Classe Admiral (croiseur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Admiral.
Classe Admiral
Image illustrative de l'article Classe Admiral (croiseur)
Le HMS Hood vers 1932
Caractéristiques techniques
Type Croiseur de bataille
Longueur 262,1 m[1]
Maître-bau 31,7 m
Tirant d'eau 8,7 m
Déplacement 42 670 tonnes[2]
Port en lourd 45 200 tonnes
Propulsion 24 chaudières à tubes minces, mazout
4 turbines à engrenage
Puissance 144 000 ch
Vitesse 31 nœuds (57 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × 2 canons de 15 pouces
16 canons de 5,5 pouces (en)
4 canons de 4 pouces (en)
6 TLT de 533 mm
Rayon d’action 4 000 milles marins (7 400 km)[2] à 10 nœuds (19 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 1 477 hommes
Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Période de
construction
1916 - 1920
Période de service 1920 - 1941
Navires construits 1
Navires prévus 4
Navires annulés 3
Navires perdus 1
Précédent Classe Courageous Classe G3 (annulée) Suivant

La classe Admiral est une classe de quatre croiseurs de bataille construits pour la Royal Navy à la fin la Première Guerre mondiale. Suite à l'arrêt des hostilités, seul le HMS Hood sera terminé, et sera coulé par le Bismarck au début de la Seconde Guerre mondiale.

Unités de la classe[modifier | modifier le code]

Les quatre navires de la classe Admiral, comme son nom l'indique (admiral signifiant « amiral » en français), portent le nom de quatre amiraux célèbres de la Royal Navy :

Nom D'après Chantier[1] Quille Lancement Mise en service Destin
HMS Hood Samuel Hood John Brown & Company 1er septembre 1916 22 août 1918 mai 1920 Coulé le 24 mai 1941 à la bataille du détroit du Danemark
HMS Rodney George Brydges Rodney Fairfield Shipbuilding and Engineering Company 9 octobre 1916 - - Construction annulée en 1918
HMS Howe Richard Howe Cammell Laird 16 octobre 1916 - - Construction annulée en 1918
HMS Anson George Anson Armstrong Whitworth 9 novembre 1917 - - Construction annulée en 1918

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert K. Massie, Castles of Steel : Britain, Germany and the winning of the Great War at sea, Vintage Random House,‎ 2007 (1re éd. 2003), 865 p. (ISBN 978-0-099-52378-9)
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]