14 0 0 0
Championnat constructeur 10e avec 8 points
Championnat pilote Villeneuve : 14e
Scheckter : 19e

Chronologie des modèles (1980)

La Ferrari 312 T5 est la monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari dans le cadre du championnat du monde 1980. Elle est pilotée par le champion du monde en titre, Jody Scheckter et Gilles Villeneuve, qui effectuent leurs deuxième et quatrième saisons pour l'écurie.

Caractéristiques et performances[modifier | modifier le code]

Conçue par Mauro Forghieri, la 312 T5 est la dernière monoplace du constructeur disposant d'un moteur atmosphérique jusqu'à l'interdiction des turbocompresseurs à compter de la saison 1989. Évolution du propulseur utilisé depuis la Ferrari 312 T, le V12 à 180° (12 cylindres à plat) développe 515 chevaux.

Malgré une conception proche de celle de la Ferrari 312 T4 qui a dominé la saison précédente, la 312 T5 se révèle peu performante. En quatorze épreuves, ses pilotes ne remportent aucune victoire et ne réalisent ni pole position, ni meilleur tour en course.

Villeneuve entre dans les points à quatre reprises et Scheckter, champion du monde en 1979, une seule fois. Durant la saison, la 312 T5 ne réalise qu'un tour en tête d'un Grand Prix, au Brésil, notamment grâce au bon départ de Villeneuve[1],[2].

La Scuderia Ferrari finit la saison à la dixième et avant-dernière place du championnat du monde des constructeurs, son plus mauvais résultat dans la discipline. Gilles Villeneuve, avec 6 points, et Jody Scheckter avec 2 points, sont quatorzième et dix-neuvième du classement des pilotes[3].

À partir de 1981, Ferrari abandonne le moteur atmosphérique : apparue aux essais du Grand Prix d'Italie 1980, la 126 CK est propulsée par un V6 à turbocompresseurs[4].

Les échecs successifs des 312 T5 et 126 CK conçues par Mauro Forghieri conduisent la Scuderia Ferrari à confier la conception de la 126 C2 à Harvey Postlethwaite. L'ingénieur italien, dont l'influence ne cesse de décliner au sein de la Scuderia rejoint Lamborghini, qui envisage de s'engager en Formule 1, en 1987.

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

La Ferrari 312 T5 de Gilles Villeneuve en démonstration à l'occasion du Grand Prix du Canada 2010
La 312 T5 de Gilles Villeneuve en démonstration à l'occasion du Grand Prix du Canada 2010
Résultats détaillés de la Ferrari 312 T5 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 NC* 7 8 9 10 11 12 13 14
1980 Scuderia Ferrari
SpA SEFAC
Ferrari 015
V12 à 180°
Michelin ARG BRÉ AFS EUO BEL MON ESP FRA GBR ALL AUT P-B ITA CAN EUE 8 10e
Jody Scheckter Abd Abd Abd 5e 8e Abd Np 12e 10e 13e 13e 9e 8e Nq 11e
Gilles Villeneuve Abd 16e Abd Abd 6e 5e Np 8e Abd 6e 8e 7e Abd 5e Abd

Légende : ici

  • * Grand Prix non comptabilisé : épreuve déclarée illégale par la FISA, et retirée du championnat du monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Grand Prix du Brésil 1980, tour par tour », sur statsf1.com (consulté le 10 décembre 2013)
  2. (en) « Vidéo du départ et du premier tour du Grand Prix du Brésil 1980 », sur youtube.com (consulté le 10 décembre 2013)
  3. « Classement du Championnat du monde de Formule 1 », sur statsf1.com (consulté le 10 décembre 2013)
  4. « Résumé du Grand Prix d'Italie 1980 », sur statsf1.com (consulté le 10 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]