Groupama 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

IDEC Sport depuis 2015

Groupama 3
IDEC Sport depuis 2015
illustration de Groupama 3
Groupama 3 dans le port de Brest en 2009
Autres noms Maxi Solo Banque populaire VII (2013-2014)
Lending Club 2 (2015)
IDEC Sport (2015)
Type Trimaran
Classe Ultime
Histoire
Architecte Cabinet VPLP Design[1]
Chantier naval Multiplast[2], Vannes
Lancement 2006
Équipage
Équipage 6
Caractéristiques techniques
Longueur 31,50 m
Maître-bau 22,50 m
Tirant d'eau 5,70 m
Déplacement 19 t
Voilure grand voile : 356 m2
solent : 201 m2
gennaker : 472 m2
Carrière
Armateur Groupama (2006-2013)
Team Banque populaire (2013-2015)
Groupe IDEC (depuis 2015)
Port d'attache La Trinité-sur-Mer

Groupama 3 est un maxi-trimaran de 31,50 m destiné à la course au large et la chasse aux records, lancé en 2006. De 2006 à 2013, il est skippé par Franck Cammas sous ce nom, puis de 2013 à 2015 par Armel Le Cléac'h et Loïck Peyron sous le nom de Maxi Solo Banque populaire VII. Depuis 2015, il est barré par Francis Joyon et porte les couleurs rouges d'IDEC Sport. Ce maxi-trimaran est notamment triple vainqueur de la Route du Rhum (2010, 2014 et 2018) et détenteur de 2010 à 2012 et depuis 2017 du Trophée Jules-Verne.

Historique[modifier | modifier le code]

Trophée Jules Verne 2008 à 2010, sous le nom de Groupama 3[modifier | modifier le code]

Une première tentative de battre le record du Trophée Jules-Verne, tour du monde en équipage sans escale, se solde par un échec en 2008, après un chavirage au large de la Nouvelle-Zélande.

Rapatrié et reconstruit à Lorient, il est engagé dans une nouvelle tentative en 2009. Une avarie sur le flotteur bâbord interrompt la course au bout de 11 jours. Après un nouveau départ, Groupama 3, skippé par Franck Cammas et ses neuf coéquipiers franchit la ligne d'arrivée entre le Cap Lizard et Ouessant, le , établissant un nouveau temps de référence en 48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes, succédant ainsi à Orange II de Bruno Peyron.

Route du Rhum 2010, sous le nom de Groupama 3[modifier | modifier le code]

Avant le départ de la neuvième édition de la Route du Rhum, Groupama 3 subit quelques modifications afin de pouvoir être skippé par une seule personne. Un nouveau mât plus court est construit. Franck Cammas remporte l'épreuve en 9 jours 3 heures et 14 minutes.

Route du Rhum 2014, sous le nom de Banque populaire VII[modifier | modifier le code]

Vendu le au Team Banque populaire, il prend le nom de Maxi Solo Banque populaire VII, pour être skippé par Armel Le Cléac'h. Victime d'une blessure à la main en , celui-ci est remplacé par Loïck Peyron qui remporte la Route du Rhum 2014 en battant le record en 7 jours 15 heures 8 minutes 32 secondes.

Transpacifique 2015, sous le nom de Lending Club 2[modifier | modifier le code]

En , il est revendu par le Team Banque populaire[3] à Francis Joyon et au Groupe IDEC, son sponsor depuis 2003[4],[5]. Il est d'abord affrété par Renaud Laplanche, fondateur de la société Lending Club[6]. La barre est confiée à Renaud Laplanche et Ryan Breymaier, avec Roland Jourdain comme équipier[7]. Entre avril et , Lending Club 2 bat plusieurs records, dont la transpacifique Los Angeles-Honolulu, les courses Cowes-Dinard et Newport-Bermudes[8].

Trophée Jules Verne 2017, sous le nom de IDEC Sport[modifier | modifier le code]

IDEC Sport de Francis Joyon, détenteur du trophée Jules-Verne depuis 2017, après l'avoir conquis en 2011 sous le nom de Groupama 3 aux mains de Franck Cammas.

Francis Joyon prend possession du trimaran le , après trois semaines de chantier chez Multiplast, à Vannes[9]. Il a fait le choix d'une configuration intermédiaire avec un gréement réduit : plus proche de la légèreté, de la simplicité, de l'ergonomie et de la fiabilité recherchée en solitaire, au prix d'une moindre polyvalence en particulier dans le petit temps. Avec un équipage réduit à six personnes, dont le Suisse Bernard Stamm, IDEC Sport se présente en challenger pour battre le Trophée Jules-Verne[10], détenu depuis 2012 par Loïck Peyron en 45 jours, 13 heures, 42 minutes et 53 secondes. La première tentative échoue avec l'arrivée du trimaran le vendredi , après une course de 47 jours 14 heures et 47 minutes[11].

