Thomas Johansson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thomas Johansson
Image illustrative de l’article Thomas Johansson
Thomas Johansson à l'US Open en 2008
Carrière professionnelle
1994 – 2009
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance (46 ans)
Linköping
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 7 168 029 $
Palmarès
En simple
Titres 9
Finales perdues 5
Meilleur classement 7e (10/06/2002)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 51e (17/07/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V(1) 1/32 1/2 1/4
Double 1/16 1/16 1/8 1/8
Médailles olympiques
Double 1
Titres par équipe nationale
World Team Cup 1 (2008)

Thomas Johansson, né le à Linköping, est un joueur de tennis suédois, professionnel de 1994 à 2009.

Il gagne son premier tournoi en 1997 à Copenhague. En 1999, il remporte son premier Masters Series à Montréal et devient no 11 mondial.

En 2002, il remporte l’Open d'Australie, son seul titre du Grand Chelem, en battant le favori Marat Safin en finale, sans affronter le moindre top 20 avant la finale et le moindre top 8 du tournoi. Il obtient son meilleur classement en  : 7e mondial. Classé 14e, il joue un match lors du Masters de 2002 en remplaçant Andre Agassi, forfait après deux matchs.

Il a remporté au total 10 tournois (dont 9 en simple). Ce spécialiste des surfaces rapides voit sa fin de carrière perturbée par un déficit visuel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

2002 : succès à l'Open d'Australie[modifier | modifier le code]

Thomas Johansson commence sa saison à l'Open de Chennai où il bat Ivo Heuberger (6-4, 6-4) puis Olivier Rochus (4-6, 6-3, 6-4) avant de s'incliner contre Paradorn Srichaphan (6-4, 3-6, 2-6). Il dispute ensuite l'Open d'Australie, avec le dossard no 18 au classement mondial, il y bat Jacobo Díaz 89e mondial (6-1, 3-6, 7-62, 6-4), Markus Hipfl 75e (6-4, 6-1, 6-4), Younès El Aynaoui 23e (5-7, 6-2, 6-2, 6-4), Adrian Voinea 107e (68-7, 6-2, 6-0, 6-4), Jonas Björkman 64e (6-0, 2-6, 6-3, 6-4) et Jiří Novák 24e (7-65, 0-6, 4-6, 6-3, 6-4) puis s'impose en finale contre le favori Marat Safin 11e (3-6, 6-4, 6-4, 7-64) en n'ayant affronté aucun membre du top 20 avant la finale et de remporter le tournoi sans battre de top 10.

Il entame le mois de février par l'Open 13, où il s'incline d'entrée contre Greg Rusedski (6-4, 3-6, 6-3). Il participe ensuite au Tournoi de Rotterdam dont il a disputé la finale en 1998. Il bat Hicham Arazi (6-4, 6-4) avant de s'incliner contre Arnaud Clément (6-2, 6-3). À l'Open de Dubaï, il bat Albert Costa puis Alex Calatrava (6-2, 2-1, ab.) et Tim Henman (6-4, 6-3) avant de s'incliner en demi-finale contre Younès El Aynaoui (7-65, 4-6, 6-3).

Lors de la tournée américaine, il perd d'entrée à Indian Wells contre Thomas Enqvist (7-64, 2-6, 6-4) et en huitièmes de finale à Miami contre Andre Agassi (7-5, 6-2) après avoir battu Olivier Rochus (6-2, 7-5), Arnaud Clément (6-3, 6-4) et Guillermo Coria (6-1, 6-4).

Il entame la saison sur terre battue au Masters de Monte-Carlo où il bat Magnus Norman (6-2, 64-7, 6-1), Stefan Koubek (6-1, 6-4) et Andrei Pavel (1-6, 6-4, 7-5) pour s'incliner contre Tim Henman (2-6, 6-4, 7-64). Il est éliminé d'entrée à l'Open de Munich par Rainer Schüttler (7-5, 6-3). Il s'incline également d'entrée au Masters de Rome contre Arnaud Clément (6-4, 6-4). Au Masters de Hambourg, il bat Jonas Björkman (62-7, 6-3, 6-3) pour s'incliner contre Mariano Zabaleta, passé par les qualifications (6-4, 6-2).

Il finit l'année à la 14e place mondiale avec à la clé un titre à l'Open d'Australie et une participation au Masters à la suite du forfait d'Andre Agassi.

2003 : blessures[modifier | modifier le code]

Thomas Johansson manque la totalité de la saison en raison d'une blessure au genou contractée en 2002 qui s'est réveillée.

2004[modifier | modifier le code]

2005 : Retour à Wimbledon[modifier | modifier le code]

Il parvient en demi-finale de Wimbledon, ne s'inclinant qu'en 4 sets très serrés contre Andy Roddick (6-7, 6-2, 7-6, 7-6).

Il finit l'année à la 14e place mondiale.

