Parisot (Tarn)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parisot.

Parisot
Parisot (Tarn)
Mairie de Parisot.
Blason de Parisot
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Albi
Canton Les Deux Rives
Intercommunalité Gaillac Graulhet Agglo
Maire
Mandat
Pascal Neel
2014-2020
Code postal 81310
Code commune 81202
Démographie
Gentilé Parisotains
Population
municipale
959 hab. (2016 en augmentation de 4,58 % par rapport à 2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 47′ 59″ nord, 1° 49′ 58″ est
Altitude Min. 115 m
Max. 296 m
Superficie 28,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Parisot

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Parisot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Parisot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Parisot
Liens
Site web Site officiel

Parisot est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située à 13 kilomètres au sud de Gaillac dans la vallée du Tarn. Le village bien que situé à 10 kilomètres des principaux villages environnants est situé à moins de 5 kilomètres de l'autoroute A68 la reliant à Albi et Toulouse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Parisot
Loupiac Montans Peyrole
Rabastens Parisot Puybegon
Giroussens Giroussens Saint-Gauzens

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Rieu Vergnet et le ruisseau des Rodes, deux affluents du Tarn.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 2 899 hectares ; son altitude varie de 115 à 296 mètres[1].

Parisot occupe une position attractive en marge de la vallée du Tarn, principale porte d'accès au département.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est bien desservie par le réseau routier : traversée par la RD 87 Gaillac-Lavaur, et longée au nord par l'A68 accessible en 5 minutes depuis les échangeurs de Montans et de Couffouleux. La RD 19 traverse également le village et permet de rejoindre Graulhet ou Rabastens.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Parisot Blason Écartelé : au premier d'azur semé de fleurs de lys d'or, au franc-quartier de sable chargé d'un pairle d'or, au second de gueules à quatre otelles d'argent adossées et posées en sautoir, au troisième de gueules à un lion à la queue fourchée en sautoir d'argent, au quatrième d'or à trois pals de gueules[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la communauté de communes Tarn et Dadou et du canton des Deux Rives (avant le redécoupage départemental de 2014, Parisot faisait partie de l'ex-canton de Lisle-sur-Tarn), et dépend du SCoT du « Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou ».

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1900 1919 Ernest Bounhiol    
1919 1929 Célestin Bounhiol    
1929 1940 Emile Bounhiol    
1940 1947 Jean-Paul Bounhiol   Président la délégation spéciale
1947 1966 Emile Bounhiol    
1966 1983 Aimé Escudie    
1983 2001 Yvon Valax    
mars 2001 En cours Pascal Neel   Ingénieur agronome
Président de la CC Tarn et Dadou (2008 → 2016)
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4]. En 2016, la commune comptait 959 habitants[Note 1], en augmentation de 4,58 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7728538668621 1151 0021 0121 0071 041
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0491 030992948984939938879804
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
782786780676667666672682611
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
590537502522508562706727951
2016 - - - - - - - -
959--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : gaillac (AOC), côtes-du-tarn.

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Parisot fait partie de l'académie de Toulouse.

La commune possède une école publique.

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

la chapelle Sainte-Sigolène.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]