Langue polysynthétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une langue polysynthétique est, en typologie morphologique, une langue hautement synthétique, dans laquelle chaque mot est composé de nombreux morphèmes. Les mots de ces langues sont souvent très longs ; ils peuvent même correspondre à des phrases entières dans d'autres langues moins synthétiques.

Dans de nombreuses langues considérées comme polysynthétiques, les verbes ont des formes multiples destinées à refléter le sujet et le complément d'objet. Une telle variété de formes peut être obtenue par divers procédés. L'un d'entre eux, connu sous le nom d'incorporation, permet de former un mot unique en combinant plusieurs morphèmes lexicaux (lexèmes). Cependant, toutes les langues polysynthétiques ne sont pas incorporantes, et toutes les langues incorporantes ne sont pas polysynthétiques.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Les langues polysynthétiques sont apparues dans de nombreuses régions du monde :

Cependant, la définition des langues polysynthétiques étant encore controversée, certaines de ces langues sont parfois considérées comme simplement agglutinantes et non polysynthétiques. C'est le cas notamment du basque.

Exemples[modifier | modifier le code]

Langue Inuit :"Angyaghillangyugtug" qui signifie : Il veut acheter un grand bateau. angya = bateau , ghilla = grand , ng = acquérir , yug = volonté , tug = 3e personne du singulier