Un autre départ en , avec une météo peu favorable dans le pot au noir et l'atlantique sud, et un choc qui endommage légèrement sa dérive, ne décourage pas Joyon qui repart le à la conquête du trophée. Il arrive le avec un nouveau record du tour du monde à la voile en équipage en 40 j 23 h 30 min 30 s[12].

Route du Rhum 2018, sous le nom de IDEC Sport[modifier | modifier le code]

Le bateau du Cabinet Van Peteghem - Laurent Prévost est sans doute celui qui a le plus inspiré les trimarans de la nouvelle génération de la classe "ultimes" conçus pour voler : Macif, Maxi Edmond de Rothschild, Banque populaire IX. Alors qu'il arrive en outsider, avec à la barre un Francis Joyon qui s'engage pour la 7e fois au départ de la route Rhum, IDEC Sport oppose sa fiabilité et sa maturité aux foilers encore en phase de développement. Les conditions très difficiles du début de course mettent Maxi Edmond de Rothschild et Banque populaire IX au tapis. Malgré des avaries majeures (foil tribord perdu, prise d'eau dans le flotteur, safran bâbord amputé, J3 hors d'usage, lattes de grand voile brisées), François Gabart parvient à mener Macif jusqu'à Pointe à Pitre, ne cédant que dans la dernière heure de course. Concédant jusqu’à 200 milles de retard, Francis Joyon revient petit à petit sur Macif et parvient à le déborder lors des derniers milles autour de la Guadeloupe pour s’imposer en 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes, signant la troisième victoire consécutive du bateau dans la Route du Rhum, mais aussi le nouveau temps de référence entre Saint-Malo et la Guadeloupe.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Maxi Solo Banque populaire VII, départ de la Route du Rhum 2014.
  • Mise à l'eau : 2006
  • Architectes : Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost du cabinet VPLP Design
  • Type : maxi-trimaran océanique
  • Chantier : Multiplast
  • Longueur : 31,5 m
  • Largeur : 22,50 m
  • Déplacement : 19 tonnes
  • Tirant d'eau : 5,70 m
  • Hauteur du mât : 41 m
  • Voilure : 557 m2 au près, 828 m2 au portant
  • Équipiers : neuf

Son gréement et ses aménagements ont été modifiés à plusieurs reprises à partir de 2010[13] pour disputer des navigations en solitaire comme la Route du Rhum. Son mât a notamment été réduit à une hauteur de 33,5 m, portant 411 m2 de voiles au près et 678 m2 au portant. Son déplacement a été réduit de plus de deux tonnes, passant à 16,5 tonnes[14]. Un cadre de vélo a été installé par Franck Cammas en 2010 pour actionner certains winchs et circuits hydrauliques[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Podium[modifier | modifier le code]

Autres records détenus[modifier | modifier le code]

Les performances officielles les plus élevée réalisées avec ce maxi trimaran, sont les suivantes. Elles ont été validées par le World Sailing Speed Record Council (WSSRC)[16],[17],[18].

