Te Deum (Berlioz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Te Deum.

Le Te Deum, Op. 22 / H118, composé en 1849, est une des œuvres architecturales d'Hector Berlioz. Bien que nécessitant un orchestre moins important que pour la Grande messe des morts du même compositeur, l'utilisation de l'orgue compense cette diminution de l'orchestre. Cette pièce dure environ cinquante minutes et a pour texte le texte latin traditionnel du Te Deum, bien que Berlioz y ait apporté quelques changements pour plus d'effets dramatiques.

Composition[modifier | modifier le code]

Le Te Deum est d'abord composé par Berlioz comme le climax d'une grande symphonie en l'honneur de Napoléon Bonaparte[1]. Une partie du Te Deum provient de la partition de sa Messe solennelle de 1824[2] (Berlioz affirmait avoir détruit les partitions de cette messe, bien qu'une copie ait été découverte en 1991).

Structure[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Le Te Deum, la partie avec chœurs, est écrit pour :

L'orchestration est différente pour la partie sans chœurs. Jouent dans le prélude un piccolo et 6 caisses claires et la marche requiert un saxhorn piccolo et 12 harpes.

Mouvements[modifier | modifier le code]

Si on omet le très rarement joué Prélude et Marche[3], le Te Deum est composé de six mouvements, appelés Hymnes ou Prières par Berlioz, excepté le dernier qui a les deux dénominations :

  1. Te Deum (Hymne)
  2. Tibi omnes (Hymne)
  3. Dignare (Prière)
  4. Christe, Rex gloriae (Hymne)
  5. Te ergo quaesumus (Prière)
  6. Judex crederis (Hymne et prière)

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Direction Orchestre Chœurs Ténor Orgues Label Année
Sir Thomas Beecham Royal Philharmonic Orchestra Dulwich College Boys Choir, London Philharmonic Choir Alexander Young Denis Vaughan CBS 1951
Colin Davis London Symphony Orchestra London Symphony Chorus Franco Tagliavini Nicholas Kynaston Philips 1969
Claudio Abbado European Community Youth Orchestra London Symphony Chorus, London Philharmonic Choir,
Woburn Singers
Francisco Araiza Martin Haselböck DG 1983
Eliahu Inbal Orchestre symphonique de la Radio de Hesse Frankfurt Vocal Ensemble Keith Lewis Matthias Eisenberg Brilliant 2003
Sir Colin Davis Dresden Staatskapelle Dresden Singakademie Stuart Neil Hans-Dieter Schöne Profil 2006
John Nelson Orchestre de Paris Orchestre de Paris Chorus, Children's Choir of the European Union Roberto Alagna Marie-Claire Alain Virgin 2007

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]