Charles de Gaulle - Étoile (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Gaulle (homonymie).
Charles de Gaulle - Étoile
Quais de la ligne 2.
Quais de la ligne 2.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 8e, 16e, 17e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 28″ N 2° 17′ 45″ E / 48.874407603661, 2.2957626846512 ()48° 52′ 28″ Nord 2° 17′ 45″ Est / 48.874407603661, 2.2957626846512 ()  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Charles de Gaulle - Étoile
Caractéristiques
Transit annuel 9 037 623 (2012)
Historique
Mise en service 1er septembre 1900 (1)
2 octobre 1900 ⇒ 2 sud
13 décembre 1900 (2)
14 octobre 1907 2 sud (5)
6 octobre 1942 (5)(6)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1812
Ligne(s) (1)(2)(6)
Correspondances
RER Charles-de-Gaulle - Étoile (RER)(A)

Charles de Gaulle - Étoile est une station des lignes 1, 2 et 6 du métro de Paris située sous la Place Charles-de-Gaulle. Initialement appelée Étoile, elle est située à la limite des 8e, 16e et 17e arrondissements de Paris.

Le 21 février 1970, juste après l'ouverture du RER, la station, comme la place, change de nom ; elle est dorénavant dénommée Charles de Gaulle - Étoile en hommage au président français Charles de Gaulle.

La station[modifier | modifier le code]

La station Étoile a été ouverte seulement le 1er septembre 1900, après la ligne 1 ; les premiers temps, les trains y passaient sans arrêt.

Les différents quais ont été construits sous la partie nord de la place Charles-de-Gaulle, en haut de l'avenue des Champs-Élysées :

  • les lignes 1 et 2 ont des stations habituelles à deux quais ;
  • le terminus de la ligne 6 est une boucle sous la place. La station est accolée au sud de celle de la ligne 1 ; elle est constituée d'un quai à la gauche du train pour la descente des voyageurs et d'un quai à droite pour la montée (solution espagnole). Les trains repartent immédiatement pour faire un arrêt plus long à la station Kléber.
Arrivée d'une rame MP 73 de la ligne 6 en station (vidéo).

La station Étoile est un lointain successeur de la station terminus du tramway Paris - Saint-Germain, qui cessa son exploitation en 1935.

En 2012, 9 037 623 voyageurs sont entrés à cette station[1].

Accès
  • Accès 1 : Champs-Élysées : avenue des Champs-Élysées, côté pair
  • Accès 2 : Avenue de Friedland : angle place Charles de Gaulle / avenue de Friedland, côté pair
  • Accès 3 : Avenue Victor-Hugo
  • Accès 4 : Avenue Hoche : place Charles-de-Gaulle (angle avenue de Wagram, côté impair)
  • Accès 5 : Avenue de Wagram : place Charles-de-Gaulle (angle avenue de Wagram, côté pair)
  • Accès 6 : Avenue Carnot-Parc Auto : avenue Carnot, côté pair
  • Accès 7 : Avenue Carnot : avenue Carnot, côté impair
  • Accès 8 : Avenue de la Grande Armée : avenue de la Grande-Armée, côté pair
  • Accès 9 : Rue de Presbourg : avenue de la Grande-Armée, côté impair
  • Accès 10 : Avenue Foch-Parc Auto : avenue Foch, côté impair
  • Accès 11 : Rue Beaujon : avenue de Wagram, côté impair

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes de bus 22, 30, 31, 52, 73, 92 et 341 du réseau de bus RATP, auxquelles s'ajoutent les lignes à vocation touristique Balabus et OpenTour. En outre, la nuit, elle est desservie par les lignes N11, N24, N53, N151 et N153 du Noctilien. Enfin, la station est desservie par la ligne 2 du réseau de bus Cars Air France vers l'aéroport de Roissy CDG.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le film Les Rois mages de Bernard Campan et Didier Bourdon (2001) met en scène les trois mages revenus sur terre après deux mille ans : sur la piste de l'étoile, ils finissent par découvrir le nouveau-né qu'ils recherchent dans les couloirs de la station Charles de Gaulle - Étoile.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]