Date Nom Distance
parcourue
(milles)
Temps Moyenne
(nœuds)
Skipper Équipage
Groupama 3
L'Américaine (Miami - New York)[17] 00 947 01 j 11 h 05 min 20 s 27 Franck Cammas
Transatlantique, distance sur 24 h[18] 00 794 000024 h 33,08 Franck Cammas
Transatlantique, New-York au cap Lizard 04 j 03 h 57 mn 54 s 29,26 Franck Cammas
Ouessant à l'Équateur 05 j 15 h 23 min 22,16 Franck Cammas
Maxi Solo Banque populaire VII
Transméditerranéenne (Marseille - Carthage)[17] 00 458 000 18 h 58 min 13 s 23,80 Armel Le Cléac'h
Distance à la voile en 24 heures (En solitaire) 00 682 000 24 h 28,42 Armel Le Cléac'h
Route de la découverte (Cadix - San Salvador)[17] 03 884,4 06 j 23 h 04 min 18 s 23,16 Armel Le Cléac'h
Lending Club 2
[19] Cowes-Dinard 00 138 000 5 h 14 min 07 s 26,35 Renaud Laplanche
Ryan Breymaier
[20] Bermuda Race (Newport-Bermudes)[17] 00 635 000 23 h 09 min 52 s 27,41 Renaud Laplanche
Ryan Breymaier
[21] Los Angeles - Honolulu (Transpacifique) 02 215 03 j 18 h 09 min 24,61 Renaud Laplanche
Ryan Breymaier
Maxi IDEC-Sport
Trophée Jules-Verne (océan Indien)[16] 05 j 21 h 07 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne (Océan Pacifique)[16] 07d 21h 13m 31s Francis Joyon
Trophée Jules-Verne (Équateur à l'Équateur)[16] 29 j 09 h 10 min 55 s Francis Joyon
Trophée Jules-Verne[16] 26 412 40 j 23 h 30 min 30 s 26,85 Francis Joyon Bernard Stamm, Alex Pella
Clément Surtel, Gwénolé Gahinet
et Sébastien Audigane[22]
Route du Rhum 4 367 07 j 14 h 21 min 47 s 23,95 Francis Joyon Solitaire
La Mauricienne (Port-Louis (Morbihan) - Port-Louis (Maurice)) 8 100[23] 19 j 18 h 14 min 45 s[24] 17,08 Francis Joyon Solitaire[25]
Route du Thé (Hong Kong - Londres) 15 873 (réel)
12 948 (virtuel)
31 j 23 h 36 min 46 s[26],[27] 20,70 (réel)
16,87 (virtuel)
Francis Joyon Bertrand Delesne, Christophe Houdet
Antoine Blouet et Corentin Joyon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En collaboration avec Martin Fisher, HDS, Mick Kermarec, Guillaume Verdier, Bernard Pointet, Yann Roux, coordination Loïc Dorez/Groupama Sailing Team
  2. Multiplast
  3. « Banque Populaire prolonge son engagement dans la voile jusqu’en 2020 ! », sur voile.banquepopulaire.fr, (consulté le ).
  4. Anouk Corge, « Banque-Populaire: Les dessous d'une vente », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  5. Dominic Bourgeois, « Transfert de tri », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le ).
  6. « Ultime / L'ex-Banque Populaire VII devient Lending Club 2 avec Renaud Laplanche. Objectif : records ! (Itw) », sur scanvoile.com, (consulté le ).
  7. (en) James Boyd, « New US maxi-trimaran campaign », The Daily Sail, (consulté le ).
  8. Philippe Joubin, « La Transpac racontée par '’Bilou’’ », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le ).
  9. « Mise a l’eau du maxi-trimaran IDEC Sport : le Trophée Jules Verne se précise pour Francis Joyon », sur idecsport-sailing.com, (consulté le ).
  10. Dominic Bourgeois, « Joyon : objectif trois jours de moins ! », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le ).
  11. « IDEC SPORT SAILING | IDEC SPORT boucle le Trophée Jules Verne en 47 jours 14 heures et 47 minutes », sur www.idecsport-sailing.com (consulté le )
  12. « Flash arrivée Maxi Trimaran IDEC SPORT », IDEC SPORT,
  13. Description de Groupama 3 sur le site de la Route du rhum.
  14. « Le trimaran Macif de François Gabart, les architectes de VPLP racontent sa conception », sur vplp.fr, (consulté le ).
  15. Sandrine Chesnel, « 31 octobre 2010, un bateau, un vélo, et du Rhum », sur franceinfo.fr, (consulté le ).
  16. a b c d et e « WSSRC News », sur sailspeedrecords.com (consulté le ).
  17. a b c d et e « Intermediate Round The World Records », sur sailspeedrecords.com (consulté le ).
  18. a et b « 24 Hour Distance », sur sailspeedrecords.com (consulté le ).
  19. « Traversée Cowes-Dinard. Nouveau record pour le trimaran vainqueur de la route du rhum », sur letelegramme.fr (consulté le ).
  20. (en) Colin Thompson, « Lending Club 2 shatters record », sur royalgazette.com, (consulté le ).
  21. (en) « Transpac course record smashed by Lending Club 2 », sur sail-world.com, (consulté le ).
  22. « Francis Joyon et son équipage remportent le trophée Jules Verne », sur voile.banquepopulaire.fr, (consulté le )
  23. « SCRP Bulletin No 313. Francis Joyon. Port Louis à Port Louis. 12.05.19 », sur sailspeedrecords.com, (consulté le )
  24. « Francis Joyon pulvérise le record de La Mauricienne », sur sport24.lefigaro.fr (consulté le ).
  25. « Voile. Francis Joyon pulvérise le record de La Mauricienne en solitaire », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  26. « Route du Thé : Francis Joyon et Idec Sport pulvérisent le record », sur lequipe.fr, (consulté le )
  27. « SCRP Bulletin No 315. Francis Joyon Hong Kong à Londres. 27/02/20 », sur sailspeedrecords.com, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes [modifier | modifier le code]