Coufouleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Tarn
Cet article est une ébauche concernant une commune du Tarn.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d’aide sur l’homonymie Couffouleux redirige ici.
Coufouleux
Image illustrative de l'article Coufouleux
Blason de Coufouleux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement d'Albi
Canton Les Portes du Tarn
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Rabastinois - Tarn et Dadou - Vère Grésigne et Pays Salvagnacois
Maire
Mandat
Olivier Damez
2014-2020
Code postal 81800
Code commune 81070
Démographie
Gentilé Couffoulésien(ne)s
Population
municipale
2 668 hab. (2014en augmentation de 20.61 % par rapport à 2009)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 49′ 06″ nord, 1° 43′ 54″ est
Altitude 122 m (min. : 95 m) (max. : 148 m)
Superficie 27,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Coufouleux

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Coufouleux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coufouleux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coufouleux
Liens
Site web Site officiel de la mairie

Coufouleux (nommée également Couffouleux[1]) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située dans l'unité urbaine de Rabastens, entre Lisle-sur-Tarn et Saint-Sulpice-la-Pointe.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Coufouleux
Rabastens Rabastens Loupiac
Rabastens Coufouleux Parisot
Saint-Sulpice-la-Pointe Saint-Lieux-lès-Lavaur Giroussens

Quatre hameaux se trouvent sur le territoire communal : Saint-Pierre-de-Bracou, Sainte-Quitterie, Saint-Victor, Saint-Waast.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Tarn et son affluent le Rieu Vergnet.

Géologie[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 2 716 hectares ; son altitude varie de 96 à 148 mètres[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la gare ferroviaire de Rabastens - Coufouleux sur la ligne de Brive-la-Gaillarde à Toulouse-Matabiau via Capdenac.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Gentilé[modifier | modifier le code]

Les habitants de Coufouleux sont les Couffoulésiens[3], après un changement du gentilé Coufouléen en 2006.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Coufouleux

Son blasonnement est : D'azur au pairle ondé d'argent, accompagné en chef d'une billette du même, à dextre d'une fleur de lys d'or et à senestre d'une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces du même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1959 mars 2001 Hervé Le Rouge de Guerdavid DVD Conseiller général
mars 2001 mars 2014 Pierre Verdier DVG Conseiller général
mars 2014 2020 Olivier Damez[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 668 habitants, en augmentation de 20,61 % par rapport à 2009 (Tarn : 2,72 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
843 921 1 229 1 104 1 178 1 136 1 221 1 134 1 154
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 166 1 209 1 277 1 243 1 237 1 253 1 257 1 268 1 216
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 254 1 196 1 226 1 151 1 192 1 231 1 209 1 186 1 185
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 264 1 267 1 384 1 651 1 987 2 036 2 096 2 260 2 668
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 39 39 35 31 29 31 29 24
Nombre de communes du département 326 324 324 324 324 323 323 323

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : gaillac (AOC).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Couffouleux ou Coufouleux ? », sur couffouleux.fr (consulté le 31 janvier 2014)
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. « Les habitants ont choisi de s'appeler les Couffoulésiens », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 31 janvier 2014)
  4. Le Tarn libre, 11 avril 2014, p. 36
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. a, b, c, d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  10. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  11. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  12. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)