Ciné+

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article Ciné+

Création 7 janvier 1991
Propriétaire Groupe Canal+
Slogan « Au cœur du cinéma »
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue Français et anglais
Pays Drapeau de la France France
Statut Thématique nationale privée
Ancien nom CinéCinémas (1991-2002)
CinéCinéma (2002-2011)
Siège social Issy-les-Moulineaux
Site web www.cineplus.fr
Diffusion
Diffusion Satellite, câble et IPTV.

Ciné+ est un ensemble de chaînes de télévisions thématiques françaises à dominante cinéma. Actuellement au nombre de 6 chaînes, chacun des chaînes du bouquet sont thématisés, à partir de leurs diffusions de films, par des catégories qui sont principalement des catégories de films.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1991, Canal+ créé une chaîne cinéma, nommée CinéCinémas diffusées sur le Câble et en 1992 sur Canal satellite. En 1996, deux chaînes sont alors disponibles : CinéCinémas Prime et CinéCinémas Seconde.

En septembre 2002, le bouquet se transforme en CinéCinéma et est composé de six chaînes : CinéCinéma Premier, CinéCinéma Émotion, CinéCinéma Frisson, CinéCinéma Auteur, CinéCinéma Succès et CinéCinéma Classic.

Le 17 mai 2011, les chaînes modifient leur nom pour rajouter un lien avec la chaîne « mère » du groupe, Canal+. Ainsi, les chaînes deviennent : Ciné+ Premier, Ciné+ Frisson, Ciné+ Émotion, Ciné+ Famiz, Ciné+ Star, Ciné+ Club et Ciné+ Classic.

En 2012, le portail Ciné+ à la demande se modernise et reprend le design du portail de Canal+ à la demande avec la rubrique En + qui le différencie, ce qui permet en quelque sorte d'avoir accès à des sortes d'avants-premières.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Ciné+ (depuis le 17 mai 2011)[modifier | modifier le code]

Les chaînes actuelles[modifier | modifier le code]

Ciné+ Premier[modifier | modifier le code]

Le 7 janvier 1991, Ellipse Câble lance sur le câble et Canalsatellite deux chaînes payantes consacrées au cinéma, CinéCinémas[1], qui s'intéresse au cinéma récent et dont l'abonnement mensuel est de 66 francs français, et CinéCinéfil consacrée aux classiques du cinéma des années 1930 à 1960, dont l'abonnement mensuel est de 46 francs. Les films sont récents et diffusés en seconde exclusivité à la télévision (après Canal+, mais avant les chaînes nationales gratuites) et bien souvent en version originale et sous-titrés en français. Elle cible en priorité tous les amoureux du cinéma. Chaque jour, des documentaires sur le cinéma et des portraits d'acteurs complètent l'offre de films.

Deux déclinaisons de la chaîne sont créées par MultiThématiques le 27 avril 1996, nommées CinéCinémas Prime et CinéCinémas Seconde. Ce bouquet cinéma est reformaté en septembre 1998 et CinéCinémas devient CineCinemas 1[2].

Sa convention de diffusion avec le CSA est modifiée le 17 novembre 2001[3]. La chaîne est disponible en haute définition depuis 2007. Cette chaîne diffuse principalement des films récents.

Ciné+ Frisson[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 1996, CanalSatellite passe au mode de diffusion numérique, ce qui permet de multiplier les canaux de diffusion. MultiThématiques créé alors deux déclinaisons de sa chaîne CinéCinémas nommées CinéCinémas Prime et CinéCinémas Seconde[4].

Le bouquet cinéma est reformaté en septembre 1998 et CinéCinémas Seconde devient CineCinemas 3[5].

Dans le cadre des synergies réalisées suite à la fusion des bouquets satellites Canalsat et TPS, CinéCinéma Frisson absorbe et remplace le 21 mars 2007 sur les deux bouquets sa concurrente TPS Cinextrême, lancée en 2003[6].

La chaîne est disponible en haute définition depuis 2012.

Le thème de cette chaîne cinéma est basé sur les films d'horreurs et des œuvres de suspense.

Ciné+ Émotion[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 1996, CanalSatellite passe au mode de diffusion numérique, ce qui permet de multiplier les canaux de diffusion. MultiThématiques créé alors deux déclinaisons de sa chaîne CinéCinémas nommées CinéCinémas Prime[7] et CinéCinémas Seconde.

Le bouquet cinéma est reformaté en septembre 1998 et CinéCinémas Prime devient CineCinemas 2[8].

La chaîne est disponible en haute définition depuis 2012.

Le thème de cette chaîne cinéma est principalement consacré aux films d'amour et d'émotion.

