Classe Bellerophon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellérophon (homonymie).
Classe Bellerophon
Image illustrative de l'article Classe Bellerophon
Schéma de la classe Bellerophon
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 160,30 m
Maître-bau 25,10 m
Tirant d'eau 8,30 m
Déplacement 18 800 tonnes
Port en lourd 22 102 tonnes (pleine charge)
Propulsion 4 turbines à vapeur (Parsons) (18 chaudières Yarrow ou Babcock & Wilcox)
Puissance 23 000 cv (4 hélices)
Vitesse 21.25 à 21.55 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture= 130 à 250 mm
barbettes = 130 à 230 mm
tourelle = 280 mm
pont = 15 à 100 mm
kiosque = 200 à 280 mm
Armement 5 × 2 canons de 305 mm
16 canons de 102 mm
4 canons de 47 mm
3 tubes lance-torpilles de 457 mm
Aéronefs non
Rayon d’action 5 720 miles à 10 nœuds
(2 648 tonnes de charbon et 842 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Équipage 733 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Commanditaire Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Période de
construction
1906-1909
Période de service 1909-1921
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires démolis 3
Précédent HMS Dreadnought classe St. Vincent Suivant

La classe Bellerophon était une classe de trois cuirassés Dreadnought qui a été construite au Royaume-Uni avant la Première Guerre mondiale, et a servi dans la Royal Navy durant la guerre. Elle tire son nom du personnage de la mythologie grecque Bellérophon, le fils de Glaucos (ou de Poséidon, suivant les versions), roi de Corinthe et d'Eurynomé (ou Eurymédé), une mortelle. Ce nom avait été porté dans la Royal Navy par le navire de ligne sur lequel Napoleon embarqua en 1815 pour l'Angleterre.

Les navires de la classe Bellerophon étaient des copies conformes du HMS Dreadnought lancé en 1906, à l'exception d'un deuxième mât tripode. Le navire de tête, le HMS Bellérophon, a été commandé le jour même de la fin de la réalisation du HMS Dreadnought, et a également été construit au chantier naval de Portsmouth.

Conception[modifier | modifier le code]

Le HMS Dreadnought ne possédait que des cloisons blindées pour protéger les dépôts de munitions. Les navires de la classe Bellerophon ont reçu le blindage complet de la coque, sans perdre de vitesse avec la même motorisation.

Comme les canons de 12 livres (305 mm) du HMS Dreadnought ont été reconnu comme insuffisant contre les torpilleurs, l'armement secondaire a été renforcé par 16 canons de 4 pouces (102 mm) mais augmentait le poids. Ces quelques changements dans la conception initiale amenèrent à réduire le blindage de la ceinture de 11 à 10 pouces (250 mm) ainsi que le tonnage de combustible embarqué, ce qui limitait aussi le rayon d'action maximum.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Lancement Armement Chantier naval Fin de carrière Photo
HMS Bellerophon 27 juillet 1907 20 février 1909 HMNB Portsmouth
Portsmouth
vendu le 8 novembre 1921 pour démolition HMS Bellerophon 1909.jpg
HMS Superb 7 novembre 1907 9 juin 1909 Armstrong Whitworth
Newcastle upon Tyne
vendu en 1922 pour démolition HMS Superb 1917 IWM SP 002744.jpg
HMS Temeraire 24 août 1907 15 mai 1909 Devonport Dockyard
Plymouth
vendu le 7 décembre 1921 pour démolition HMS Temeraire (Bellerophon-class battleship).jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]