Groupama 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banque populaire (homonymie).
Groupama 3
Image illustrative de l'article Groupama 3
Groupama 3 dans le port de Brest en 2009

Autres noms Maxi Solo Banque populaire VII(2013-2014)
Lending Club 2 (2015)
IDEC Sport (2015)
Histoire
Architecte Cabinet Van Peteghem - Laurent Prévost (VPLP)[1]
Chantier naval Multiplast[2], Vannes
Lancement 2006
Équipage
Équipage 6
Caractéristiques techniques
Longueur 31,50 m
Maître-bau 22,50 m
Tirant d'eau 5,70 m
Voilure grand voile : 356 m2
solent : 201 m2
gennaker : 472 m2
Carrière
Armateur Groupama (2006-2013)
Team Banque populaire (2013-2015)
Groupe IDEC (depuis 2015)
Port d'attache Lorient

Groupama 3 est un maxi-trimaran de 31,50 m destiné à la course au large et la chasse aux records, lancé en 2006. De 2006 à 2013, il est skippé par Franck Cammas puis, de 2013 à 2015, par Armel Le Cléac'h et Loïck Peyron sous le nom de Maxi Solo Banque populaire VII. Depuis 2015, il est barré par Francis Joyon et porte les couleurs rouges d'IDEC Sport. Ce maxi-trimaran est notamment double vainqueur de la Route du Rhum (2010 et 2014) et détenteur de 2010 à 2012 et depuis 2017 du Trophée Jules-Verne.

Historique[modifier | modifier le code]

Une première tentative de battre le record du Trophée Jules-Verne, tour du monde en équipage sans escale, se solde par un échec en 2008, après un chavirage au large de la Nouvelle-Zélande.

Rapatrié et reconstruit à Lorient, il est engagé dans une nouvelle tentative en 2009. Une avarie sur le flotteur bâbord interrompt la course au bout de 11 jours. Après un nouveau départ, Franck Cammas et ses neuf coéquipiers franchissent la ligne d'arrivée entre le Cap Lizard et Ouessant, le , établissant un nouveau temps de référence en 48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes, succédant ainsi à Orange II de Bruno Peyron. Avant le départ de la neuvième édition de la Route du Rhum, Groupama 3 subit quelques modifications afin de pouvoir être skippé par une seule personne. Franck Cammas remporte l'épreuve en 9 jours 3 heures et 14 minutes.

Il est revendu le 17 janvier 2013 au Team Banque populaire et prend le nom de Maxi Solo Banque populaire VII, pour être skippé par Armel Le Cléac'h. Victime d'une blessure à la main en septembre 2014, celui-ci est remplacé par Loïck Peyron lors de la Route du Rhum 2014, qu'il remporte en battant le record en 7 jours 15 heures 8 minutes 32 secondes.

En février 2015, il est revendu par le Team Banque populaire[3] à Francis Joyon et le Groupe IDEC, son sponsor depuis 2003[4],[5]. Il d'abord affrété par Renaud Laplanche, fondateur de la société Lending Club[6]. La barre est confiée à Renaud Laplanche et Ryan Breymaier, avec Roland Jourdain comme équipier[7]. Entre avril et juillet 2015, Lending Club 2 bat plusieurs records, dont Los Angeles-Honolulu, Cowes-Dinard et Newport-Bermudes[8],

Francis Joyon prend possession du trimaran le 2 octobre 2015, après trois semaines de chantier chez Multiplast, à Vannes[9]. Il fait le choix d'une configuration intermédiaire entre la puissance initiale et le gréement réduit pour des courses en solitaire. Plus proche de la légèreté et l'ergonomie recherchée en solitaire, moins polyvalent en particulier dans le petit temps, les choix de Joyon paieront lors de ses deux passages dans les mers du sud fin 2015 puis fin 2016, avec de nombreux records à la clé. Avec un équipage réduit à six personnes, dont le Suisse Bernard Stamm, IDEC Sport entre en stand-by en novembre pour battre le Trophée Jules-Verne[10], détenu par Loïck Peyron en 45 jours, 13 heures, 42 minutes et 53 secondes. Cette tentative échoue avec l'arrivée du trimaran le vendredi 8 janvier 2016, après une course de 47 jours 14 heures et 47 minutes[11].