Ciné+ Famiz[modifier | modifier le code]

Le 28 août 2004, CinéCinéma Famiz est lancée en remplacement de CinéCinéma Succès. Sa programmation est centrée vers la famille entière[9],[10].

Le 21 mars 2007, suite à la fusion des bouquets TPS et Canalsat, la chaîne TPS Cinéfamily est absorbée et remplacée par CinéCinéma Famiz.

Cette chaîne diffuse principalement des films d'animation et des œuvres destinés à toute la famille.

Ciné+ Club[modifier | modifier le code]

Cinéfaz est créée le 23 août 1999 et devient la 4e chaîne du bouquet cinéma de TPS[11]. À sa création, elle est diffusée de 6 heures à minuit et possède un partenariat avec Metro-Goldwyn-Mayer[12]. Par la suite, elle sera diffusée de 8 heures à 4 heures et enfin une diffusion entière.

Lors de la création du bouquet TPS Premium le 1er septembre 2003, Cinéfaz devient TPS Cinéculte.

Suite à la fusion des bouquets TPS et de Canalsat en 2007, TPS Cinéculte est intégrée à la chaîne CinéCinéma Auteur renommée CinéCinéma Culte pour l'occasion.

Cependant, le 1er octobre 2008, lorsque le bouquet cinéma renouvelle son habillage, son nom est de nouveau changé pour devenir Cinécinéma Club.

Cette chaîne diffuse principalement des programmes destinés aux cinéphiles et aux amoureux du cinéma.

Ciné+ Classic[modifier | modifier le code]

Le 7 janvier 1991, Ellipse Câble lance sur le câble et Canalsatellite deux chaînes payantes consacrées au cinéma, CinéCinémas, qui s'intéresse au cinéma récent et dont l'abonnement mensuel est de 66 francs français, et CinéCinéfil[13],[14] consacrée aux classiques du cinéma des années 1930 à 1960, dont l'abonnement mensuel est de 46 francs. Les films sont tous diffusés en noir et blanc et bien souvent en version originale et sous-titrés en français. Elle cible en priorité les cinéphiles et tous les amoureux du cinéma rétro. Chaque jour, des bulletins d'actualités de l'époque, des documentaires sur l'histoire du cinéma et des portraits d'acteurs complètent l'offre de films.

La chaîne change de nom en septembre 1998 pour prendre celui de ses déclinaisons européennes, Ciné Classics. Sa convention de diffusion avec le CSA est modifiée le 17 novembre 2001 et prévoit la possibilité pour la chaîne de diffuser des films en couleur[3].

Dans le cadre des synergies réalisées suite à la fusion des bouquets satellites Canalsat et TPS, CinéCinéma Classic absorbe et remplace le 21 mars 2007 sur les deux bouquets sa concurrente TPS Cinétoile, lancée en 1996[6].

Cette chaîne diffuse principalement des vieux films classiques allant des années 1930 aux années 1970, voire aux années 1980, et ce quelle que soit la nationalité du film diffusé.

Chaînes disparues[modifier | modifier le code]

Ciné+ Star[modifier | modifier le code]

Cinéstar 1 est lancée par TPS le 12 janvier 1997. Elle est alors diffusée de 6 heures à minuit.

Lors de la création du bouquet TPS Premium le 1er septembre 2003, Cinéstar 1 devient TPS Cinéstar.

Le 21 mars 2007, suite à la fusion des bouquets TPS et Canalsat, la chaîne TPS Cinéstar est renommée CinéCinéma Star.

Le 17 mai 2011, le bouquet modifie son nom pour rajouter un lien avec la chaîne "mère" du groupe, Canal+ et CinéCinéma Star devient Ciné+ Star.

Ciné+ Star a cessé d'émettre le 30 août 2013[15].

CinéCinéma Auteur[modifier | modifier le code]

CinéCinéma Auteur logo 2002.svg

Le 15 septembre 2002, CinéCinéma, le bouquet cinéma de MultiThématiques est remodelé et trois nouvelles chaînes voient le jour dont CinéCinéma Auteur[16].

Cependant, elle est supprimée le 21 mars 2007 pour laisser place à TPS Cinéculte renommée CinéCinéma Culte à l'occasion de la fusion des bouquets TPS et de Canalsat.

CinéCinéma Info[modifier | modifier le code]

CinéCinéma Info logo 2004.svg

Le 16 avril 2002, Ciné Info (créée en mai 2000) et AlloCiné Télévision (créée en septembre 2000) fusionnent pour donner naissance à AlloCiné Info[17]. Cependant, la chaîne reprend le nom Ciné Info quelques mois plus tard.

La chaîne Ciné Info est renommée en janvier 2004 en CinéCinéma Info[18].

La chaîne disparaît en octobre 2006, face au faible nombre de téléspectateurs ne permettant pas d'avoir une rentabilité suffisante[19].

