Auguste Bournonville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bournonville (homonymie).
Auguste Bournonville en 1841

Antoine-Auguste Bournonville est un chorégraphe danois né le 21 août 1805 à Copenhague où il est mort le 30 novembre 1879.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Antoine Bournonville, danseur et chorégraphe français exilé à Stockholm en 1782, Auguste Bournonville étudie la danse au Ballet royal danois, sous la direction de son père, puis il parfait sa formation à Paris auprès de Pierre Gardel et d'Auguste Vestris, de 1824 à 1830. À son retour de France, il succède à son père à la tête du Ballet royal danois, poste qu'il occupera jusqu'en 1877.

Contrairement à la tendance du ballet romantique de l'époque, Bournonville confère au danseur une importance équivalente à celle de la ballerine. Ce choix, autant social qu'esthétique, est encore perceptible aujourd'hui dans l'école danoise, réputée pour former de grands interprètes masculins[réf. nécessaire].

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

Auguste Bournonville vers 1870
  • La Sylphide (1836)
  • Napoli (1842)
  • La Kermesse à Bruges (1851)
  • Loin du Danemark (1860)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Auguste Bournonville, My Theatre Life (trad. P. McAndrew), rééd. London, A. & C. Black, 1968
  • Auguste Bournonville, Études chorégraphiques, 1848-1855-1861 (avec des textes critiques de Knud Arne Jürgensen et Francesca Falcone), rééd. Lucca, Libreria Musicale, 2005
  • (en) Auguste Bournonville, « My dearly beloved wife ! » : Letters from France and Italy (1841), rééd. London, Dance Books, 2005
  • (en) Erik Bruhn et Lillian Moore, Bournonville and Ballet Technique, London, A. & C. Black, 1961
  • (en) Knud Arne Jürgensen, The Bournonville Ballets: A Photographic Record (1844-1933), London, Dance Books, 1987
  • (en) Knud Arne Jürgensen, The Bournonville Tradition : The First Fifty Years (1829-1879), London, Dance Books, 1997, 2 vol.
  • (en) Knud Arne Jürgensen et Ann Hutchinson Guest, The Bournonville Heritage: 24 Unknown Bournonville Dances Reconstructed and Transcribed into Labanotation, London, Dance Books
  • (en) Ole Nørlyng (éd.), Dance is an Art : Bournonville, the Living Tradition (ouvrage collectif), Copenhague, Det Schønbergske Forlag, 2005 (avec coffret de 9 CD)
  • (en) Kirsten Ralov, The Bournonville School, New York, Marcel Dekker, 1979, 4 vol.

Lien externe[modifier | modifier le code]