Classe Courageous (croiseur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Courageous.
Classe Courageous
Image illustrative de l'article Classe Courageous (croiseur)
Le HMS Courageous pendant la Première Guerre mondiale
Caractéristiques techniques
Type croiseur de bataille
Longueur 239,8 m
Maître-bau 24,7 m
Tirant d'eau 7,9 m
Déplacement 19 499 t
Port en lourd 22 922 t
Propulsion 4 arbres, 4 turbines à vapeur
Puissance 90 000 ch
Vitesse 59 km/h
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture = 51-76 mm
Pont= 19-76 mm)

Barbettes = 76-178 mm
Tourelles = 178-229 mm
Kiosque=254 mm
Anti-torpille=25-38 mm

Armement 2 canons jumelés de 381 mm

6 canons triples de 102 mm
2 canons de 76.2 mm
2 lance-torpilles de 533 mm

Autres caractéristiques
Équipage 842 hommes
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Période de
construction
1915 - 1917
Période de service 1916 - 1944
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires perdus 2
Navires démolis 1
Précédent classe Renown classe Admiral Suivant


La classe Courageous est une classe de croiseurs de bataille construits pour la Royal Navy durant la Première Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Conçus à l'origine pour soutenir le Projet Baltique de l'Amiral John Arbuthnot Fisher, ces bateaux ont un blindage léger et ne disposent que de peu de canons lourds.
Leur tirant d'eau se révèle peu important, non seulement en vue de leur utilisation dans les eaux de la Baltique, mais aussi grâce aux leçons tirées du début de la guerre.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Le Glorious, le Courageous et le Furious sont transformés en porte-avions après la Première Guerre mondiale. Le Glorious et le Courageous sont coulés durant la Seconde Guerre mondiale, et le Furious est vendu pour être ferraillé en 1948.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]