Daffy Duck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daffy Duck
Personnage de fiction apparaissant dans
Merrie Melodies et Looney Tunes

Espèce Canard
Yeux noirs
Famille Danger Duck (membre des Loonatics)
Entourage Elmer Fudd, Bugs Bunny
Ennemi(s) Bugs Bunny, Elmer Fudd

Créé par Tex Avery, Bob Clampett
Première apparition Porky's Duck Hunt
()
Doublage Mel Blanc (1937-1989)
Dee Bradley Baker (Space Jam)
Joe Alaskey (actuellement)
V.F. : Pierre Trabaud
Patrick Guillemin

Daffy Duck est un personnage de fiction appartenant à la grande famille de Warner Bros. des dessins-animés Looney Tunes et Merrie Melodies, souvent considéré comme étant à la fois le meilleur ami et le plus grand rival de Bugs Bunny. Sa naissance officielle est le 17 avril 1937, date de la parution de Porky's Duck Hunt aux États-Unis d'Amérique.

Il a été conçu par Tex Avery et Bob Clampett comme un personnage survolté et imprévisible, en contraste avec les vedettes « sensées » créées la décennie précédente, comme Mickey Mouse et Popeye. Il a été classé comme étant le 14e des 50 meilleurs personnages de cartoons dans le magazine américain TV Guide[1].

Allure[modifier | modifier le code]

Daffy Duck est un canard anthropomorphe au grand bec et aux pattes de couleur jaune-orange. Il est recouvert de plumes noires. Sous sa forme originelle, il a la taille et la forme proche d'un vrai canard. Puis, au cours des années, comme Bugs il se rapproche de la taille des autres protagonistes. Il porte un col blanc au cou, qui peut être vert dans certaines versions. Sa voix est nasillarde et, dans la version d'origine en anglais, marquée d'un défaut de prononciation (tout en postillonnant autour de lui), à l'instar de la voix française donnée à Sylvestre le chat.

Il est parfois trouvé en tenue de personnages célèbres.

Comportement[modifier | modifier le code]

Dans ses premières années d'existence, Daffy est un personnage totalement fou et hystérique, qui s'amuse à jouer tous les tours possibles (et même physiquement impossibles) à ses adversaires. Comme Bugs Bunny à la même époque, il triomphe très souvent. Mais dans les années suivantes, les choses tournent beaucoup moins à son avantage, et son caractère évolue.

Daffy devient alors très nerveux, colérique et égoïste. À l'instar de Donald Duck et Ducker Duck, c'est en raison de tous ses défauts que le public lui voue une indéniable tendresse. Empruntant parfois le déguisement de personnages célèbres (Robin des Bois, Buck Rogers), Daffy Duck s'élance dans des aventures qui le dépassent complètement, ce qui lui vaut de cruelles déconvenues. Il lui arrive de vouloir à tout prix être ami avec le cochon Porky Pig qui toutefois ne s'entend pas toujours bien avec lui. Dans les cartoons de l'âge d'or de l'animation, il est souvent le rival de Bugs Bunny (dont il est alors jaloux), et lorsqu'un de ces cartoons met en scène Daffy et Bugs, le canard se fait généralement « remonter les bretelles » tandis que Bugs reste impassible. Sa phrase fétiche à l'encontre de ce dernier est : « Tu es méprisable » (You're despicable). Ce que Daffy entreprend contre ses adversaires se retourne souvent contre lui. Cependant, il prend à cœur ses missions quand il est Duck Dodgers, et s'enflamme pour elles.

Dans la série The Looney Tunes Show, il devient l'ami (parfois encombrant) de Bugs.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts : Daffy par Tex Avery (1937-1945)[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts le dans le court métrage Porky's Duck Hunt de Tex Avery. À ses débuts, sa taille est proche d'un vrai canard (comme le prototype de Bugs Bunny l'était d'un vrai lapin), avant de devenir presque aussi grand que Elmer Fudd ou Porky Pig, ses antagonistes. Il est alors représenté comme un canard fou sautant subitement partout et riant d'une façon hystérique, et doté d'un esprit de répartie aussi vif que celui de Bugs Bunny.