2009 : Fin de carrière et retraite sportive[modifier | modifier le code]

En , Thomas Johansson annonce mettre fin à sa carrière à 34 ans[1]. Actuellement, il est encore le dernier Suédois à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il devient l'entraîneur du Belge David Goffin le [2]. Il avait rejoint son équipe une première fois en tant que "conseiller", de février à . Il a également coaché la Danoise Caroline Wozniacki entre septembre et , ainsi que le Croate Borna Ćorić en 2015.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 10-03-1997  Copenhagen OpenCopenhague World Series 203 000 $ Moquette (int.) Martin Damm 6-4, 3-6, 6-2
2 17-03-1997  St. Petersburg OpenSaint-Pétersbourg World Series 300 000 $ Moquette (int.) Renzo Furlan 6-3, 6-4
3 02-08-1999  du Maurier OpenMontréal Super 9 2 200 000 $ Dur (ext.) Ievgueni Kafelnikov 1-6, 6-3, 6-3 Parcours
4 20-11-2000  Scania Stockholm OpenStockholm Int' Series 775 000 $ Dur (int.) Ievgueni Kafelnikov 6-2, 6-4, 6-4
5 11-06-2001  Gerry Weber OpenHalle (Westf.) Int' Series 975 000 $ Gazon (ext.) Fabrice Santoro 6-3, 65-7, 6-2 Parcours
6 18-06-2001  The Samsung OpenNottingham Int' Series 375 000 $ Gazon (ext.) Harel Levy 7-5, 6-3
7 14-01-2002  Australian OpenMelbourne G. Chelem 3 942 915 $ Dur (ext.) Marat Safin 3-6, 6-4, 6-4, 7-6 Parcours
8 25-10-2004  If Stockholm Open, Stockholm Int' Series 625 000 $ Dur (int.) Andre Agassi 3-6, 6-3, 7-64 Parcours
9 24-10-2005  St. Petersburg Open, Saint-Pétersbourg Int' Series 975 000 $ Dur (int.) Nicolas Kiefer 6-4, 6-2 Parcours

Finales en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 02-03-1998  ABN AMRO World Tennis TournamentRotterdam Int' Series 725 000 $ Moquette (int.) Jan Siemerink 7-62, 6-2
2 09-11-1998  Stockholm OpenStockholm Int' Series 800 000 $ Dur (int.) Todd Martin 6-3, 6-4, 6-4
3 14-06-2004  Nottingham Open by The Sunday TelegraphNottingham Int' Series 355 000 $ Gazon (ext.) Paradorn Srichaphan 1-6, 7-64, 6-3
4 23-10-2006  St. Petersburg OpenSaint-Pétersbourg Int' Series 975 000 $ Moquette (int.) Mario Ančić 7-5, 7-62 Parcours
5 08-10-2007  If Stockholm Open, Stockholm Int' Series 775 000 $ Dur (int.) Ivo Karlović 6-3, 3-6, 6-1 Parcours

Titre en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 10-07-2006  Synsam Swedish Open
 Båstad
Int' Series 355 000 $ Terre (ext.) Jonas Björkman Christopher Kas
Oliver Marach
6-3, 4-6, [10-4] Parcours

Finale en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 11-08-2008  Olympic Games
 Pékin
J. Olympiques Dur (ext.) Médaille d'or, Jeux olympiques Roger Federer
Médaille d'or, Jeux olympiques Stanislas Wawrinka
Médaille d'argent, Jeux olympiques Simon Aspelin 6-3, 6-4, 6-77, 6-3 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1994 1er tour (1/64) X. Daufresne
1995 1er tour (1/64) P. McEnroe
1996 2e tour (1/32) Bo. Becker 2e tour (1/32) I. Kafelnikov 1/8 de finale T. Martin 2e tour (1/32) H. Dreekmann
1997 2e tour (1/32) B. Karbacher 1er tour (1/64) N. Escudé 2e tour (1/32) Bo. Becker 1er tour (1/64) C. Woodruff
1998 1er tour (1/64) F. Squillari 1er tour (1/64) F. Meligeni 3e tour (1/16) F. Clavet 1/4 de finale M. Philippoussis
1999 1er tour (1/64) N. Lapentti 2e tour (1/32) F. Clavet
2000 2e tour (1/32) W. Ferreira 2e tour (1/32) M. Chang 1/8 de finale P. Rafter 1/4 de finale T. Martin
2001 3e tour (1/16) S. Grosjean 1er tour (1/64) A. Agassi 2e tour (1/32) A. Roddick 1/8 de finale M. Safin
2002 Victoire M. Safin 2e tour (1/32) A. Clément 1er tour (1/64) F. Saretta
2003
2004 1er tour (1/64) M. Philippoussis 3e tour (1/16) R. Federer 3e tour (1/16) N. Kiefer
2005 1/8 de finale D. Hrbatý 2e tour (1/32) D. Sánchez 1/2 finale A. Roddick 2e tour (1/32) S. Grosjean
2006 1/8 de finale I. Ljubičić 1er tour (1/64) C. Rochus 1er tour (1/64) J. Björkman 1er tour (1/64) S. Grosjean
2007 2e tour (1/32) D. Ferrer 1er tour (1/64) J. Hájek 1er tour (1/64) G. Monfils 3e tour (1/16) A. Roddick
2008 1er tour (1/64) M. Baghdatís 1er tour (1/64) N. Davydenko 2e tour (1/32) M. Baghdatís 1er tour (1/64) E. Gulbis

