Atikamekw (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue atikamekw. Pour le peuple atikamekw, voir Atikamekws.
Atikamekw
Parlée au Canada
Région Québec
Nombre de locuteurs 4 500
Typologie polysynthétique
Classification par famille
Statut officiel
Régi par Institut linguistique Atikamekw (Wasikahikan)
Codes de langue
ISO 639-2 alg[1]
ISO 639-3 atj
IETF atj

L’atikamekw est parlé par les Atikamekw, un peuple vivant principalement dans les hautes terres des régions de Lanaudière et de la Mauricie au Québec.

Classification[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des langues algonquiennes, l’atikamekw est une langue polysynthétique.

L'atikamekw est un des membres du continuum linguistique cri-montagnais-naskapi. La langue est partiellement compréhensible par les locuteurs du cri et de l’innu-aimun, aussi connu sous le nom de montagnais.

Écriture[modifier | modifier le code]

Contrairement au cri, l’atikamekw s’écrit en alphabet latin. En outre, l'alphabet de cette langue comporte seulement quinze lettres, dont une qui lui est unique, le ‹ tc ›. L'alphabet complet est le suivant, et est appris tel quel par les jeunes Atikamekw :

Alphabet atikamekw
Majuscules
P T K S C Tc M N R H W A E I O
Minuscules
p t k s c tc m n r h w a e i o

Les consonnes ‹ p, t, k, s, c, tc › peuvent être soulignées lorsqu’elles sont prononcées fortement : ‹ p̲, t̲, k̲, s̲, c̲, t̲c̲ ›. Les voyelles longues peuvent être indiquées à l’aide de l’accent circonflexe : ‹ â, î, ô ›.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. code générique, correspondant aux langues algonquiennes.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]