Années 1490

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XIVe siècle | XVe siècle | XVIe siècle

Années 1470 | Années 1480 | Années 1490 | Années 1500 | Années 1510

1490 | 1491 | 1492 | 1493 | 1494 | 1495 | 1496 | 1497 | 1498 | 1499


Événements[modifier | modifier le code]


  • Période d’anarchie au Japon (Époque Sengoku, vers 1490-1573) : les guerres locales s’exaspèrent ; ni l’empereur ni le shogun n’ont plus de pouvoir réel. La guerre devient une source de revenu pour les paysans qui se vendent comme mercenaires durant l’été.
  • Zimbabwe : vers 1490, Changamiré Ier tue le Monomotapa Nyahuma. Quatre ou cinq ans plus tard, Chikuyo, fils de Nyahuma, venge son père en tuant Changamiré. C’est le début d’une lutte sans merci que vont se livrer jusqu’à la fin du XVIIe siècle la dynastie des Changamiré et celle des Monomotapa[1].
  • Vers la fin du XVe siècle, la famille tutsi de Banyiginya, qui s’est établie dans le Ruanda oriental, devient le noyau de la dynastie ruandaise.
  • Les royaumes Haoussa sont attaqués par le Bornou à la fin du siècle. La cité haoussa de Katsena, tributaire du Bornou, est islamisée par un musulman originaire de Tlemcen.

Personnalités significatives[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

  • 26 juin 1492 : Antoine de Ville, seigneur de Domjulien, mène la première expédition d'alpinisme connue sur le mont Aiguille et en laisse un compte-rendu.
  • 1493 : la syphilis, généralement mortelle, se répand après 1493 par Séville et l’Italie (« mal de Naples ») dans toute l’Europe jusqu’en 1526, puis ses effets diminuent dès la seconde partie du XVIe siècle. Les marins contaminent jusqu’à Ceylan. Dès 1506-1507, on rencontre les premiers cas en Chine[2].
  • 1494 : parution à Venise du livre du franciscain Luca Pacioli (1445-1514), Summa de arithmetica, geometrica, proportione e proportionalita. Il rassemble toutes les connaissances mathématiques de l’époque et aide beaucoup au développement de la comptabilité en partie double (Des livres de comptabilité existaient auparavant à Florence et à Gênes, sans partie double).
  • 1495-1498 : édition de la Physique d’Aristote.
  • 1496 : première description d'un plant de tabac à Saint-Domingue, par les Espagnols[3].
  • 1498 :


Géographie et voyages[modifier | modifier le code]

Carte de 1889 montrant les deux hémisphères du Globe terrestre de Martin Behaim
  • 1487-1492 : le géographe allemand Martin Behaim construit à Nuremberg le premier globe terrestre. Le Japon (Cipango) est à la place du Mexique, sur le même parallèle que les îles Canaries. Behaim introduit l’astrolabe à bord des navires.
  • 12 octobre 1492 : découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. En fait, il pose le pied sur un îlot situé à l'Est de l'archipel des Bahamas, nommé Guanahani par ses habitants, les Indiens Taïnos, qu'il nomme San Salvador.
  • 1494-1499 : voyage de deux négociants génois, Girolamo da San Stefano et Girolamo Adorno. Ils descendent la mer Rouge, font étape à Massaoua en Éthiopie, puis s’embarquent d’Aden pour Sumatra. L’île est divisée en petits royaumes musulmans, qui exportent du poivre, du benjoin et de l’or. San Stefano y rencontre un fonctionnaire local qui parle italien. Les Génois parviennent en Birmanie où meurt Adorno, tandis que San Stefano retourne à Ormuz, où il se met au service des Syriens.
  • 1494 : l'humaniste Conrad Celtes découvre la Table de Peutinger dans une bibliothèque de Worms.
  • 1497 : Vasco de Gama passe le Cap de Bonne-Espérance et atteint l'Inde. La Caravelle employée lors de l’expédition de Bartolomeu Dias, est remplacée à partir du voyage en Inde de Vasco de Gama par des navires ronds, des nefs, plus rapides et de plus fort tonnage (500 à 600 tonneaux). Ils sont munis de trois mats, dont deux sont équipés de voiles rondes (vitesse), le troisième, en poupe, conservant sa voile latine. Ils permettent d’embarquer des pièces d’artillerie et de charger le ravitaillement d’un équipage doublé par rapport aux pratiques de la navigation européenne.

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

  • Développement de l’humanisme en Pologne entre 1492 et 1586. Il arrive d’abord par la Hongrie de Mathias Corvin et est relayé à la cour polonaise par la reine Bona Sforza.
  • L’université de Vienne, déchirée par les querelles entre la scolastique et l’humanisme, est réformée par le surintendant Bernard Preger de Stainz, humaniste soutenu par Maximilien Ier.

Économie et société[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Cornevin, Histoire de l'Afrique, Volume 2 : L'Afrique précoloniale, 1500-1900, Payot,‎ 1966 (lire en ligne)
  2. Fernand Braudel, Civilisation matérielle et capitalisme, XVe-XVIIIe siècle, A. Colin,‎ 1967 (lire en ligne)
  3. Ernest Bellot des Minières, La question américaine, Dentu,‎ 1861 (lire en ligne)
  4. Jérôme Thomas, Corps violent, corps soumis : le policement des mœurs à la fin du moyen âge, L'Harmattan,‎ 2003 (ISBN 9782747549929, lire en ligne)