Classe Orion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orion.
Classe Orion
Image illustrative de l'article Classe Orion
2e escadre de bataille
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 177,10 m
Maître-bau 27 m
Tirant d'eau 8,20 m
Déplacement 22 000 tonnes
Port en lourd 25 870 tonnes (pleine charge)
Propulsion 4 turbines à vapeur (Parsons) ( 18 chaudières Yarrow ou Babcock & Wilcox)
Puissance 27 000 cv (4 hélices)
Vitesse 21 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture= 305 mm
pont = 102 mm
barbettes = 254 mm
tourelle = 280 mm
cloison = 250 mm
kiosque = 280 mm
Armement 5 × 2 canons de 343 mm
16 canons de 102 mm
4 canons de 47 mm (anti-aérien)
3 tubes lance-torpilles (533 mm)
Aéronefs non
Rayon d’action 6 730 miles à 10 nœuds
(3 300 tonnes de charbon et 800 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Équipage 750 à 1 100 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Commanditaire Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Période de
construction
1909-1912
Période de service 1912-1922
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires perdus 1
Navires démolis 3
Précédent Classe Colossus Classe King George V Suivant

La classe Orion fut la première classe de cuirassés super-dreadnought construite au Royaume-Uni avant la Première Guerre mondiale pour servir dans la Royal Navy.
Ces quatre cuirassés de 1re classe étaient affectés à la 2e escadre de Bataille de la Home Fleet. Ils étaient basés à Scapa Flow.

Conception[modifier | modifier le code]

Artillerie lourde sur le même axe

Ce sont les premiers cuirassés à avoir les tourelles d'artillerie principale sur le même axe. La qualification super-dreadnought provient aussi de l'augmentation du calibre des canons principaux qui passent de 12 à 13,5 pouces (343 mm).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les quatre navires sont présents durant la Première Guerre mondiale sans aucun dommage. Ils participèrent tous à la bataille du Jutland en 1916.

Après guerre ils eurent une carrière relativement courte, tous étant mis hors service en raison du Traité de Washington de 1922.

Le HMS Orion et le HMS Conqueror ont été démolis en 1922.

Le HMS Monarch a servi de navire-cible. Le 20 janvier 1925, survivant d'une journée de bombardement, il a été coulé par une torpille du HMS Revenge.

Le HMS Thunderer a servi plus longtemps. Devenu navire-école en 1922 il n'a été détruit qu'en décembre 1926.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Lancement Armement Chantier naval Fin de carrière Photo
HMS Orion 20 août 1910 2 janvier 1912 HMNB Portsmouth
Portsmouth
vendu en 1922 pour démolition HMS Orion (Orion class battleship).jpg
HMS Monarch 30 mars 1911 février 1912 Armstrong-Whitworth
Newcastle upon Tyne
coulé le 20 janvier 1925 par torpillage Gws monarch 01.jpg
HMS Conqueror 1er mai 1910 1er décembre 1912 William Beardmore and Company
Glasgow
vendu en 1922 pour démolition HMS Conqueror IWM SP 003080.jpg
HMS Thunderer 1er février 1911 mai 1912 Thames Ironworks and Shipbuilding Company
Tamise
vendu en 1921 pour démolition HMS Thunderer 1912 IWM Q 021854.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]