Ballerine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballerine (homonymie).
Ballerines dans un magasin de chaussures.

Une ballerine est une chaussure féminine fermée et décolletée à bouts ronds et souvent plate possédant parfois un talon très mince ou aucun talon.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1932 que Jacob Bloch, originaire d'Australie, crée à Londres un atelier de confection de chaussons de danse améliorés, qu'il nomme par la suite « Ballerines »[1]. Sa passion pour l'opéra, et son sens de l'observation le conduisent à la confection d'un chausson plus confortable pour les danseurs. Le terme « ballerine », datant des environs du XVIe siècle, désigne à l'origine une danseuse professionnelle de ballet. C'est pourquoi ce terme désigne une chaussure ressemblant aux chaussons de danse.

Quinze ans plus tard, Rose Repetto décide d'améliorer à nouveau les chaussons de danse, pour son fils Roland Petit. Elle invente pour cela une nouvelle technique de confection consistant à coudre la semelle du chausson à l'envers, qui se développera par la suite. À Paris, la popularité de son fils crée un véritable engouement autour de ces ballerines qui s'étendront plus tard à tous les styles de danse.

René Caty, dont l'atelier de chaussures de luxe était implanté à Romans, imagine une utilisation plus courante de la ballerine de danseuse et la commercialise au grand public au début des années 1950. Certaines vedettes de cinéma ont popularisé cet accessoire à partir de 1956 où la ballerine devient réellement une « chaussure de ville », comme Brigitte Bardot dans le film Et Dieu... créa la femme et sa ballerine « Cendrillon » de fabrication Repetto[2], ou Audrey Hepburn avec ses ballerines à mini-talon de marque Ferragamo[3]. Les ballerines se développent de plus en plus et deviennent incontournables dans le domaine de la mode : Chanel et sa ballerine bicolore[4], mais également la marque Repetto qui devient une icône à travers le monde, ainsi que la marque Lanvin peu à peu. De nos jours, les ballerines allient le côté utile, à l'agréable et à l'esthétisme.

Les ballerines sont actuellement populaires auprès des filles et femmes de tout âge[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Ballerines Bloch - Tendances de mode. Consulté le 7 septembre 2010.
  2. et BB lança la ballerine par Hélène Guillaume, Madame Figaro, 21 septembre 2009
  3. Ballerines VS Stilettos par Valérie de Saint-Pierre, Madame Figaro, 25 septembre 2011
  4. Aurore Charlot, « Les basiques de la maison Chanel », sur elle.fr, Elle,‎ 9 juin 2009 (consulté le 15 décembre 2012)
  5. Tendance : la ballerine, l'atout mode 24 février 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]