Comté de Wurtemberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Comté de Wurtemberg
Grafschaft Wirtenberg de

XIIe siècle – 1495

Blason
d'or, à trois demi ramures de cerf de sable[1]
Informations générales
Statut Comté, membre du Saint-Empire
Capitale Stuttgart
Histoire et événements
XIIe siècle Statut de comté
21 juillet 1495 Élévation au rang de duché

Entités précédentes :

  • Seigneurie de Wurtemberg

Entités suivantes :

Le Comté de Wurtemberg est un ancien état du sud-ouest de l'Allemagne, membre du Saint-Empire romain germanique de 1143 à 1495.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Seigneurie de Wurtemberg obtint le statut de comté en 1143. La fin de la seigneurie des Hohenstaufen en Souabe vers 1250 permit un élargissement territorial du comté. Le mariage du comte Ulrich Ier avec Mechthilde de Bade, en 1251, amena la ville de Stuttgart, qui allait devenir la capitale du Wurtemberg. D'autres agrandissements territoriaux eurent lieu sous les règnes des comtes Ulrich III (1325-1344) et Eberhard III (1392-1417). Enfin, le comté de Mömpelgard (Montbéliard) y fut rattaché en 1397 grâce au mariage d'Eberhard IV avec Henriette de Montbéliard.

Le 25 janvier 1442, les comtes frères Louis IV et Ulrich V de Wurtemberg signent le contrat de Nürtingen, qui sépara le Wurtemberg en deux parties. La première partie, autour de Stuttgart, revint à Ulrich, tandis que celle autour d'Urach revint à Louis. Cette séparation dura plus de 40 ans et il fallut deux accords, en 1482 et en 1492, pour que le Wurtemberg retrouve son unité.

La diète de Worms, le 21 juillet 1495, éleva le Comté de Wurtemberg au rang de duché de Wurtemberg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Héraldique Européenne : Wurtemberg

Voir aussi[modifier | modifier le code]