Après un premier départ en novembre 2016, une météo peu favorable dans le pot au noir et l'atlantique sud, et un choc qui endommage légèrement sa dérive, Joyon repart en tentative de trophée Jules Verne le 16 décembre 2016. Il arrive le 26 janvier 2017 avec un nouveau record du tour du monde à la voile en équipage en 40 j 23 h 30 min 30 s[12].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Mise à l'eau : 2006
  • Architectes : Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost du cabinet VPLP Yacht Design
  • Type : maxi-trimaran océanique
  • Chantier : Multiplast
  • Longueur : 31,5 m
  • Largeur : 22,50 m
  • Déplacement : 19 tonnes
  • Tirant d'eau : 5,70 m
  • Hauteur du mât : 41 m
  • Voilure : 557 m2 au près, 828 m2 au portant
  • Équipiers : 9

Son gréement et ses aménagements ont été modifiés à plusieurs reprises à partir de 2010[13] pour disputer des navigations en solitaire comme la Route du Rhum. Son mât a notamment été réduit à une hauteur de 33,5 m, portant 411 m2 de voiles au près et 678 m2 au portant. Son déplacement a été réduit de plus de deux tonnes, passant à 16,5 tonnes[14]. Un cadre de vélo a été installé par Franck Cammas en 2010 pour actionner certains winchs et circuits hydrauliques[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

    • du 20 mars 2010 au 6 janvier 2012 en 48 jours, 7 heures, 44 minutes et 52 secondes
    • à compter du 26 janvier 2017 en 40 j 23 h 30 min 30 s.

Records détenus[modifier | modifier le code]

Date Nom Distance
parcourue
(milles)
Temps Moyenne
(nœuds)
Skipper
Groupama 3
Route de la Découverte (Cadix - San Salvador) 03 884 07 j 10 h 58 min 53 s 21,07 Franck Cammas
L'Américaine (Miami - New York) 00 947 01 j 11 h 05 min 20 s 27 Franck Cammas
Transméditerranéenne (Marseille - Carthage) 00 458 000 17 h 08 min 23 s 26,04 Franck Cammas
Trophée Jules-Verne 28 523 48 j 07 h 44 min 52 s 18,76 Franck Cammas
Maxi Solo Banque populaire VII
Transméditerranéenne (Marseille - Carthage) 00 458 000 18 h 58 min 13 s 23,80 Armel Le Cléac'h
Distance à la voile en 24 heures (En solitaire) 00 682 000 24 h 28,42 Armel Le Cléac'h
Route de la Découverte (Cadix - San Salvador) 03 884,4 06 j 23 h 04 min 18 s 23,16 Armel Le Cléac'h
Route du Rhum 04 199 07 j 15 h 08 min 32 s 22,93 Loïck Peyron
Lending Club 2
[16] Cowes-Dinard 00 138 000 5 h 14 min 07 s 26,35 Renaud Laplanche
Ryan Breymaier
[17] Bermuda Race (Newport-Bermudes) 00 635 000 23 h 09 min 52 s 27,41 Renaud Laplanche
Ryan Breymaier
[18] Los Angeles - Honolulu (Transpacifique) 02 215 03 j 18 h 09 min 24,61 Renaud Laplanche
Ryan Breymaier
Maxi IDEC-SPORT
Trophée Jules-Verne Cap Aiguilles-Leeuwin 05 j 11 h 23 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne océan Indien WSSRC 06 j 23 h 04 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne record du bateau sur 24 h 00 879,1 000 24 h 36,63 Francis Joyon
Trophée Jules-Verne cap Aiguilles-Leeuwin 03 705 04 j 09 h 37 min 35,08 Francis Joyon
Trophée Jules-Verne océan Indien WSSRC 05 j 21 h 09 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne 8 091 milles en 10 jours 08 091,73 10 j 33,71 Francis Joyon
Trophée Jules-Verne Ouessant-Cap Leeuwin 17 j 06 h 59 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne Ouessant-Tasmanie 18 j 18 h 31 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne Ouessant-Antiméridien 20 j 07 h 01 min Francis Joyon
Trophée Jules-Verne 26412 40 j 23 h 30 min 30 s[12] 26,85 Francis Joyon


Record de Joyon du Trophée Jules-Verne 2016-2017[modifier | modifier le code]

IDEC Sport de Francis Joyon, Détenteur du trophée Jules-Verne depuis 2017, après l'avoir conquis en 2011 sous le nom de Groupama 3 aux mains de Franck Cammas.

Lors de sa tentative de 2016 dans le cadre du Trophée Jules-Verne, Francis Joyon et son équipage signent l’une des plus impressionnantes pages de l’histoire des grands records océaniques[19]; Ils réalisent une traversée très rapide de l'océan Indien[20], parcourant 8091,73 milles en 10 jours, soit 809 milles par jour. Alors que la meilleure journée du précédent record de Loïck Peyron était de 811 milles (unique journée au-dessus de 800 milles du record), Francis Joyon maintient cette vitesse pendant 10 jours consécutifs. « Le run le plus violent et le plus magnifique de ma vie de marin », selon Sébastien Audigane ; « de loin la navigation la plus dingue que j’ai vécue, à la limite des icebergs, à la limite du bateau, à la limite de l’équipage » dixit Gwénolé Gahinet[21].

Naviguant à l'avant du front d'une dépression qui se déplace à une vitesse correspondant au potentiel du bateau depuis le large de l'Amérique du Sud jusqu'à l'océan Pacifique[22], le vent, toujours orienté sur l’arrière bâbord du bateau, souffle en permanence à plus de 30 nœuds. Selon l’état de la mer, les vitesses de pointe oscillent entre 38 et 44 nœuds. Un moment modéré par une mer creuse et mal rangée, le tempo redescend brièvement (29 nœuds et 700 milles/24 h) puis accélère de nouveau pour repasser au-dessus de la barre des 800 milles parcourus quotidiennement :

Skipper Référence Date début Distance

(milles)

Vitesse

(nœuds)

Vitesse

(milles/24 h)

Joyon Meilleure journée 28/12/2016 03h30 UTC 00 879,1 36,63 879,1
Meilleures 48 h 28/12/2016 03h30 UTC 01 748,2 36,42 874,1
Meilleures 72 h 30/12/2016 03h30 UTC 02 617,7 36,36 872,57
4 meilleurs jours consécutifs 27/12/2016 03h30 UTC 03 477,4 36,22 869,35
Joyon 5 meilleurs jours consécutifs 27/12/2016 12h00 UTC 04 312,57 35,94 862,51
6 meilleurs jours consécutifs 27/12/2016 00h00 UTC 05 104,16 35,45 850,7
8 meilleurs jours consécutifs 26/12/2016 18h00 UTC 06 525,14 33,99 815,64
10 meilleurs jours consécutifs 26/12/2016 18h00 UTC 08 091,73 33,71 809,17
12 meilleurs jours consécutifs 26/12/2016 18h00 UTC 09 369,03 32,53 780,75
Joyon 16 meilleurs jours consécutifs 26/12/2016 18h00 UTC 11 682,62 30,42 730,16
Peyron Unique journée du record de 2011 au-dessus de 800 milles 20/12/2011 02h00 UTC 00 811,70[23] 33,79 811,70
Peyron Tour record sur Banque Populaire V en 2011-2012 16/11/2011 29 002 26,51 636,24

Les données ci-dessus proviennent du site officiel d'IDEC sport[24].

De nombreux records sont battus pendant cet épisode :

  • Record du bateau et la deuxième plus grande distance parcourue par un voilier en 24 h avec 879,1 milles.
  • 6 jours consécutifs à la moyenne de 850,7 milles/24 h (35,45 nœuds)
  • Ouessant-Cap Leeuwin 17 j 06 h 59 min [25] (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011: 17 j 23 h 57 min)
  • Ouessant-Tasmanie 18 j 18 h 31 min (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011: 20 j 07 h 11 min)
  • Ouessant-Antiméridien 20 j 07 h 01 (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011: 22 j 11 h 34 min)
  • Ouessant-Cap Horn: 26 j 15 h 45 min (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011: 30 j 22 h 19 min)
  • Équateur - Cap Leeuwin : 11 j 12 h (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011: 12 j 9 h 2 min)
  • Cap des Aiguilles-cap Leeuwin en 4 j 9 h 37 min[26] à la vitesse moyenne de 35,08 nœuds sur le fond (3 705 milles) ou 842 milles en 24 heures (6 j 8 min ou 36 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Cap Leeuwin - Cap Horn en 9 j 08 h 46 min (12 j 22 h 22 min ou 38 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Cap de Bonne Espérance-Cap Horn en 13 j 20 h 13 min (19 j 00 h 31 min ou 37 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Cap de Bonne Espérance - Cap Leeuwin : 4 j 11 h 31 min (6 j 02 h 09 min ou 36 % de plus pour le Jules-Verne record de Loïck Peyron en 2011)
  • Cap Leeuwin - Cap Horn en 9 j 08 h 46 min (12 j 22 h 22 min ou 38 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Record de la traversée de l'océan Indien : 5 j 21 h 9 min (référence WSSRC en attente de validation) (8 j 07 h 23 min ou 41 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)
  • Record de la traversée de l'océan Pacifique : 7 j 21 h 14 min (référence WSSRC en attente de validation) (10 j 15 h 07 min ou 39 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)
  • Record de la remontée de l'Atlantique Nord : 5 j 19 h 21 min ( 7 j 10 h 58 min ou 25 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)

Un internaute australien déclare : « Deux jours pour traverser l’Australie! On ne peut même pas faire cela en voiture! ». Après avoir dépassé la Nouvelle-Zélande et l'antiméridien, navigué bâbord amures sur 205 degrés de longitude (de 25 degré ouest à l'antiméridien) dans les mers du sud, entre quarantièmes rugissants et cinquantièmes hurlants, Francis Joyon et son équipage finissent par empanner dans la transition entre deux dépressions, et parviennent, selon les termes du capitaine, à « accrocher les cheveux » du système météo qui les précède sur l'océan pacifique, repartant à plus de 30 nœuds de moyenne journalière vers le cap Horn.

