Classe Marshal Ney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Marshal Ney
Image illustrative de l'article Classe Marshal Ney
Le HMS Marshal Ney en 1915.
Caractéristiques techniques
Type Monitor
Longueur 108 m
Maître-bau 27 m
Tirant d'eau 3,18 m
Déplacement 6 900 tonnes
Propulsion Moteur diesel
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 15 pouces
8 canons de 4 po. (en)
3 canons de 3 po.
3 canons de 12 livres
Autres caractéristiques
Équipage 187
Histoire
Constructeurs Palmers Shipbuilding and Iron Company
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Date début commande 1915
Période de service 1915-1957
Navires construits 2
Navires prévus 2
Navires démolis 2
Navires préservés 0
Classe Abercrombie Suivant

La classe Marshal Ney est une classe de deux monitors construits pendant la Première Guerre mondiale pour la Royal Navy.


Conception[modifier | modifier le code]

Le besoin de monitor pour bombarder les positions ennemies au bord de la Manche est devenu évident au début de la guerre. Ces navires sont conçus avec une certaine hâte. La conception de ces monitors est confiée par le Director of Naval Construction (directeur des constructions navales) Eustace Tennyson d'Eyncourt à son assistant Charles S. Lillicrap. Au moment où les navires de la classe Marshal Ney sont lancés, quelques 33 monitors de diverses sortes sont commandés. La modernisation des HMS Renown et HMS Repulse induit que des tourelles de canons de 15 pouces sont disponibles. Le First Sea Lord John Arbuthnot Fisher, et le Lord de l'Amirauté Winston Churchill décident que ces deux tourelles seront montées sur les deux monitors en question. Ces deux unités, initialement désignées M 13 et M 14, prennent les noms de deux maréchaux français d'Empire : Nicolas Jean-de-Dieu Soult et Michel Ney.

Pour les machines ces deux monitors sont équipés de moteurs diesel, ce qui est une nouveauté - à l'époque la majorité des navires est à vapeur. L'utilisation de moteurs diesels signifie qu'ils n'ont pas besoin de chaufferies, diminuant ainsi le tirant d'eau. Les moteurs diesels permettent aussi de réduire la taille des échappements (cheminées). Ces moteurs sont conçus originellement pour des cargos beaucoup plus petits, ils sont donc particulièrement lent et peu fiable.

Navires[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :