Albert Canet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canet.
Albert Canet
Albert Canet.jpeg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Père
Gustave Canet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Léonie-Charlotte-Camille Risler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père-Lachaise - Division 60 - Risler-Laurent-Pichat 02.jpg

sépulture

Henry Albert Canet, né le à Londres et mort le à Paris, est un ingénieur, dirigeant sportif et joueur de tennis français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de l'ingénieur Gustave Canet (1846-1913), connu pour être le concepteur du Canon Canet. Il épouse le 6 juin 1904 Charlotte Risler, fille d'industriel Charles Risler, ancien maire d'arrondissement de Paris. Il a un fils, Charles, né en 1906 et décédé à l'âge de 8 ans[1].

Albert Canet fut président du Tennis club de Paris, du Comité de Paris et de la Fédération française de tennis de 1925 à 1930[2]. En tant que joueur de tennis, il s'est distingué en décrochant deux médailles de bronze lors des épreuves de tennis sur terre battue des Jeux olympiques d'été de Stockholm. Il a brillé en double messieurs associé à Édouard Mény de Marangue, disposant des paires allemandes, russes et bohémiennes. Il a joué en double mixte avec Marguerite Broquedis.

Il décède en 1930 en son domicile du 39 rue de l'université dans le 7e arrondissement de Paris. La Coupe Albert Canet a été créé pour lui rendre hommage[3]. Remportée lors de sa première édition par Jean Borotra, elle s'est disputée jusque dans les années 1970 sur les courts du TCP.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie d'Albert Canet, geneanet.org
  2. Le dictionnaire des médaillés olympiques, Stéphane Gachet, LITIE
  3. Le tournoi de la Coupe Albert Canet, Le Journal, 30 octobre 1930