Solution espagnole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Principe de la solution espagnole : le train situé sur la voie de gauche permet aux voyageurs du quai de gauche de monter, tandis que les voyageurs en transit descendent sur la voie centrale, leur permettant une correspondance directe avec une autre ligne, sur la voie de droite.

La solution espagnole (ou solution barcelonaise) est, dans les transports ferroviaires, une méthode où un train utilise deux quais, de part et d'autre de la voie, afin d'accélérer l'embarquement et le débarquement : les passagers montent par un quai et descendent par l'autre. En général, le quai de descente est un quai central, également utilisé par une autre voie : une telle configuration présente alors deux voies, deux quais latéraux et un quai central partagé par les deux voies.

Parfois, les portes s'ouvrent du côté de la descente quelques secondes avant l'ouverture du côté de la montée.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Bien qu'utilisé pour la première fois à Londres à la station King William Street, le nom de la méthode dérive de son utilisation sur le métro de Barcelone, dans les années 1930.

En dehors d'Europe, la solution espagnole est utilisée dès 1912 sur la station Park Street du métro de Boston, et en 1913 à la station Chambers Street du métro de New York.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Madrid
    • Lignes 6 (circulaire) & 10 (Stn Lago), entre autres