Stade de la Source

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stade Omnisports de la Source
Généralités
Adresse
7 rue de Beaumarchais,
45100 Orléans-la-Source
Construction et ouverture
Ouverture
1976
Rénovation
2018
Extension
2011 ; 2014 ; 2015
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville d'Orléans
Administration
Équipement
Surface
Pelouse hybride
Capacité
7 533
Affluence record
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Localisation sur la carte du Centre-Val de Loire
voir sur la carte du Centre-Val de Loire
Localisation sur la carte du Loiret
voir sur la carte du Loiret
Localisation sur la carte d’Orléans
voir sur la carte d’Orléans

Le stade omnisports de la Source, inauguré en 1976, est un stade français situé dans le quartier de La Source à l'extrémité sud-est de la ville d'Orléans, dans le Loiret. Il accueille les matchs à domicile du club de football de l'US Orléans. Sa capacité est d'environ 7 500 places.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le stade de la Source ouvre en en 1976, Il comporte une piste d'athlétisme. La tribune d'Honneur compte 1851 places, dont treize loges et une buvette et une petite tribune. Le nord et le sud du stade, derrière les buts sont constitués de pesages. Le stade comporte également plusieurs terrains annexes dont un terrain d'athlétisme.

Le club de football de l'US Orléans, issu du rapprochement entre et le club de football de l'Arago Sport d'Orléans et l'Union Sportive d' Orléans omnisports en 1976, commence alors à y évoluer. Avant cette date, l'Arago sport orléanais jouait au vieux stade de la rue Moine, aujourd'hui stade municipal Pierre Belleteste.

L'affluence maximum culmine à 12 000 places durant les années 1970 et 1980 époque où l'US Orléans évoluait en Deuxième Division. Le record d'affluence est de 12 000 spectateurs, réunis face au Paris Football Club en demi-finale de la Coupe de France 1980.

Dans les années 90, la piste d'athétisme est supprimée et délocalisée sur le terrain annexe voisin qui dispose également d'une aire de lancer.

Une seconde buvette et une boutique sont inaugurées au début de la saison 2011/2012. Le stade dispose également depuis novembre 2011[1] d'un terrain synthétique pour l'entraînement.

Au printemps 2014, des travaux de mise aux normes estimés à 6 millions d'euros sont entrepris à l'occasion de la montée de l'USO en Ligue 2[2]. À partir de , le stade est équipé d'une nouvelle tribune de 1435 places, côté nord, baptisée tribune Orléans, portant ainsi la capacité du stade en places assises de 3800 à 5300[3]. Le stade se dote d'une troisième tribune, côté nord, la tribune Orléans, de 1435 places. Le côté sud du stade derrière les buts reste toujours constitué de pesages.

À l'hiver 2015, des travaux supplémentaires d'agrandissement du stade de la Source sont effectués. C'est la tribune Marc Vagner qui est rénovée et agrandie aux deux extrémités du terrain avec 1500 places supplémentaires dont 30 réservées aux PMR et 332 réservées à la partie visiteurs. La nouvelle tribune Marc Vagner côté est possède désormais 3577 places et fait passer la capacité du stade de 5300 à 6800 places assises.

Le mauvais état de la pelouse est depuis des années un sujet de mécontentement pour les joueurs et les dirigeants de l'USO qui ne sentent pas soutenus par la mairie[4]. La mairie annonce au printemps 2015 qu'elle compte effectuer des travaux de « scalpage » à l'été 2015 pour mettre fin aux soucis de drainage de la pelouse[5]. Comme promis, et malgré la descente du club en national, la rénovation complète du terrain est entreprise avec le scalpage de la pelouse et la réalisation d'un nouveau drainage[6]. De l'avis de tous, ces travaux sont une réussite et permettent aux joueurs de l'USO de jouer désormais sur une très belle pelouse[7].

Durant l'été 2018, des travaux de rénovation autour de la tribune d'honneur sont à leur tour effectués [8].

En décembre de la même année, à l'occasion du tirage des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, l'US Orléans reçoit le Paris-Saint-Germain le mardi 18 décembre. En amont, pour faire face à l'affluence exceptionnelle attendue, le club et la ville d'Orléans entreprennent des travaux d'extension du stade par l'ajout de deux tribunes provisoires. La plus grande, d'une capacité de 960 places, est ajoutée côté sud en lieu et place des pesages, tandis qu'une autre tribune plus petite - de 444 places - est ajoutée à l'est de la tribune Orléans. Pour l'homologation des tribunes, la commission de sécurité donne son accord quatre jours avant le début du match et une heure seulement avant la mise en vente des billets au grand public[9]. Ces travaux portent temporairement la capacité du stade à 8 200 places assises.

