Classe J (sous-marin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Classe J.
Classe J
Image illustrative de l'article Classe J (sous-marin)
Le HMAS J5
Caractéristiques techniques
Type sous-marin
Longueur 84 m
Maître-bau 7 m
Tirant d'eau 4,3 m
Déplacement 1 204 tonnes (surface) et 1 820 tonnes (plongée
Propulsion 3 moteur diesel12 cylindres
2 moteurs électriques
Puissance 3 600 cv et 1 350 cv
Vitesse 19 nœuds (surface) et 9,5 nœuds (plongée)
Profondeur 90 m (50 m opérationnel)
Caractéristiques militaires
Armement 6 tubes lance-torpilles de 457 mm
1 canon de pont de 101 mm
Rayon d’action 5 000 nautiques à 12,5 nœuds (surface) (91 tonnes de carburant)
Autres caractéristiques
Équipage 5 officiers, 40 marins
Histoire
Constructeurs Pembroke Dock, Devonport Dockyard, Portsmouth Dockyard
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy, Drapeau de l'Australie Australie
Commanditaire Royal Navy ,
Période de
construction
1915-1917
Période de service 1916-1930
Navires construits 7
Navires prévus 8
Navires annulés 1
Navires perdus 1
Navires démolis 6
Précédent Classe H Classe L Suivant

La classe J est une classe de 7 sous-marins développée par la Royal Navy au début de la Première Guerre mondiale. En 1919, elle sera transférée à la Royal Australian Navy.

Conception[modifier | modifier le code]

Plus grands et plus puissants que les sous-marins britanniques précédents, comme ceux de classe E, cette classe J ne put suivre les navires de surface et fut exploitée de manière indépendante, malgré les nouveaux moteurs Vickers de 12 cylindres.
Ces unités furent équipées de torpilles de 18 pouces (457 mm) avec 4 tubes en proue et 2 en faisceaux qui est l'innovation de cette classe.

Service[modifier | modifier le code]

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Les 7 unités construites de classe J furent affectées à la 11° flotille de Blyth dans le Comté de Northumberland pour affronter des navires de surface allemands.
Le 15 novembre 1916, le HMS J1 a tiré une salve de quatre torpilles, endommageant les cuirassés SMS Kronprinz et SMS Grosser Kurfürst.
Le 7 juillet 1917, le HMS J2 a coulé le sous-marin allemand U-99 en mer du Nord.
Le HMS J6 a été coulé par erreur en 1918 par le Q-ship Cymric près de Blyth.

Royal Australian Navy[modifier | modifier le code]

Les six unités restantes et leur ravitailleur quittent la Grande Bretagne le 8 avril 1919 pour rejoindre Sydney le 15 juillet 1919. Après leur remise en état et le remplacement de leurs batteries, elles sont affectées à la base de Geelong dans l'État de Victoria. J3, J4 et J7 restent en service, J1, J2 et J5 sont mis en réserve faute de moyen financier.
Ils seront progressivement enlevés du service et vendus pour élimination. Quatre des sous-marins, J1, J2, J4, J5 ont été sabordé dans le détroit de Bass, à environ 4 km de l'entrée de la baie de Port Phillip, et sont actuellement des sites de plongée sous-marine. Les deux autres sous-marins, J3 et J7 ont été sabordé comme brise-lames à l'intérieur de cette même baie.

Les sous-marins de classe J[modifier | modifier le code]

  • HMS J1 puis HMAS J1
  • HMS J2 puis HMAS J2
  • HMS J3 puis HMAS J3
  • HMS J4 puis HMAS J4
  • HMS J5 puis HMAS J5
  • HMS J6
  • HMS J7 puis HMAS J7

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]