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2001 1er tour (1/32)
J. Landsberg
J. Gimelstob
S. Humphries
2002
2003
2004 2e tour (1/16)
J. Landsberg
M. Knowles
D. Nestor
1er tour (1/32)
R. Lindstedt
M. Damm
C. Suk
2005 1/8 de finale
R. Koenig
W. Black
K. Ullyett
2006 2e tour (1/16)
W. Moodie
I. Ljubičić
U. Vico
2e tour (1/16)
R. Lindstedt
B. Bryan
M. Bryan
2007 1er tour (1/32)
J. Nieminen
J. Erlich
A. Ram
1er tour (1/32)
J. Nieminen
S. Roitman
M. Verkerk
1/8 de finale
A. Pavel
A. Clément
M. Llodra
2e tour (1/16)
C. Haggard
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
2008 2e tour (1/16)
A. Pavel
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
2e tour (1/16)
J. Melzer
J. Benneteau
N. Mahut
1er tour (1/32)
J. Brunström
M. Bhupathi
M. Knowles

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[3] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid[4] Paris
1997 1er tour
F. Clavet
2e tour
M. Larsson
2e tour
M. Ríos
1er tour
N. Kiefer
2e tour
J. Björkman
1998 1er tour
M. Woodforde
1er tour
I. Kafelnikov
1/4 de finale
M. Larsson
1/8 de finale
J. Björkman
2e tour
P. Sampras
1999 2e tour
S. Schalken
2e tour
J. Krošlák
1er tour
T. Muster
1er tour
A. Gaudenzi
1er tour
F. Meligeni
Victoire
I. Kafelnikov
1er tour
R. Schüttler
1er tour
D. Hrbatý
1er tour
M. Chang
2000 2e tour
T. Enqvist
1er tour
C. Saulnier
1er tour
K. Alami
1er tour
N. Lapentti
1er tour
M. Norman
2e tour
W. Ferreira
1er tour
S. Koubek
2e tour
A. Agassi
2001 2e tour
N. Escudé
1/8 de finale
R. Federer
1er tour
A. Ilie
1er tour
R. Federer
1/4 de finale
J. C. Ferrero
2e tour
J. Golmard
1er tour
A. Pavel
2e tour
G. Cañas
1/4 de finale
T. Haas
2002 1er tour
T. Enqvist
1/8 de finale
A. Agassi
1/4 de finale
T. Henman
1er tour
A. Clément
2e tour
M. Zabaleta
2e tour
T. Martin
1er tour
T. Dent
1/8 de finale
A. Calleri
1/8 de finale
A. Agassi
2003
2004 2e tour
L. Hewitt
1er tour
N. Davydenko
1/2 finale
R. Federer
2e tour
A. Agassi
1er tour
S. Sargsian
2005 2e tour
J. Björkman
1/4 de finale
R. Nadal
1er tour
J.-R. Lisnard
2e tour
D. Ferrer
1er tour
J. I. Chela
2e tour
X. Malisse
1er tour
D. Hrbatý
1/8 de finale
D. Nalbandian
1/8 de finale
I. Ljubičić
2006 2e tour
T. Henman
1er tour
P.-H. Mathieu
1/8 de finale
X. Malisse
1er tour
M. Baghdatís
2e tour
T. Gabachvili
2007 3e tour
I. Ljubičić
2e tour
F. González
1er tour
Be. Becker
2008 2e tour
J. C. Ferrero
3e tour
J. Tipsarević
2e tour
A. Murray
1er tour
A. Clément

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Rang 422 en diminution 486 en augmentation 126 en augmentation 60 en augmentation 39 en augmentation 17 en diminution 40 en augmentation 39 en augmentation 18 en augmentation 14 en diminution - en augmentation 30 en augmentation 14 en diminution 71 en augmentation 62 en diminution 136 en diminution 606

En double[modifier | modifier le code]

Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Rang 495 en augmentation 271 en diminution - en augmentation 355 en augmentation 210 en diminution 382 en augmentation 165 en diminution 294 en augmentation 172 en diminution - en augmentation 253 en augmentation 73 en diminution 136 en augmentation 105 en diminution 127

Source : (en) Classements de Thomas Johansson sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « T. Johansson vers la retraite », sur eurosport.fr, Discovery, Inc., (consulté le ).
  2. « Le Suédois Thomas Johansson est le nouvel entraîneur de David Goffin », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le ).
  3. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  4. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.