Classe B (sous-marin britannique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe B.
Classe B
Image illustrative de l'article Classe B (sous-marin britannique)
Le HMS B4
Caractéristiques techniques
Type sous-marin
Longueur 43.43 m
Maître-bau 4.14 m
Tirant d'eau 4.14 m
Déplacement 287 tonnes (316 en plongée)
Propulsion 1 moteur essence
1 moteur électrique
Puissance 600 cv et 180 cv
Vitesse 13 nœuds (surface)
7 nœuds (immersion)
Profondeur 30 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 tubes lance-torpilles de 457 mm (4 torpilles)
Rayon d’action 1.300 nautiques à 9 nœuds (surface)
Autres caractéristiques
Équipage 15
Histoire
Constructeurs Vickers Barrow-in-Furness
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1904-1906
Période de service 1905-1918
Navires construits 11
Navires perdus 2
Navires démolis 9
Précédent Classe A Classe C Suivant

La classe B est une classe de 11 sous-marins de la Royal Navy construite sur les chantiers Vickers à Barrow-in-Furness entre 1904 et 1906.

Conception[modifier | modifier le code]

quelques Classe B

Similaires à ceux de la précédente Classe A, ils sont destinés à la défense côtière mais sont un peu plus grands, ont un meilleur rayon d'action et sont munis d'ailerons orientables pour avoir une meilleure assiette en plongée.
Ils étaient propulsés par un moteur à essence Wolseley à 16 cylindres de 600 CV et d'un moteur électrique alimenté par 159 piles de 100 volts.
Leur armement était constitué d'un bi-tube lance-torpilles ayant une portée de 2500 m à une vitesse de 35 nœuds.

Service[modifier | modifier le code]

Le HMS B2 a été coulé lors d'une collision en 1912, mais le reste a servi durant la Première Guerre mondiale.
Trois protégèrent le transfert du Corps expéditionnaire britannique en France en 1914. Ils furent relégués ensuite à la défense côtière britannique et à la formation des équipages (B1,B3, B4 et B5).
Six autres ( B6 à B11) servirent en Méditerranée et opérèrent notamment sur le Détroit des Dardanelles pour empêcher la fuite du croiseur de bataille allemand SMS Goeben et du croiseur léger SMS Breslau. Le HMS B11 coulera le cuirassé ottoman Mesudiye en décembre 1914.
Le HMS B10 est coulé par une attaque aérienne en 1916. Puis ils furent Transférés à Malte car obsolètes au service actif. En 1917 ils sont convertis en navire de surface pour patrouiller au Barrage d'Otrante.
À part le HMS B3 qui reste actif, les autres sous-marins sont retirés du service avant la fin de la guerre. Tous les survivants seront vendus pour démolition entre 1919 et 1921.

Les sous-marins de classe B[modifier | modifier le code]

  • HMS B1
  • HMS B2
  • HMS B3
  • HMS B4
  • HMS B5
  • HMS B6
  • HMS B7
  • HMS B8
  • HMS B9
  • HMS B10
  • HMS B11

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]