Étoile (ballet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir étoile (homonymie).
Manuel Legris, une des plus grandes étoiles contemporaines de l'Opéra de Paris, lors de ses adieux à la scène, le 15 mai 2009. Il était le dernier danseur de la compagnie à avoir été nommé par Rudolf Noureev.

Étoile est le titre suprême accordé aux artistes de la danse dans la hiérarchie du Ballet de l'Opéra de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Apparu en 1895 sous le terme de « sujet étoile », le qualificatif se répand au début du XXe siècle et finit par désigner plus généralement le plus haut grade de la hiérarchie des compagnies de danse.

Les premières danseuses à recevoir officiellement le titre d'« étoiles » sont Lycette Darsonval et Solange Schwartz en 1940, tandis que l'année suivante, Serge Peretti est le premier homme à le recevoir.

Équivalents étrangers[modifier | modifier le code]

En Italie, dès 1805, les termes primi ballerini et primi ballerini assoluti sont synonymes d'étoiles (primo ballerino pour le danseur étoile, prima ballerina pour la danseuse étoile ).

Les théâtres impériaux de Russie (dont le Théâtre Mariinsky) décernent, dès la fin du XIXe siècle, le titre de prima ballerina assoluta aux danseuses de talent exceptionnel (Pierina Legnani, Galina Oulanova, Margot Fonteyn, Maïa Plissetskaïa, Carla Fracci), mais désignent leurs étoiles par le terme de principal.

Principal est également usité dans le monde anglo-saxon.

Les étoiles actuelles de l'Opéra de Paris[modifier | modifier le code]

Danseuses[modifier | modifier le code]

Danseurs[modifier | modifier le code]

Anciennes étoiles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]