Unisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Unison.

En musique, un unisson désigne à la fois un intervalle musical et un passage musical basé sur cet intervalle. Ce deuxième cas correspond à l'intervalle harmonique d'unisson lorsqu'une même note de musique ou une même mélodie est jouée simultanément par plusieurs instruments de musique ou chanteurs.

En théorie de la musique, un unisson (parfois appelé prime) est l'intervalle zéro, puisque ses deux bornes ont la même hauteur.

Chant à l'unisson[modifier | modifier le code]

L'expression jouer ou chanter à l'unisson se dit quand plusieurs pupitres d'un orchestre ou d'un chœur exécutent simultanément une mélodie identique, même si elle est entendue sur une ou plusieurs octaves. Par exemple, le début du premier thème du premier mouvement de la Symphonie n° 9 de Beethoven est joué à l'unisson par tout l'orchestre et sur cinq octaves.

Premières mesures du thème A jouées à l'unisson
sur cinq octaves par tout l'orchestre et soutenues par les timbales.

Unisson mélodique et unisson harmonique[modifier | modifier le code]

Un intervalle musical constitué d'une note et de sa répétition forme un unisson, par exemple do-do à la même hauteur. Comme tout intervalle, l'unisson peut être mélodique lorsque ses deux notes sont émises successivement, ou harmonique lorsqu'elles sont émises simultanément.

Un unisson est un intervalle « juste », mais dans la pratique il n'est pas augmenté ou diminué : cette qualification n'est donc pas utilisée.

Le renversement de l'unisson est l'octave. Le redoublement de l'unisson est également l'octave.

L'unisson est le seul intervalle avec la seconde diminuée et la tierce sous-diminuée (enharmonie) à ne produire aucun mouvement mélodique et à ne contenir qu'une seule hauteur harmonique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :