Arthur Dreyfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dreyfus.

Arthur Dreyfus

Description de l'image  Portrait Arthur Dreyfus.jpeg.
Naissance 4 juin 1986
Lyon, France
Langue d'écriture français
Distinctions Prix Chapiteau du Livre Saint-Cyr-sur-Loire 2010

Prix du jeune écrivain francophone Prix du Premier roman du Doubs Prix Orange du livre 2012

Prix Mottart 2013, bourse d'encouragement de l'Académie française

Œuvres principales

  • La Synthèse du camphre
  • Belle Famille
  • Histoire de ma sexualité

Arthur Dreyfus, né à Lyon le 4 juin 1986, est un écrivain, scénariste, réalisateur et journaliste franco-suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lyon, fils de l'écrivain Isabelle Kauffmann[1]. Il a étudié en classe d'hypokhâgne au lycée Henri-IV, avant d'être diplômé du Celsa et de Sciences-Po Paris. Avant d'écrire, il veut être comédien, et travaille comme prestidigitateur : il se spécialise dans le mentalisme. Il joue pour des marques de publicité, dans la série télévisée Famille d'accueil, réalise des spectacles de magie pour des marques de lessives dans des supermarchés, et crée en 2006 un numéro de magie avec le comédien Jean-Claude Dreyfus au théâtre des Bouffes-Parisiens.

Écriture[modifier | modifier le code]

En 2009, il est le premier lauréat du prix du jeune écrivain francophone pour sa nouvelle Il déserte[2], publiée aux éditions Buchet-Chastel. Son premier roman, La Synthèse du camphre, a paru en 2010 chez Gallimard[3] et a été remarqué par la critique[4],[5]. La Synthèse du camphre reçoit en mai 2010 le prix de la Plume d'or[6], puis en septembre 2010 lors du salon Les Mots Doubs à Besançon, le prix du premier roman, d'un jury présidé par Valentine Goby[7].

Il publie en octobre 2011 chez Flammarion un essai sur le bonheur, qui intègre le classement des meilleures ventes de documents : Le Livre qui rend heureux[8].

Chez Gallimard, il publie en janvier 2012 un deuxième roman inspiré par l'affaire de la disparition de Madeleine McCann[9] : Belle Famille[10], favorablement reçu par la critique[11]. Le livre reçoit le Prix Orange du livre 2012, d'un jury présidé par Erik Orsenna. Le roman est en cours d'adaptation pour le cinéma : Après la tempête par Safy Nebbou avec Bérénice Bejo.

Le 29 septembre 2012, sur France Inter, il fait un portrait de Tony Duvert dans le 5/7 de Laurence Garcia[12].

En décembre 2012, il est l'auteur d'une nouvelle au sein du recueil Noël, quel bonheur !, aux côtés de Chloé Delaume, de François Bégaudeau, ou de Yannick Haenel. Sa première pièce de théâtre, sur les jeunes années de Charles Trenet, est créée à Nantes en mars 2013, salle Vasse.

En novembre 2013, il contribue avec d'autres écrivains à la réédition du dernier album de Jacques Higelin, Beau Repaire, qui s'accompagne alors d'un livre, en illustrant l'une des chansons du disque par une nouvelle. La même année, il crée un cycle de performances poétiques trimestrielles "Paysages de fantaisie", à la Maison de la Poésie, à Paris puis à La Rochelle en mars 2014, dans le cadre du Printemps des Poètes. A chaque édition, la performance rassemble des écrivains et des poètes autour d'un jeu sur l'image et le texte, dont Vénus Khoury-Ghata, Pierre Notte ou Valérie Mréjen.

Il reçoit en 2013 le Prix Mottart, l'un des prix de soutien à la création littéraire de l'Académie française. Il cite dans ses références et modèles Sacha Guitry, Charles Trenet, Tony Duvert, René Clément ou encore Albert Cohen[13]. L'auteur, traduit dans plusieurs langues, est l'un des parrains de l'association Bibliothèques sans frontières.

Histoire de ma sexualité, son troisième roman, paraît le 2 janvier 2014 aux éditions Gallimard, un livre « impressionnant d'audace et de maîtrise », selon Le Monde des livres[14].

Réalisation[modifier | modifier le code]

En tandem avec Gurwann Tran Van Gie, il est le cocréateur et le coréalisateur de la série Un film sans[15], diffusée sur TPS Star (40 épisodes)[16]. Le duo a également écrit et filmé des chroniques culturelles pour l'émission Entrée Libre présentée sur France 5 par Laurent Goumarre, et est par ailleurs auteur de sketches pour des humoristes.

En 2012, Arthur Dreyfus réalise son premier court-métrage, tourné avec un iphone, Isabelle Huppert, documentaire-fiction en forme de journal intime. Le film est projeté à la Fémis en avril 2013 dans le cadre du cycle de cinéma contemporain Point Ligne Plan, et devient le premier épisode d'une série produite par Tamara Films et diffusée par Ciné+, chaque épisode étant construit autour d'un acteur différent et de ses faux-semblants. La diffusion de la série est annoncée en 2014.

L'auteur travaille également à des scénarios pour le cinéma. Il met en scène avec Jérémie Lippmann, en 2013, le défilé de la marque Thomsen à l'hôtel du Temps, à Paris, et en 2014 au sein de la galerie Emmanuel Perrotin.

Journalisme[modifier | modifier le code]

En tant que journaliste de presse écrite, Arthur Dreyfus collabore au service culturel du Figaro, aux magazines Positif, Technikart, et ponctuellement à d'autres titres, comme Vogue, Madame Figaro, ou la nouvelle formule du magazine américain de Holiday Magazine. Il écrit également des textes pour des programmes d'opéra et des livres d'art. Pendant quelques mois à partir de janvier 2012, il a présenté une chronique hebdomadaire décalée dans l’émission culturelle de France 2, Avant-premières[17].

À France Inter[modifier | modifier le code]

Arthur Dreyfus entre à France Inter en 2011 pour présenter l'émission La Période bleue, dans laquelle il interroge de grands créateurs (le sculpteur Ousmane Sow, le musicien Chilly Gonzales, l'humoriste Anne Roumanoff, l'acteur Jean-Claude Dreyfus ou l'écrivain Gilles Leroy...) sur leurs premiers souvenirs artistiques[18], chaque samedi de l'été, de 21h à 22h.

Il reste à l'antenne le samedi soir tout au long de la saison 2011-2012, cette fois de 22h à minuit[19] avec l'émission musicale Chantons sous la nuit[20] où il reçoit notamment Biyouna, Brigitte Fontaine et Juliette Gréco, avec la complicité de Gurwann Tran Van Gie. Arthur Dreyfus assure également des chroniques[21] sur le cinéma et la littérature dans l'émission quotidienne culturelle Ouvert la nuit, présentée entre 21 h et 23 h par Alexandre Héraud et Tania de Montaigne.

Ces chroniques se poursuivent pendant la saison suivante[22], où il intervient également chaque samedi dans le 5/7 du week-end, présenté par Laurence Garcia, pour une nouvelle chronique littéraire intitulée « Le tire-lire »[23].

L'été 2013, il présente le magazine culturel Je vous demande de sortir[24], tous les jours de 18h10 à 19h, en direct et en public depuis les festivals de l'été, avec, une nouvelle fois la participation de Gurwann Tran Van Gie. Désigné pour présenter une nouvelle émission quotidienne à la rentrée 2013-2014, l'animateur est remplacé à partir du 14 août par Perrine Malinge qui prend les rênes de l'émission. Arthur Dreyfus est en effet de retour à l'antenne le 26 août avec une émission diffusée de 17 h à 18 h du lundi au jeudi, qui remplace Le grand entretien de François Busnel, et qii s'intitule Encore heureux[25]. Le médiéviste Jacques Le Goff y donne son tout dernier entretien[26].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de ma sexualité, Paris, Gallimard, coll. "Blanche", janvier 2014, (ISBN 978-2070143986)
  • Beau repaire : Jacques Higelin reçoit, Paris, Actes Sud, ouvrage collectif, novembre 2013, (ISBN 979-1091489102)
  • Noël, quel bonheur !, Paris, Armand Colin, 2012, ouvrage collectif, (ISBN 978-2200283223).
  • Belle famille, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2012, 244 p. (ISBN 978-2-07-013653-7).
  • Le Livre qui rend heureux, ill. de François Xavier Goby, Paris, Flammarion, 2011, 122 p. (ISBN 978-2-08-126633-9).
  • La Synthèse du camphre, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2010, 253 p. (ISBN 978-2-07-012736-8).
  • Il déserte, nouvelle dans l'ouvrage éponyme, Buchet/Chastel, Paris 2009, collectif rassemblant les textes des lauréats du Prix du Jeune Écrivain (ISBN 978-2283023860).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une mère, un fils, une passion commune : l’écriture sur leprogrès.fr du 29 décembre 2011
  2. « Prix du jeune écrivain pour Il déserte d'Arthur Dreyfus », magazine-litteraire.com, consulté le 5 juin 2010
  3. Arthur Dreyfus, La Synthèse du camphre, Paris, Gallimard, coll. « Blanche »,‎ 18 février 2010, 256 p. (ISBN 9782070127368, résumé)
  4. « Retenez ce nom : Arthur Dreyfus », Baptiste Liger, 18/03/2010 à 11:02, lexpress.fr, consulté le 5 juin 2010
  5. « Arthur Dreyfus : “La création sous toutes ses formes m'intéresse” », podcast RTL Soir, émission du 23 février 2010, consulté le 5 juin 2010
  6. « Une plume d'or pour Arthur Dreyfus », lanouvellerepublique.fr, 31 mai 2010, consulté le 5 juin 2010
  7. Fête du livre, Doubs.fr
  8. Arthur Dryfus signe un livre miracle, L'Express
  9. La madeleine d'Arthur, Le Figaro
  10. Arthur Dreyfus, Belle Famille, éditions Gallimard, 2012, ISBN 978-2070136537.
  11. « grinçant et souvent drôle, pari gonflé et remporté » pour Le Monde; coup de cœur des pages livres du magazine Elle; Le Nouvel Observateur évoque un "romancier débutant [qui] affirme une maîtrise et une personnalité qui lui sont propres. Constat féroce fait par un jeune auteur qui montre une maîtrise étonnante pour fouiller l'âme humaine dans ses replis les moins reluisants."
  12. Abécédaire malveillant de Tony Duvert, France Inter
  13. Le liaisons heureuses, Radio France
  14. http://www.lemonde.fr/acces-restreint/livres/article/2014/01/22/6d686798686e70c594676762689f6e_4352598_3260.html
  15. Fiche de Un film sans sur allocine.fr
  16. « “Un film sans”, un détournement comique par Michel Muller », Lucas Armati, telerama.fr le 7 novembre 2009, Télérama no 3121, consulté le 5 juin 2010
  17. De nouveaux chroniqueurs, Jean-Marc Morandini
  18. Arthur Dreyfus, le magicien des ondes, Le Parisien
  19. Arthur Dreyfus, l'homme de la nuit sur France Inter, Le Nouvel Observateur
  20. Emmision Chantons sous la nuit, France Inter
  21. Emission ouvert la nuit archive 2011-2012, France Inter
  22. Emission ouvert la nuit 2012-2013, France Inter
  23. Emission le tire lire, France Inter
  24. Emission je vous demande de sortir, France Inter
  25. Emission Encore heureux, France Inter
  26. http://www.franceinter.fr/emission-encore-heureux-hommage-a-jacques-le-goff