Fin , des travaux sont entrepris par la municipalité d'Orléans à hauteur d'1,5 million d'euros pour procéder au changement de la pelouse du stade. Une pelouse hybride y est alors installée et devrait assurer, selon l'adjoint aux sports de la ville, "la qualité du jeu et des performances, le confort des joueurs"[10].

En novembre 2023, la pelouse du terrain d'Honneur est infestée de morceaux de verre. Cette dernière est dès lors interdite[11]. En décembre 2023, l'Union sportive Orléans Loiret football qui évolue en championnat National est contraint de délocaliser la réception d'Epinal sur le le terrain annexe synthétique du stade[12].

Accès[modifier | modifier le code]

Le stade de la Source est desservi par les lignes 13, 40 et 41 du réseau de bus des transports de l'agglomération orléanaise aux arrêts Théâtre Philippe et Beaumarchais et par la ligne A du tramway à la station L'Indien situées à l'entrée sud de l'enceinte.

Le stade se trouve également à proximité des points d'arrêts des lignes 5, 7A et 19 du réseau Rémi desservant le quartier d'Orléans-la-Source.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Demi-finale aller de coupe de France 1979-1980 : à cette occasion, le stade de la Source enregistre son affluence record (12 000 supporters) Le face au Paris FC, Orléans se qualifie en finale et perd face à l'AS Monaco.
  • Sénégal - Bolivie, match amical : le , le Stade de la Source accueille l'équipe nationale du Sénégal, championne d'Afrique 2022 en titre face à la sélection bolivienne. Le stade affiche complet et est à guichets fermés avec environ 7 000 à 8 000 supporters présents. Le Sénégal gagne par 2-0 grâce à des buts de Sadio Mané et Boulaye Dia.

Équipe de France féminine[modifier | modifier le code]

L'équipe de France féminine a joué cinq matchs au stade de La Source[16],[17] :

  • 8 mars 2000, match amical : France-Chine (0-1)[18] ;
  • 4 juillet 2012, match amical : France-Roumanie (6-0) ;
  • 25 mai 2019, match amical : France-Thaïlande (3-0) ;
  • 23 octobre 2020, éliminatoires du Championnat d'Europe 2022 : France-Macédoine du Nord (11-0) ;
  • 1er juillet 2022, match de préparation au championnat d'Europe 2022 : France-Vietnam (7-0).

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.usofoot.com/article-terrain-synthetique-une-belle-inauguration-716.html
  2. « Travaux du stade de la Source : le conseil général n’a encore rien décidé », La République du Centre, 28 mai 2014.
  3. « Le club », sur US Orléans Loiret foot (consulté le )
  4. « Le malaise du football orléanais », La Tribune d'Orléans, 12 mars 2015.
  5. « Football : la pelouse du stade de La Source refaite cet été [mis à jour »], La République du Centre, 24 mars 2015.
  6. « La pelouse du stade de la Source est scalpée », La République du Centre, 30 mai 2015.
  7. « Un vrai billard à La Source », La République du Centre, 7 mars 2016.
  8. « Travaux du stade, le point au 11 juillet », orleansloiretfoot.com, 11 juillet 2018.
  9. Centre France, « Football - USO-PSG : feu vert pour les tribunes supplémentaires ; 1.400 places sont à vendre ce matin », sur www.larep.fr (consulté le )
  10. Centre France, « Travaux - Installation d'une pelouse hybride au stade de La Source : à l'US Orléans football, c'est un vaste chantier ! », sur www.larep.fr, (consulté le )
  11. https://www.francebleu.fr/infos/societe/sauf-remplacement-la-pelouse-du-stade-de-la-source-restera-interdite-par-la-mairie-d-orleans-5558326
  12. https://www.foot-national.com/national/orleans-la-reception-d-epinal-delocalisee-sur-le-terrain-annexe-du-stade-de-la-source-847683
  13. Collectif, « Orléans accueillera la finale de la Coupe de France féminine », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  14. « Paris s'incline en finale face à l'Olympique Lyonnais », sur psg.fr, (consulté le )
  15. « Coupe de France - L'OL décroche son dixième trophée », sur footofeminin.fr, (consulté le )
  16. « Football : le stade de La Source à guichets fermés pour le match de l'équipe de France féminine », sur www.larep.fr, (consulté le ).
  17. Pascal Bourgeais, « Équipe de France/Enceintes sportives/Loiret/Stade de la Source », sur www.equipe-france.fr, (consulté le ).
  18. « Match France Chine - Match amical de Football le 8 mars 2000 », sur equipe-france.fr (consulté le )