Période Chuck Jones (1946-1964)[modifier | modifier le code]

Année Titre du dessin animé Daffy en association avec
1946 The Great Piggy Bank Robbery Porky
1951 Drip-Along Daffy Porky
1951 Rabbit Fire Bugs Bunny
1952 Rabbit Seasoning Bugs Bunny
1953 Duck! Rabbit, Duck! Bugs Bunny
1953 Duck Dodgers in the 24½th Century Porky
1953 Duck Amuck "le dessinateur"
1958 Robin Hood Daffy Porky

Duo Daffy et Speedy Gonzalès (1965-1968)[modifier | modifier le code]

Apparitions furtives (après 1968)[modifier | modifier le code]

Daffy vit sous un caméo et fait son apparition dans d'autres films et dessins-animés comme dans le film de 1988, Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, dans un duel de pianos contre Donald Duck (son rival de Walt Disney). Daffy possède également un rôle majeur dans le film de 1996, Space Jam, et dans le film de 2003, Les Looney Tunes passent à l'action. Cette même année, Warner Bros. décide de lui faire sa propre émission intitulée Duck Dodgers. Il a aussi fait son apparition dans un épisode de Titi et Grosminet mènent l'enquête qui a été diffusé aux États-Unis le 27 mars 1999. Daffy fait son apparition dans plusieurs webtoons[2]. Daffy Duck est également le héros (malheureux) des génériques de début et de fin du film Gremlins 2, la nouvelle génération

Dans l'émission Les Tiny Toons, Daffy apparaît en tant que professeur à la Looniversité Acme, et aussi en tant que mentor de Plucky Duck. Il apparaît aussi bébé dans la série Baby Looney Tunes, et dans les Animaniacs et dans Histeria!. Dans Les Loonatics, son équivalent se nomme Danger Duck (doublé par Jason Marsden aux États-Unis), qui est ennuyeux et peu intéressant auprès de ses partenaires. Dans la majorité de ses caméos, le canard égoïste, névrosé, et fou furieux de Chuck Jones est la version préférée des scénaristes.

Renouveau[modifier | modifier le code]

Plus récemment, Daffy possède un plus grand rôle dans les films et dessins-animés. Dans le film Les Looney Tunes passent à l'action, les frères Warner décident de donner le premier rôle à Daffy et tentent d'éloigner les projecteurs loin de Bugs Bunny, comme démontré dans le film Bah, Humduck! A Looney Tunes Christmas, dont le premier rôle est attribué à Daffy tandis que Bugs apparaît en second plan.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Il a « sévi » dans 126 dessins animés jusqu'en 1965, avant de disparaître presque totalement des écrans pendant plus de 22 ans. Il fit son grand retour dans The Duxorcist (1987).

Interprétations[modifier | modifier le code]

Duck Dodgers[modifier | modifier le code]

Dans un de ses déguisement, Daffy Duck tient le rôle d'un héros intergalactique à la conquête de l'espace, en compagnie de son fidèle second, Porky Pig. Les dessin animés originaux ont donné naissance à une série à part entière à la suite.

Article détaillé : Duck Dodgers.

Plucky Duck[modifier | modifier le code]

Dans la série dérivée : les Tiny Toons, Plucky Duck, bien que juvénile, doté d'un plumage vert et vêtu d'un maillot de corps, reprend les principaux traits de caractère et du physique de Daffy.

Danger Duck[modifier | modifier le code]

Daffy a inspiré Danger Duck dans une autre série dérivée : les Loonatics.

Distribution[modifier | modifier le code]

Daffy a été doublé par d'autres acteurs américains hormis Mel Blanc, Jeff Bergman, Greg Burson, Dee Bradley Baker, et Joe Alaskey :

En français, Pierre Trabaud interprétait la voix de Daffy avant d'être remplacé par Patrick Guillemin. Depuis le décès de ce dernier, Daffy Duck est doublé par Emmanuel Garijo dans le Looney Tunes Show 2011 à partir du 7e épisode.

Médias[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des films de Daffy Duck.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Daffy Duck apparait dans le jeu vidéo Daffy Duck dans le Rôle de Duck Dodgers sur Nintendo 64.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liste des meilleurs personnages de dessins-animés de tous temps. Consulté le 8 août 2010.
  2. (en) Looneytunes.com online. Consulté le 8 août 2010.