Francis Joyon double le Cap Horn 16 jours après avoir accroché cette première dépression au large de l'Amérique du Sud, après une trajectoire de près de 12 000 milles au-dessus de 30 nœuds de moyenne (730,16 milles/24 h sur 16 jours). Il signe une progression des performances entre 30 et 40 % par rapport au record à battre de Loïck Peyron 5 ans plus tôt. Quittant les mers du sud avec une avance de 4 j 06 h 35 min sur le précédent record de Loïck Peyron, Francis Joyon et son équipage ont repris l'équivalent de 2800 milles à l'occasion de cet épisode, durant lequel ils ont établi les solides bases leur permettant de décrocher brillamment le Trophée Jules Verne quelques jours plus tard.

Il arrive le 26 janvier 2017 avec un nouveau record du tour du monde à la voile en équipage en 40 j 23 h 30 min 30 s[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En collaboration avec Martin Fisher, HDS, Mick Kermarec, Guillaume Verdier, Bernard Pointet, Yann Roux
  2. Multiplast
  3. « Banque Populaire prolonge son engagement dans la voile jusqu’en 2020 ! », sur voile.banquepopulaire.fr, (consulté le 18 février 2015).
  4. Anouk Corge, « Banque-Populaire: Les dessous d'une vente », sur lequipe.fr, (consulté le 21 février 2015).
  5. Dominic Bourgeois, « Transfert de tri », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  6. « Ultime / L'ex-Banque Populaire VII devient Lending Club 2 avec Renaud Laplanche. Objectif : records ! (Itw) », sur scanvoile.com, (consulté le 20 mars 2015).
  7. (en) James Boyd, « New US maxi-trimaran campaign », The Daily Sail, (consulté le 20 mars 2015).
  8. Philippe Joubin, « La Transpac racontée par '’Bilou’’ », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  9. « Mise a l’eau du maxi-trimaran IDEC Sport : le Trophée Jules Verne se précise pour Francis Joyon », sur idecsport-sailing.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  10. Dominic Bourgeois, « Joyon : objectif trois jours de moins ! », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  11. « IDEC SPORT SAILING | IDEC SPORT boucle le Trophée Jules Verne en 47 jours 14 heures et 47 minutes », sur www.idecsport-sailing.com (consulté le 11 janvier 2016)
  12. a, b et c « Flash arrivée Maxi Trimaran IDEC SPORT », IDEC SPORT,
  13. Description de Groupama 3 sur le site de la Route du rhum
  14. « Le trimaran Macif de François Gabart, les architectes de VPLP racontent sa conception », sur vplp.fr, (consulté le 8 novembre 2015).
  15. Sandrine Chesnel, « 31 octobre 2010, un bateau, un vélo, et du Rhum », sur franceinfo.fr, (consulté le 9 novembre 2015).
  16. « Traversée Cowes-Dinard. Nouveau record pour le trimaran vainqueur de la route du rhum », sur letelegramme.fr (consulté le 9 novembre 2015).
  17. (en) Colin Thompson, « Lending Club 2 shatters record », sur royalgazette.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  18. (en) « Transpac course record smashed by Lending Club 2 », sur sail-world.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  19. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. adonnante.com, https://www.adonnante.com/40747-record-ultime-maxi-trimaran-idec-jules-verne-2016-flash-arrivee-maxi-trimaran-idec-sport/%20/, adonnante.com (consulté le 26 janvier 2017).
  20. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. adonnante.com, https://www.adonnante.com/40543-record-ultime-maxi-trimaran-idec-jules-verne-2016-double-record-au-cap-leeuwin-pour-idec-sport%20/, adonnante.com (consulté le 8 janvier 2017).
  21. courseaularge.com, « « La navigation la plus dingue que j’ai vécue » Gwénolé Gahinet » (consulté le 7 janvier 2017)
  22. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. idecsport-sailing.com, http://www.idecsport-sailing.com/cartographie/, idecsport-sailing.com (consulté le 1er janvier 2017).
  23. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. idecsport-sailing.com, http://www.fralo.info/jv08.html, idecsport-sailing.com (consulté le 6 janvier 2017).
  24. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. idecsport-sailing.com, http://www.idecsport-sailing.com/cartographie/, idecsport-sailing.com (consulté le 8 janvier 2017)
  25. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. fralo.info, http://www.fralo.info/jv01.html, fralo.info (consulté le 6 janvier 2017).
  26. Double record au Cap Leeuwin, 2 janvier 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes [modifier | modifier le code]