Técou

From Wikipédia
Jump to navigation Jump to search

Técou
Técou
Mairie de Técou.
Blason de Técou
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Albi
Canton Les Deux Rives
Intercommunalité Gaillac Graulhet Agglo
(siège)
Maire
Mandat
Jean-François Baules
2014-2020
Code postal 81600
Code commune 81294
Démographie
Gentilé Técounais
Population
municipale
976 hab. (2017 en augmentation de 4,39 % par rapport à 2012)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 50′ 39″ nord, 1° 57′ 02″ est
Altitude 240 m
Min. 160 m
Max. 325 m
Superficie 19,40 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tarn
Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Técou
Géolocalisation sur la carte : Tarn
Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Técou
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Técou
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Técou
Liens
Site web http://www.tecou.fr/

Técou est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Géographie[edit | edit source]

Commune située à 7 kilomètres au sud de Gaillac, dans la vallée du Tarn.

Communes limitrophes[edit | edit source]

Communes limitrophes de Parisot
Brens
Montans Parisot Cadalen
Peyrole

Hydrographie[edit | edit source]

La commune est arrosée par le Riou Frayzi et le ruisseau de Saudronne, deux affluents du Tarn.

Géologie et relief[edit | edit source]

La superficie de la commune est de 1 940 hectares ; son altitude varie de 160 à 325 mètres[1].

Toponymie[edit | edit source]

Selon Ernest Nègre, Técou pourrait avoir pour origine le nom de personne gaulois Tecco, se basant sur une forme ancienne attestée du nom (Tecone, 1382)[2].

Histoire[edit | edit source]

Técou était à l'origine une bastide médiévale de l'Albigeois, fondée en 1277 par Philippe II de Montfort avec le paréage de l'abbé de Candeil.

Politique et administration[edit | edit source]

Rattachements administratifs et électoraux[edit | edit source]

La commune faisait partie de la l'ancienne communauté de communes Tarn et Dadou, devenue Gaillac Graulhet Agglo après fusion avec ses voisines. Elle appartient au canton des Deux Rives. (avant le redécoupage départemental de 2014, Técou faisait partie de l'ex-canton de Cadalen)

Tendances politiques et résultats[edit | edit source]

Liste des maires[edit | edit source]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1953 mars 2001 Henri Azaïs    
mars 2001 mars 2008 Yolande Galinier    
mars 2008 en cours Jean-François Baules    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[edit | edit source]

Démographie[edit | edit source]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4]. En 2017, la commune comptait 976 habitants[Note 1], en augmentation de 4,39 % par rapport à 2012 (Tarn : +2,36 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6337838449031 0111 0601 0661 0751 066
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 027963925837847849800725695
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
650670644532536546568553563
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
528528476510554632756913975
2017 - - - - - - - -
976--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[edit | edit source]

Viticulture : gaillac (AOC), côtes-du-tarn, cave coopérative.

Service public[edit | edit source]

Enseignement[edit | edit source]

Técou fait partie de l'académie de Toulouse.

La commune possède une école primaire[7].

Culture[edit | edit source]

Activités sportives[edit | edit source]

Écologie et recyclage[edit | edit source]

Culture locale et patrimoine[edit | edit source]

Lieux et monuments[edit | edit source]

L'église Saint-André de Técou.
  • Église paroissiale Saint-André.

Personnalités liées à la commune[edit | edit source]

Notes et références[edit | edit source]

Notes[edit | edit source]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[edit | edit source]

  1. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  2. Nègre, Ernest, Les noms de lieux du Tarn, Paris, D'Artrey,
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. http://pedagogie.ac-toulouse.fr/eco-pri-tecou/


Voir aussi[edit | edit source]

Articles connexes[edit | edit source]

Liens externes[edit | edit source]

Sur les autres projets Wikimedia :