1277

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 1277 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

  • Qaïdu attaque la Mongolie et menace Karakorum. Kubilai Khan lui envoie son meilleur général, Bayan, qui réussit à battre la coalition des princes mongols révoltés avec une armée nombreuse et des troupes auxiliaires chinoises et coréennes. Qaïdu se retire dans la région de l’Irtych[1].
  • Prise de Canton par les Mongols. Le dernier Song, un enfant de 8 ans, réussit à s’enfuir sur une escadre protégée par Tchang Che-kie[1].

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

21 janvier : victoire des Visconti.

Naissances en 1277[modifier | modifier le code]

Décès en 1277[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c René Grousset, L’empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan, Paris, Payot, 1938, quatrième édition, 1965, (.pdf) 669 p. (présentation en ligne, lire en ligne)
  2. Marvin C. Whiting, Imperial Chinese Military History : 8000 Bc - 1912 Ad, iUniverse, (ISBN 9780595221349, présentation en ligne)
  3. The Travels of Marco Polo, Publié par Plain Label Books, 1942 (ISBN 978-1-60303-300-8)
  4. Cahiers d'héraldique, de la Commission française pour l'étude de l'héraldique
  5. Türkçenin sırları, par Nihad Sâmi Banarlı Publié par Kubbealti Publishing, 2004 (ISBN 978-975-7663-77-5 et 9789757663775)
  6. CAIRO JERUSALEM & DAMASCUS, par DAVID SAMUEL MARCOLIOUTH Publié par Adamant Media Corporation (ISBN 978-1-4021-8903-6)
  7. Biographie universelle, par Michaud, 1826
  8. Byzantinobulgarica, Éditions de l'Académie des sciences de Bulgarie
  9. Le gouvernement des papes et les révolutions dans les états de l'église, par Henri de L'Epinois Publié par Didier et cie, 1867
  10. Le bienheureux Innocent V (Pierre de Tarentaise) et son temps, de Marie-Hyacinthe Laurent
  11. Vincent Roblin, Recueil des actes des vicomtes de Limoges, Genève, Droz, 2009, p. 40.

Liens externes[modifier | modifier le code]