Maître de ballet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le maître de ballet est la personne chargée de la direction d'une troupe de danse et de l'ordonnancement des ballets et des spectacles chorégraphiques au sein d'un théâtre.

Dès le début du XVIIIe siècle, l'expression désigne le plus haut grade de la hiérarchie du corps de ballet au sein de l'Académie royale de musique de Paris : le maître de ballet est chargé de composer les danses des divertissements des tragédies lyriques, comédies-ballets et opéras-ballets ; il distribue les rôles et conduit les répétitions. Plus tard, c'est lui qui met en scène les ballets-pantomimes. Généralement danseur lui-même, il dirige aussi l'école de danse attachée au ballet.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, à de rares exceptions, c'est toujours un homme. Il est alors le principal, voire le seul, chorégraphe de la troupe et le dépositaire du répertoire.

Souvent issu de la troupe qu'il sera amené à diriger, une circulation des maîtres de ballet entre troupes différentes s'installe néanmoins progressivement à travers l'Europe puis, au XXe siècle, à travers le monde entier. Cette mobilité favorise l'internationalisation de la danse classique et la multiplication des écoles et des styles.

Au XXe siècle, le maître de ballet perd peu à peu de ses prérogatives : n'étant plus nécessairement le chorégraphe attitré, il seconde le créateur en supervisant les répétitions et veille à la transmission du répertoire.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Quelques maîtres de ballet célèbres[modifier | modifier le code]

Edgar Degas, La classe de danse (1874)
sous la direction de Jules Perrot.

Maîtres de ballet et directeurs de la danse (Déplacé depuis Ballet de l'Opéra national de Paris)[modifier | modifier le code]