Puvirnituq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Puvirnituq
ᐳᕕᕐᓂᑐᖅ
Image illustrative de l'article Puvirnituq
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Nord-du-Québec
Statut municipal Village nordique
Chef Aisara Kenuajuak
Constitution 2 septembre 1989
Démographie
Gentilé Puvirniturmiuq, miuq
Population 1 692 hab. (2011)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 02′ 13″ N 77° 16′ 09″ O / 60.037074, -77.269249 ()60° 02′ 13″ Nord 77° 16′ 09″ Ouest / 60.037074, -77.269249 ()  
Superficie 8 573 ha = 85,73 km2
Divers
Code géographique 99120
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Puvirnituq
ᐳᕕᕐᓂᑐᖅ

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Puvirnituq
ᐳᕕᕐᓂᑐᖅ
Liens
Site web http://www.nvpuvirnituq.ca/

Puvirnituq (inuktitut : ᐳᕕᕐᓂᑐᖅ) est un village nordique du Nunavik situé sur la côte est de la baie d'Hudson, à l'ouest de la péninsule d'Ungava, dans le Nord-du-Québec[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le village est à environ 4 km de la baie de Puvirnituq, sur la rive nord de la rivière de Puvirnituq.

Le recensement de 2011 y dénombre 1 692 habitants, une augmentation de 16,1 % depuis 2006[2].

L'aéroport de Puvirnituq, situé à 2 km au nord du village, est une plate-forme de correspondance aéroportuaire pour la côte ouest de la baie d'hudson. Il assure la liaison avec Montréal et Ottawa.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le géologue Albert Peter Low, en 1898, donne le nom « Povungnituk » à la rivière. La variante orthographique Puvirnituq devient l'appellation officielle le 8 mars 1995. Puvirnituq signifie « ça sent la viande pourrie » ou encore putréfaction[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'occupation humaine des lieux remonterait à environ 600 à 800 ans d'après des recherches archéologiques.

Au sud de la rivière, Révillon Frères ouvre un poste de traite en 1910 suivie quelques années plus tard de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

En 1952, la Compagnie de la Baie d'Hudson emménage sur la rive nord, ce qui a attiré les Inuit à cet endroit. La fermeture de magasins dans d'autres villages mène à un afflux d'Inuit à Puvirnituq.

Une mission catholique est fondée en 1956. Deux ans plus tard, le père Oblat André Steinman stimule les résidents à former une association de sculpteurs – qui deviendra une coopérative – pour assister, développer et mettre en marché l'art Inuit. Son succès a inspiré d'autres communautés Inuit à former des coopératives semblables, qui ont par la suite créé la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec.

La municipalité est érigée le 2 septembre 1989, année où les Puvirniturmiut signent, après dix ans de refus, la convention de la Baie-James et du Nord québécois.

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Un film de l'ONF a été tourné à Puvirnituq : Mon village au Nunavik, un documentaire de Bobby Kenuajuak sorti en 1999[4].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Puvirnituq est enclavé dans le territoire de la Baie-d'Hudson.

Rose des vents Baie-d'Hudson Rose des vents
Baie-d'Hudson N Baie-d'Hudson
O    Puvirnituq    E
S
Baie-d'Hudson