CinéCinéma Succès[modifier | modifier le code]

Cine Cinema Succès logo 2002.svg

Le 15 septembre 2002, CinéCinéma, le bouquet cinéma de MultiThématiques est remodelé et trois nouvelles chaînes voient le jour dont Ciné Cinéma Succès[20]. Celle-ci est dédié au "grand cinéma" avec des films aux phrases et scènes cultes avec Denis Parent, spécialiste du cinéma.

Le 28 août 2004, la chaîne est remplacée par CinéCinéma Famiz[9] ayant une programmation familiale[10].

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Présidents-Directeurs généraux :

Directeurs généraux délégués :

Capital[modifier | modifier le code]

Ciné+ est éditée par MultiThématiques SA au capital de 84 340 983 €, filiale à 100 % de Canal+ France, elle-même filiale à 80 % du Groupe Canal+[21].

Siège[modifier | modifier le code]

Le premier siège de Ciné+ était situé chez son éditeur, Ellipse Câble, dans l'immeuble Quai Ouest implanté au 42 quai du Point du Jour à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. Le siège actuel de la chaîne est situé dans les locaux du Groupe Canal+ dédiés à MultiThématiques à l'Espace Eiffel au 1, place du Spectacle à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les chaînes étaient à l'origine diffusée en exclusivité sur les bouquets Canalsat et Numericable. À la suite de l'annulation de la fusion entre Canalsat et TPS, le Groupe Canal+ a été contraint d'ouvrir la diffusion de ses chaînes aux opérateurs ADSL/fibre. Ainsi, l'ensemble des chaînes Ciné+ est disponible chez Orange, Free...

Ciné+ Premier Ciné+ Frisson Ciné+ Émotion Ciné+ Famiz Ciné+ Club Ciné+ Classic
Bouygues 141 (SD/HD) 142 (SD/HD) 143 (SD/HD) 134 (SD) 132 (SD) 133 (SD)
Canalsat 20 (SD/HD) 21 (SD/HD) 22 (SD/HD) 23 (SD) 24 (SD) 25 (SD)
Free 50 (SD/HD) 51 (SD/HD) 52 (SD/HD) 53 (SD) 54 (SD) 55 (SD)
Numericable 103 (SD/HD) 104 (SD) 105 (SD) 106 (SD) 107 (SD) 108 (SD)
Orange 57 (SD/HD) 58 (SD/HD) 59 (SD/HD) 60 (SD) 61 (SD) 62 (SD)
SFR 104 (SD) 105 (SD) 106 (SD) 107 (SD) 109 (SD) 108 (SD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ouverture d'antenne de Cinécinémas - 1997
  2. Jingle CineCinemas 1 - 2001
  3. a et b Ciné-Cinémas Câble SA : avenant aux conventions, Lettre du CSA no 146 du 27 novembre 2001
  4. Ouverture d'antenne de Cinécinémas Seconde - 1996
  5. Jingle CineCinemas 3
  6. a et b Les chaînes ciné de TPS changent de nom - Jeanmarcmorandini.com - 01/02/2007
  7. Ouverture/fermeture d'antenne de Cinécinémas Prime - 1996
  8. Jingle CineCinemas 2
  9. a et b Premier jingle du nouvel habillage de CinéCinéma Famiz
  10. a et b CinéCinéma Succès est remplacé par CinéCinéma Famiz
  11. "http://www.liberation.fr/medias/0101292373-tps-accroit-son-offre-de-films-cinefaz-est-la-4e-chaine-cinema-du-bouquet", TPS accroît son offre de films. Cinéfaz est la 4e chaîne cinéma du bouquet
  12. "http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=320410.html", TPS lance Cinéfaz
  13. Ouverture d'antenne de CinéCinéfil - 1997
  14. Fermeture d'antenne de CinéCinéfil - 1997
  15. http://canalplusgroupe.com/uploads/pressRelease/press_release_793.pdf
  16. Premier jingle du nouvel habillage de CinéCinéma Auteur, à l'antenne à partir du 15 septembre 2002
  17. "http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Fusion-de-Cine-Info-et-d-AlloCine-TV" Fusion de Ciné Info et d'AlloCiné TV
  18. "http://www.csa.fr/Juridical-area/Decisions-du-CSA/CineCinema-Info-projet-de-convention-adopte" CinéCinéma Info projet de convention adoptée
  19. "http://www.jeanmarcmorandini.com/article-989-la-mort-de-cine-cinema-info.html" La mort de "CinéCinéma Info"
  20. Premier jingle du nouvel habillage de CinéCinéma Succès, à l'antenne à partir du 15 septembre 2002
  21. Structure de l'actionnariat de Canal+ Groupe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]