Autochtones du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Autochtones du Canada sont les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada.

Selon le recensement de 2011, il y aurait plus d'un million de Canadiens autochtones, soit 4 % de la population. Parmi eux, 64 % font partie des Premières Nations, 11 % sont métis et 4 % inuits[1].

Ils sont administrativement représentés dans le Regroupement national des autochtones du Canada qui est constitué de l'Assemblée des Premières Nations, de l'Inuit Tapiriit Kanatami, du Conseil national des Métis et du "Congrès des peuples aborigènes".

La Commission royale sur les peuples autochtones fut une importante commission réunie par le gouvernement canadien en 1990. Son propos fut de proposer une nouvelle réglementation spécifique en faveur des tribus autochtones, tel la création d'écoles résidentielles. Elle suggéra au gouvernement plusieurs recommandations.

Langues indigènes[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, il y a plus de 50 différentes langues parlées par les autochtones, la plupart sont parlées seulement au Canada et sont en déclin. Les plus répandues sont l'Ojibwe et le Cree, cumulant à elles seules environ 150 000 locuteurs, et l'Inuit, avec environ 80 000 locuteurs dans les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut, le Nunavik (au nord du Québec), et le Nunatsiavut (Au nord du Labrador), et le Mi'kmaq, avec environ 8 500 utilisateurs, la plupart dans l'Est du Canada.

Deux gouvernements territoriaux du Canada ont donné un statut officiel aux langues indigènes:

Bien qu'à côté de l'anglais et du français, ces langues ne soient pas véhiculaires au gouvernement, le nouveau statut officiel permet aux citoyens de recevoir les services nécessaires et de négocier avec le gouvernement dans ces langues.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Premières Nations », sur Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (consulté le 7 avril 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]