Classe King George V (1911)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe King George V.
Classe King George V
Image illustrative de l'article Classe King George V (1911)
Le HMS Audacious
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 181.93 m
Maître-bau 27.12 m
Tirant d'eau 8.83 m
Déplacement 23.300 tonnes
Port en lourd 25.700 tonnes (pleine charge)
Propulsion 4 turbines à vapeur (Parsons) ( 18 chaudières Yarrow ou Babcock & Wilcox)
Puissance 27.000 cv
Vitesse 21 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture= 203 à 305 mm
barbettes = 76,2 à 260 mm
tourelle = 280 mm
pont = 26 à 102 mm
Armement 5 × 2 canons de 343 mm
16 canons de 102 mm
4 canons de 76 mm (anti-aérien)
3 tubes lance-torpilles submergés (533 mm)
Aéronefs non
Rayon d’action 4 060 milles marins (7 519 km) à 18 nœuds (33 km/h)
(2 870 tonnes de charbon
et 3 150 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Équipage 869 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Commanditaire Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires perdus 1
Navires démolis 3
Précédent Classe Orion Classe Iron Duke Suivant

La classe King Georges V est une classe de cuirassés Super-dreadnought de la Royal Navy qui furent construits juste avant la Première Guerre mondiale. Un autre cuirassé mis en service en 1940 porte ce nom, le HMS King George V.

Conception[modifier | modifier le code]

Construits juste après les navires de la classe Orion ils en dérivaient étroitement. Leur déplacement était légèrement supérieur à ces derniers, ils utilisaient les mêmes canons de 343 mm Mark V, mais tiraient des obus plus lourds, de 1 400 livres contre 1 250. Leur artillerie secondaire avait aussi été repensée, pour mieux protéger le secteur avant contre l'attaque de navires torpilleurs. Le blindage avait été revu, ainsi que la protection sous-marine, mais cela ne suffit pas à sauver le HMS Audacious quand il toucha une mine.

Autres améliorations, la révision des mâts et superstructures, et des machines conçues pour donner un nœud de plus que les bâtiments de la classe Orion, ce qui, dans la pratique, ne leur servit qu'à garder plus facilement la place dans la formation. Ils furent assez fraîchement accueillis par l'opinion publique et la presse britannique, qui attendaient plutôt une version très améliorée des Orions, en particulier une artillerie secondaire, dotée de 152 millimètres, laquelle ne fut adoptée qu'avec les Iron Duke suivants. Ils furent néanmoins de bons navires, appréciés lors de leur vie opérationnelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Navires de la classe[modifier | modifier le code]

classe King George V
Nom chantier naval mise en chantier Lancement mise en service fin Photo
HMS King George V Portsmouth dockyard janvier 1911 9 octobre 1911 octobre 1912 vendu à la démolition en décembre 1926 HMS King George V WWI IWM Q 021424 A.jpg
HMS Centurion Portsmouth dockyard janvier 1911 18 novembre 1911 février 1913 utilisé comme brise-lame Mulbery en 1944 HMS Centurion.jpg
HMS Audacious Cammell Laird mars 1911 14 septembre 1912 août 1913 coule le 27 octobre 1914, après avoir touché une mine. HMS Audacious LOC 17766.jpg
HMS Ajax Scott février 1911 21 mars 1912 mai 1913 Démoli en 1926 HMS Ajax (1912).jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]